Ouvrir la recherche
Équipement

Promenade du Cours Albert 1er

Mise à jour le 17/05/2021

Horaires

 

mercredi 19/05 ouvert 24h/24
jeudi 20/05 ouvert 24h/24
vendredi 21/05 ouvert 24h/24
samedi 22/05 ouvert 24h/24
dimanche 23/05 ouvert 24h/24
lundi 24/05 ouvert 24h/24
mardi 25/05 ouvert 24h/24
mercredi 26/05 ouvert 24h/24
jeudi 27/05 ouvert 24h/24

Tous les horaires

01 mai 2021 au 31 août 2021
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24
01 septembre 2021 au 30 septembre 2021
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24
01 octobre 2021 au 30 octobre 2021
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24
31 octobre 2021 au 28 février 2022
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24

Accès

Promenade du Cours Albert 1er
17 cours Albert 1er
75008 PARIS
Complément d'adresse

Accès : Cours Albert 1er

Métro
Alma Marceau, ligne 9
Velib
Station 8045, face 3 avenue montaigne
Station 8038, 22 rue francois 1er
Station 8029, 1 avenue franklin roosevelt

Labels et signalétiques

Contact

Nom : Promenade du Cours Albert 1er

Services

  • Chiens admis tenus en laisse dans les allées : 1

Les extras

Circulation à vélo autorisé.

Chiens tenus en laisse autorisés dans les allées.

Présentation

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Se promener
Continuez votre promenade cours Albert 1er, qui se situe dans le prolongement du Cours-La-Reine, de la place du Canada à la place de l’Alma.
Sous le feuillage des marronniers se devinent plusieurs monuments. Le début de la promenade s’ouvre sur un bronze symbolisant « La Seine » par Gérard Choain (1962), puis vous découvrez un « Monument de la reconnaissance de la Belgique à la France » par Rudder (1923), et enfin un monument par Bourdelle (1929) élevé à la gloire du plus célèbre des poètes polonais Adam Mickiewicz (1798-1855), qui vécut longtemps à Paris, à partir de 1832.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question