Ville de Paris

Équipement

Jardin mémorial des enfants du Vél' d'hiv'

Mise à jour le 16/05/2022

Horaires

 

mardi 17/05 ouvert 24h/24
mercredi 18/05 ouvert 24h/24
jeudi 19/05 ouvert 24h/24
vendredi 20/05 ouvert 24h/24
samedi 21/05 ouvert 24h/24
dimanche 22/05 ouvert 24h/24
lundi 23/05 ouvert 24h/24
mardi 24/05 ouvert 24h/24
mercredi 25/05 ouvert 24h/24

01 mai 2022 au 31 août 2022
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24
01 septembre 2022 au 30 septembre 2022
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24
01 octobre 2022 au 29 octobre 2022
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24

Accès

Jardin mémorial des enfants du Vél' d'hiv'
7 Rue Nélaton
75015 Paris
Métro
Bir-Hakeim, ligne 6

Labels et signalétiques

Contact

Nom : Jardin mémorial des enfants du Vél' d'hiv'

Photos

Présentation

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Inauguré le 16 juillet 2017 à l’occasion du 75e anniversaire de la Rafle du Vel’ d’Hiv’, ce jardin a été créé à l’initiative de Serge Klarsfeld et de la Commission du Souvenir du CRIF.
Gardien de la mémoire des 4 115 enfants raflés les 16 et 17 juillet 1942, séparés de leurs parents, déportés et exterminés dans le camp d’Auschwitz-Birkenau, il est situé à l’endroit où s’élevait le Vélodrome d’Hiver.
Lieu de recueillement, il accueille le mur du souvenir où sont inscrits les noms et les âges de ces milliers d’enfants.
Lieu de mémoire, le Jardin Mémorial des Enfants du Vel’ d’Hiv’ nous invite à s’incliner devant le souvenir de ces enfants, arrêtés par le gouvernement de Vichy complice de l’occupant nazi, assassinés dans les camps de la mort parce qu’ils étaient juifs.
Ce jardin composé de plantes grimpantes (clématites) et de vivaces (Carex, iris, pulmonaria) a été cédé à la Ville de Paris en 2019.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations