Ouvrir la recherche
Équipement

Square des Docteurs-Dejérine

Mise à jour le 24/09/2021

Horaires

 

vendredi 24/09 08:00 à 19:30
samedi 25/09 09:00 à 19:30
dimanche 26/09 09:00 à 19:30
lundi 27/09 08:00 à 19:30
mardi 28/09 08:00 à 19:30
mercredi 29/09 08:00 à 19:30
jeudi 30/09 08:00 à 19:30
vendredi 01/10 08:00 à 18:30
samedi 02/10 09:00 à 18:30

Tous les horaires

01 septembre 2021 au 30 septembre 2021
Lundi 08:00 à 19:30
Mardi 08:00 à 19:30
Mercredi 08:00 à 19:30
Jeudi 08:00 à 19:30
Vendredi 08:00 à 19:30
Samedi 09:00 à 19:30
Dimanche 09:00 à 19:30
01 octobre 2021 au 30 octobre 2021
Lundi 08:00 à 18:30
Mardi 08:00 à 18:30
Mercredi 08:00 à 18:30
Jeudi 08:00 à 18:30
Vendredi 08:00 à 18:30
Samedi 09:00 à 18:30
Dimanche 09:00 à 18:30
31 octobre 2021 au 28 février 2022
Lundi 08:00 à 17:00
Mardi 08:00 à 17:00
Mercredi 08:00 à 17:00
Jeudi 08:00 à 17:00
Vendredi 08:00 à 17:00
Samedi 09:00 à 17:00
Dimanche 09:00 à 17:00

Accès

Square des Docteurs-Dejérine
36, rue des Docteur Augusta et Jules Dejérine
75020 PARIS
Métro
Porte de Montreuil, ligne 9
Velib
Station 31707, face 70 rue edouard vaillant
Station 20017, 69 rue saint blaise
Station 20009, rue des docteurs dejerine

Labels et signalétiques

Contact

Nom : Square des Docteurs-Dejérine

Photos

Présentation

Le couple Dejérine, Augusta (1859-1927) et Jules (1849-1917), sont tous deux des neurologistes français qui ont contribué à faire avancer la recherche sur le cerveau, son fonctionnement et ses pathologies. Jules occupa la chaire de l’hôpital de la Pitié Salpétrière et a co-écrit en étroite collaboration avec sa femme deux traités : « Anatomie du système nerveux » en 1895 et « Sémiologie des affections du système nerveux » en 1914. Ils décrivirent et étudièrent plusieurs syndromes de maladies nerveuses auxquels on a donné leurs noms.
Cette large promenade, qui encadre des terrains de sport, est ponctuée d’arbustes : troènes, forsythias…Les Ligustrum, appelés plus communément ‘troènes’, ont connu leur heure de gloire dans les jardins, avant l’ère du thuya, au début du siècle. En juin juillet, ils arborent de jolies petites fleurs semblables au lilas, et rares sont les jardins parisiens qui ne possèdent pas quelques spécimens, car il s’adaptent à tous les sols.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations