Jardin Tino-Rossi

Horaires

Fermé en ce moment

Accès

2 quai Saint-Bernard
75005 Paris

Transports

Métro

  • Quai de la Rapée, ligne 5, Métro Gare d'Austerlitz

Bus

  • Lignes 24, 63, 67, 86, 87 ou 89

Labels

QUALIPARISEcojardin

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Espace vert dont l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est limitée à certaines zones.

Services

  • Tables de ping-pong : 2
  • Toilettes publiques : 1
  • Points d'eau potable : 1
  • Aire de jeux : 2
  • Agrés : 5

Présentation

Se promener :

C'est une promenade les pieds dans l'eau, ou presque, que vous offre ce jardin qui longe les bords de Seine. Vous y accèdez par un escalier situé juste en face de l'Institut du Monde arabe.
 

C'est l'occasion de vous familiariser avec les plus grands artistes de la sculpture contemporaine qui exposent dans ce musée des sculptures en plein-air (1980) quelques unes de leurs oeuvres. Amusez-vous à reconnaître celles de Brancusi, César, Ipoustéguy, Rougemont, Zadkine, Schoffer, Stahly et bien d'autres encore.
 

Elles sont entourées par de nombreux arbres, comme ces vieux platanes qui existaient avant la création du jardin, et qui se sont laissés voler la vedette par de magnifiques saules pleureurs, mais aussi des cerisiers à fleurs (Prunus ‘pissardii'), des pins noirs d'Autriche, des ifs, des sorbiers, des arbres aux quarante écus et un grand peuplier d'Italie à l'entrée du jardin prés du pont de Sully. 2 magnolias soulangeana, sur les terrasses offrent une somptueuse floraison printanière.


Très bientôt, il vous sera possible de longer les bords de Seine sur une promenade ininterrompue, entre le parc de Bercy et le parc André-Citröen.
 

 

Un peu d'histoire :

Le quai Saint-Bernard, qui file entre les ponts d'Austerlitz et de Sully aurait autrefois supporté une porte qui marquait une des entrées de l'enceinte de Philippe Auguste.
 

Au 16e et 17e siècles, les Parisiens se retrouvaient sur ses berges pour s'y baigner. La mode des bains froids dans la Seine apparut en effet en 1630.
 

En 1680, les autorités créèrent le premier établissement de bains froids, vers l'Ile Louviers, des bains dont le succès grandit d'année en année. Un établissement de bains chauds vit également le jour sur les bords de Seine, en 1761. En 1861, on comptait 7 bains froids et 4 bains chauds sur la Seine, et 107 établissements de bains dans la capitale.
 

Plus tard, à la fin du 19e siècle, une halle aux vins s'installa quai Saint-Bernard. Les Parisiens, comme l'écrivain Léon-Paul Fargue qui le rapporta dans ses écrits en 1932, fréquentaient assidûment les restaurants alentours, où ils étaient sûr d'y trouver les meilleurs vins.

Vous avez une demande ?

Contactez le service concerné en utilisant ce formulaire :

Accéder

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.