Square Léon-Serpollet

Horaires

Fermé en ce moment - Réouverture mercredi 26 juin à 08:00

mercredi 26/0608:00 à 21:30
jeudi 27/0608:00 à 21:30
vendredi 28/0608:00 à 21:30
samedi 29/0609:00 à 21:30
dimanche 30/0609:00 à 21:30
lundi 01/0708:00 à 21:30
mardi 02/0708:00 à 21:30
mercredi 03/0708:00 à 21:30
Tous les horaires

Tous les horaires

1 mai 2019 au 31 août 2019
lundi08:00 à 21:30
mardi08:00 à 21:30
mercredi08:00 à 21:30
jeudi08:00 à 21:30
vendredi08:00 à 21:30
samedi09:00 à 21:30
dimanche09:00 à 21:30
1 septembre 2019 au 30 septembre 2019
lundi08:00 à 20:30
mardi08:00 à 20:30
mercredi08:00 à 20:30
jeudi08:00 à 20:30
vendredi08:00 à 20:30
samedi09:00 à 20:30
dimanche09:00 à 20:30

Accès

25, rue des Cloÿs
75018 Paris

Complément d'adresse

Impasse des Cloÿs, rue Marcadet

Transports

Métro

  • Lamarck-Caulaincourt, ligne 12

Bus

  • 31, 60

Labels

QUALIPARIS

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Espace vert dont l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est limitée à certaines zones.

Services

  • Football : 1
  • Tables de ping-pong : 2
  • Toilettes publiques : 1
  • Wi-fi : 1
  • Points d'eau potable : 1
  • Aire de jeux : 2
  • Basket : 1
  • Bacs à sable : 1

Les extras

Brumisateurs 1

Ce square fait partie du dispositif « Jardins sans tabac », il y est donc interdit de fumer.

Chiens interdits.

Présentation

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.

 

Un peu d’histoire

C’est sur les terres d’une certaine Madame Marzak, qui en fit don à la Ville, que Léon Serpollet (1858-1907) réalisa ses expériences qui aboutirent à la création de la chaudière à vaporisation instantanée (1881), et du tricycle à vapeur (1887). Il se lança par la suite avec succès dans l’aventure automobile, ses voitures étant les premières à atteindre les 120km/h !

Se promener

L’atelier de Léon Serpollet a laissé la place à un agréable jardin en terrasse, qui vous conduit sous un mail de cerisiers à fleurs, des ptérocaryas, et des noisetiers de Byzance, des pommiers à fleurs, des charmes et des érables, des ormes de Sibérie, des arbres de Judée et des tulipiers de Virginie (Liriodendrons). Originaire des États-Unis, il n’est pas sans rappeler le magnolia, dont il a quelques caractéristiques. Il peut atteindre plus de 50m de haut dans son pays d’origine et son nom lui vient de ses fleurs en forme de tulipe, qui dégagent un parfum léger. En automne, son feuillage ample prend une très belle teinte jaune d’or.

Le tulipier de Virginie apprécie la fraîcheur du bassin où s’épanouissent nénuphars, iris et salicaires, tandis que des yuccas, des lavandes, des équinoxes et des graminées, préfèrent le climat plus propice à leur développement du jardin sec.

Cette végétation foisonnante voisine avec des plantes de terre de bruyère et des plantes forestières, qui dessinent des palettes de couleurs.

Deux cascades déversent leurs flots dans un ruisseau se jetant dans le bassin surmonté d’une fontaine en granit.

Depuis 2008, une stèle rend hommage aux enfants juifs qui habitaient le 18e arrondissement et qui sont morts dans les camps d'extermination, victimes de la barbarie nazie. Les noms de 90 enfants, âgés de 14 jours à six ans, sont pour toujours gravés dans le marbre : « PASSANT, LIS LEUR NOM, TA MÉMOIRE EST LEUR UNIQUE SÉPULTURE ».

Vous avez une demande ?

Contactez le service concerné en utilisant ce formulaire :

Accéder

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.