Jardin Léon-Zyguel

Horaires

Fermé en ce moment - Réouverture dimanche 21 avril à 09:00

dimanche 21/0409:00 à 19:30
lundi 22/0408:00 à 19:30
mardi 23/0408:00 à 19:30
mercredi 24/0408:00 à 19:30
jeudi 25/0408:00 à 19:30
vendredi 26/0408:00 à 19:30
samedi 27/0409:00 à 19:30
dimanche 28/0409:00 à 19:30
Tous les horaires

Tous les horaires

1 avril 2019 au 30 avril 2019
lundi08:00 à 19:30
mardi08:00 à 19:30
mercredi08:00 à 19:30
jeudi08:00 à 19:30
vendredi08:00 à 19:30
samedi09:00 à 19:30
dimanche09:00 à 19:30
1 mai 2019 au 31 août 2019
lundi08:00 à 20:30
mardi08:00 à 20:30
mercredi08:00 à 20:30
jeudi08:00 à 20:30
vendredi08:00 à 20:30
samedi09:00 à 20:30
dimanche09:00 à 20:30
1 septembre 2019 au 30 septembre 2019
lundi08:00 à 19:30
mardi08:00 à 19:30
mercredi08:00 à 19:30
jeudi08:00 à 19:30
vendredi08:00 à 19:30
samedi09:00 à 19:30
dimanche09:00 à 19:30

Accès

77, rue Pixérécourt
75020 Paris

Transports

Métro

  • Télégraphe, ligne 11

Labels

QUALIPARIS

Accessibilité

Accessible aux personnes à mobilité réduite

Ce square est accessible aux personnes à mobilité réduite, mais certaines zones restent difficiles d’accès.

Services

  • Points d'eau potable : 1
  • Aire de jeux : 1

Les extras

Les toilettes publiques sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

Chiens interdits.

Photos

Présentation

 

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries. 

 

Situé au cœur d’un îlot d’habitation, cet espace vert de proximité offre aux riverains une pelouse accessible, une aire de jeux pour les enfants et un jardin partagé. La palette végétale, choisie parmi la flore indigène d’Île-de-France, est destinée à encourager le développement de la biodiversité. Les bosquets touffus, florifères et fructifères servent à la fois d’abri et de garde-manger aux oiseaux.

Le jardin rend hommage à Léon Zyguel. Né en 1927 à Paris, Léon Zyguel est arrêté à l’âge de 15 ans parce qu’il est juif. Déporté à Auschwitz puis à Buchenwald, il participe à la libération du camp. Après 1945, il milite activement contre les guerres coloniales, auprès du Parti communiste notamment. Tout au long de sa vie, il s’attache à transmettre la mémoire de la déportation : il témoigne au procès Papon en 1997 et, la même année, participe à l’initiative du comité « École de la rue Tlemcen » visant à inscrire sur chaque école les noms des enfants parisiens déportés. Il est mort en 2015.

Superficie : 1 135 m²
Date de création : 2017

Vous avez une demande ?

Contactez le service concerné en utilisant ce formulaire :

Accéder

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.