Ouvrir la recherche
Équipement

Musée Cognacq-Jay

Mise à jour le 20/09/2019

Horaires

 

vendredi 20/09 10:00 à 18:00
samedi 21/09 10:00 à 18:00
dimanche 22/09 10:00 à 18:00
mardi 24/09 10:00 à 18:00
mercredi 25/09 10:00 à 18:00
jeudi 26/09 10:00 à 18:00
vendredi 27/09 10:00 à 18:00
samedi 28/09 10:00 à 18:00
dimanche 29/09 10:00 à 18:00

Tous les horaires

Horaire régulier
Mardi 10:00 à 18:00
Mercredi 10:00 à 18:00
Jeudi 10:00 à 18:00
Vendredi 10:00 à 18:00
Samedi 10:00 à 18:00
Dimanche 10:00 à 18:00

Accès

Musée Cognacq-Jay
8 rue Elzévir
75003 Paris
Métro
Saint-Paul - ligne 1
Chemin-Vert - ligne 8
Bus
Ligne 29 - Turenne - Saint-Gilles / Payenne
Ligne 69 - Saint-Paul
Ligne 76 - Saint-Paul
Ligne 96 - Saint-Paul
Velib
Station 3007, 67 rue des archives
Station 3006, 10 rue perree
Station 3009, 76 rue du temple

Labels et signalétiques

Accessibilité

  • Accessible aux personnes déficientes auditives
  • Accessible aux personnes déficientes visuelles
  • Accessible aux personnes déficientes mentales
Des visites et activités culturelles spécifiques sont proposées pour les visiteurs en situation de handicap. Consultez notre site Internet pour plus d'informations.

Contact

Nom : Musée Cognacq-Jay
Tél. : 01 40 27 07 21
Courriel : rccz-pbtanpdwnl.qbphzragngvba@cnevf.se

Événements

Services

  • Librairie : 1

Tarifs

Entrée Prix
Collections permanentes Gratuit €
Expositions temporaires Payant €
Entrée
Prix
Gratuit €
Prix
Payant €

Photos

Présentation

Le musée Cognacq-Jay rassemble les oeuvres du XVIIIe siècle acquises entre 1900 et 1927 par Ernest Cognacq, fondateur des Grands magasins de la Samaritaine, et son épouse, Marie-Louise Jaÿ. A sa mort en 1928, Ernest Cognacq lègue ses collections à la Ville de Paris afin de perpétuer une présentation de ses oeuvres, évocatrices du siècle des Lumières, au public. Ouvert en 1929 sur le boulevard des Capucines, dans un bâtiment jouxtant la Samaritaine de Luxe, le musée a rejoint l'hôtel Donon, demeure historique du Marais, en 1990.
Un XVIIIe siècle vu par le XXe siècle
Loin d’être « close », à l’image d’autres grandes institutions issues des collections d’un particulier, la collection Cognacq-Jay est enrichie annuellement par des acquisitions qui s’inscrivent dans les axes formés par le goût et le regard d’un collectionneur du début du XXe siècle, au moment même où les arts du XVIIIe siècle sont une référence incontournable de tout intérieur bourgeois. La nature de la collection, constituée d’objets de petites dimensions, mais également la sélection de sujets iconographiques touchant à l’intime, de la scène d’intérieur au portrait, en font un espace de rencontre privilégié avec l’esprit du XVIIIe siècle français tel qu’il était conçu à l’ère des Cognacq : un siècle où les sociabilités, les échanges et l’art de vivre figurent au cœur du développement individuel.
Un musée de charme
Ernest Cognacq n’a en outre pas légué la totalité de sa collection dans sa propre demeure mais avait choisi de présenter une sélection de pièces du XVIIIe siècle dans un immeuble indépendant de son espace d’habitation afin de reconstituer, suivant le modèle du musée Carnavalet, des ambiances où les boiseries deviennent des écrins pour les œuvres. Conservant cet esprit et cette notion de regard partiel et partial rétrospectivement porté sur le XVIIIe siècle, le musée Cognacq-Jay propose aux visiteurs des expositions dédiées à une meilleure compréhension de la société et de l’art français au XVIIIe siècle mais aussi de la référence que constitue, toujours, l’esprit de ce siècle dans notre propre société.