Ouvrir la recherche
Équipement

Promenade du Cours la Reine

Mise à jour le 17/10/2021

Horaires

 

lundi 18/10 ouvert 24h/24
mardi 19/10 ouvert 24h/24
mercredi 20/10 ouvert 24h/24
jeudi 21/10 ouvert 24h/24
vendredi 22/10 ouvert 24h/24
samedi 23/10 ouvert 24h/24
dimanche 24/10 ouvert 24h/24
lundi 25/10 ouvert 24h/24
mardi 26/10 ouvert 24h/24

01 octobre 2021 au 30 octobre 2021
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24
31 octobre 2021 au 28 février 2022
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24

Accès

Promenade du Cours la Reine
1 place de la Reine-Astrid
75008 PARIS
Complément d'adresse

Accès : Cours-la-Reine

Métro
Alma Marceau, ligne 9
Velib
Station 8045, face 3 avenue montaigne
Station 8046, 2 rue marceau
Station 8038, 22 rue francois 1er

Labels et signalétiques

Accessibilité

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite

Contact

Nom : Promenade du Cours la Reine

Services

  • Chiens admis tenus en laisse dans les allées : 1

Les extras

Chiens tenus en laisse autorisés dans les allées.

Présentation

Au 17e siècle se trouvait aux alentours de l'avenue des Champs Elysée actuelle, une sorte de plaine où des jardiniers et des maraîchers exerçaient leur profession. Quand un courant de promeneurs s’établit entre les Tuileries et Chaillot, Marie de Médicis (1575-1642), reine de France de 1600 à 1610 puis régente jusqu'en 1614, épouse d'Henir IV et mère de Louis XIII, s’y réserve un passage ombragé en faisant planter en 1616 ce qui devient le cours la Reine. Ainsi, il allait des Tuileries jusqu’au niveau de la place de l’Alma actuelle. Entouré de fossés et fermé par des portails, il était destiné à la promenade à cheval et en carrosse.
Dès 1918, la partie comprise entre les ponts des Invalides et de l’Alma est rebaptisée du nom d’Albert 1er (1875-1934), roi des Belges. La promenade est réaménagée en 1927 avec des alignements de marronniers plantés en quinconce.
Trois statues équestres jalonnent le parcours : un bronze du roi Albert 1er par Armand Martial (1938), un autre en hommage à Simon Bolivar « libérateur de l’Amérique latine » par Emmanuel Frémiet (1933) et un Lafayette (1757-1834) triomphant par le sculpteur américain Paul Wayland Bartlett (1908), ancien élève de Frémiet.
Date de création : 1616 - dans sa forme actuelle depuis 1927
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations