Ville de Paris

Lieu

Jardin de l'Hôtel Lamoignon - Mark Ashton

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Horaires
Du 01/05/2022 au 31/08/2022
Sélectionner une autre période
Mardi
  • 08 h 00 – 20 h 30
Mercredi
  • 08 h 00 – 20 h 30
Jeudi
  • 08 h 00 – 20 h 30
Vendredi
  • 08 h 00 – 20 h 30
Samedi
  • 09 h 00 – 20 h 30
Dimanche
  • 09 h 00 – 20 h 30
Sur place
Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
En savoir plus

Fin de l'expérimentation d'espace canin

A compter du 1er juillet 2021, le jardin de l'Hôtel-Lamoignon - Mark-Ashton ne sera accessible qu'aux chiens tenus en laisse.
Le sas installé au mois de mai sera déposé à cette occasion.
En effet, après concertation avec les habitants, la Ville de Paris met fin à une expérimentation qui n'a pas donné satisfaction.
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Toutefois, un espace canin de 150 m² a vu dans le jardin Nelson-Mandela .

Un peu d’histoire

L’hôtel Lamoignon a été bâti à partir de 1559 par Philibert Delorme, puis remanié et agrandi pour la famille d’Angoulême. Entre 1688 et 1774, il appartient à la famille Lamoignon, dont il conserve le nom. Au XIXe siècle, il est habité notamment par Alphonse Daudet, puis transformé en fabrique et en boutiques. La municipalité l’achète en 1928 et le restaure pour accueillir la Bibliothèque historique de la Ville de Paris en 1969. Son jardin est alors aménagé en square public.
Début 2018, ses allées et ses bancs sont rénovés. Des bacs orangerie agrémentent la terrasse. Une rampe permettant aux personnes à mobilité réduite d'accéder à la bibliothèque est installée. Une grande pelouse, un massif de vivaces et un mur de lierre caractérisent ce jardin un peu en retrait où l'on trouve le calme adapté à l'ambiance de la bibliothèque.
Le 1er décembre 2018, le jardin est inauguré sous un nouveau nom pour rendre hommage à Mark Ashton, né en 1960, militant des droits des personnes homosexuelles. Membre du parti communiste de Grande-Bretagne, il est convaincu que des causes différentes doivent s’unir : il fonde avec son ami Mike Jackson le groupe de soutien Lesbians and Gays support the Miners pour aider les mineurs grévistes. Ce mouvement participe à faire progresser les questions LGBT, en incitant les syndicats à soutenir la cause de l’égalité des droits. Il meurt du sida en 1987.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations