Lieu

Jardin Alice Saunier Seïté

Ouvert du vendredi au dimanche du 15 avril  au 15 octobre

Horaires

Du 01/05/2024 au 31/08/2024
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Mardi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Mercredi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Jeudi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Vendredi
  • 09 h 30 – 20 h 30
Dimanche
  • 09 h 00 – 20 h 30

Sur place

Infos pratiques
  • Toilettes : non
  • WIFI : non
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : oui Chiens tenus en laisse
  • Défibrillateur : non

Découvrir

En savoir plus

Un peu d'histoire

Situé au coeur du quartier Saint Germain, la rue Visconti est essentiellement bordée de maisons et d'hôtels datant du XVIe siècle. L'occupation, au fil des siècles, par des communautés monastiques (Cordeliers, Chartreux...), puis par des familles nobles dont les hôtels portent encore aujourd'hui le nom, a dessiné l'urbanisme du quartier. Racine résida au n°24 et y mourut en 1699. Au n°17 se trouvait, en 1826, l'imprimerie de Balzac. Puis Delacroix eut son atelier au n°19 pendant dix ans.
Juste avant l'aménagement du jardin, le terrain était un dépôt de pavés de la Direction de la Voirie.
Alice Saunier-Seïté (1925-2003), géographe, membre de l'Institut de France, ministre des Universités, conseillère de Paris et du 6e arrondissement de 1983 à 2001, vécut au numéro 5 de cette rue. Son nom a été donné au jardin en 2017.

Se promener

Le jardin est constitué d'un cheminement périphérique, recouvert de dalles de pierre naturelle et organisé autour d'un carré végétal, restituant l'image du jardin de cloître. Le cheminement est accompagné d'une pergola en bois de chêne haute de 3 mètres, recouverte de plantes grimpantes (chèvrefeuilles, glycines, lierre), dont la floraison s'échelonne tout au long de l'année.
Au centre, le massif planté de fougères  est encadré par des arbustes de faible hauteur habillant les pieds des plantes grimpantes. Les essences choisies (buis, orangers du Mexique, cornouillers, pervenches) offrent un intérêt décoratif à chaque saison. Trois bancs de pierre apparaissent à travers des percées créés dans les massifs.