Ville de Paris

Lieu

Jardin Élisabeth Boselli

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Horaires
Du 01/05/2022 au 31/08/2022
Sélectionner une autre période
Mardi
  • 24/24 h 
Mercredi
  • 24/24 h 
Jeudi
  • 24/24 h 
Vendredi
  • 24/24 h 
Samedi
  • 24/24 h 
Dimanche
  • 24/24 h 
Sur place
Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Labels
Découvrir
En savoir plus
Ce jardin paysager offre un espace de fraîcheur et de détente. S’inspirant de son passé agricole et viticole, il se présente comme une vitrine des cultures céréalières, fourragères et fruitières typiques de l’Île-de-France. Entre les axes piétonnier et cyclable s’intercalent de grandes étendues, tels les champs cultivés et les prairies. Offrant rythmes et contrastes, les arbres fruitiers apportent de l’ombrage quand les haies bocagères composent des brise-vents. Ce jardin rend hommage à Élisabeth Boselli, née à Paris le 11 mars 1914 et première femme pilote de chasse. Passionnée d’aviation, elle effectue un baptême de l’air en 1938 et passe ensuite son brevet de pilote civil. Pendant la Seconde Guerre mondiale, elle s’engage auprès de la Croix Rouge. En 1944, elle est engagée volontaire au grade de sous-lieutenant. En 1945, elle intègre une école de pilotage militaire. Le 12 février 1946, elle est la première femme française brevetée pilote de chasse. En 1946, il est mis fin aux vols féminins. Elle se lance dans la compétition en vol à voile. En 1948, elle bat 2 records du monde d’altitude à 4800m et 5600m. Elle rejoint l’armée de l’air, en 1952. Elle intègre, comme pilote solo sur Stampe, la Patrouille d’Etampes qui devient Patrouille de France en 1953. En 1954, elle est transformée sur avion à réaction. Elle remporte le 26 janvier 1955 le record du monde féminin de distance en circuit fermé avec 1840 km. Le 1er mars 1955, elle bat le record du monde toutes catégories de distance en ligne droite de Creil à Agadir avec 2331 km en 3h30. En 1957, elle est engagée dans la guerre d’Algérie et réalise des missions de liaison. A sa retraite, en 1969, la capitaine Elisabeth Boselli totalise 900 heures de vol et 335 missions. Elisabeth Boselli décède à Lyon, le 25 novembre 2005. Elle s’inscrit dans la lignée des pionnières, femmes pilotes militaires détentrices de records mondiaux. La création du jardin a été subventionnée par la Région Île-de-France au titre de son « soutien à la création d’espaces verts en Ile de France ».

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations