Ouvrir la recherche
Équipement

Jardin de l'Hôtel Salé - Léonor Fini

Mise à jour le 02/07/2020

Horaires

 

jeudi 02/07 08:00 à 20:30
vendredi 03/07 08:00 à 20:30
samedi 04/07 09:00 à 20:30
dimanche 05/07 09:00 à 20:30
lundi 06/07 08:00 à 20:30
mardi 07/07 08:00 à 20:30
mercredi 08/07 08:00 à 20:30
jeudi 09/07 08:00 à 20:30
vendredi 10/07 08:00 à 20:30

Tous les horaires

01 mai 2020 au 31 août 2020
Lundi 08:00 à 20:30
Mardi 08:00 à 20:30
Mercredi 08:00 à 20:30
Jeudi 08:00 à 20:30
Vendredi 08:00 à 20:30
Samedi 09:00 à 20:30
Dimanche 09:00 à 20:30
01 septembre 2020 au 30 septembre 2020
Lundi 08:00 à 19:30
Mardi 08:00 à 19:30
Mercredi 08:00 à 19:30
Jeudi 08:00 à 19:30
Vendredi 08:00 à 19:30
Samedi 09:00 à 19:30
Dimanche 09:00 à 19:30
01 octobre 2020 au 24 octobre 2020
Lundi 08:00 à 18:30
Mardi 08:00 à 18:30
Mercredi 08:00 à 18:30
Jeudi 08:00 à 18:30
Vendredi 08:00 à 18:30
Samedi 09:00 à 18:30
Dimanche 09:00 à 18:30
25 octobre 2020 au 28 février 2021
Lundi 08:00 à 17:00
Mardi 08:00 à 17:00
Mercredi 08:00 à 17:00
Jeudi 08:00 à 17:00
Vendredi 08:00 à 17:00
Samedi 09:00 à 17:00
Dimanche 09:00 à 17:00

Accès

Jardin de l'Hôtel Salé - Léonor Fini
101ter, rue des Coutures Saint-Gervais
75003 PARIS
Métro
Saint-Sébastien-Froissart, ligne 4,8
Velib
Station 3008, 22 rue de la perle
Station 3007, 67 rue des archives
Station 3003, 4 rue des filles du calvaire

Labels et signalétiques

Accessibilité

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite
Accessibilité d'usage pour les personnes à mobilité réduite et en situation de handicap sensoriel.

Contact

Nom : Jardin de l'Hôtel Salé - Léonor Fini

Services

  • Tables de ping-pong : 1
  • Points d'eau potable : 1
  • Aire de jeux : 1

Les extras

Ce jardin fait partie du dispositif « Jardins sans tabac », il y est donc interdit de fumer.

Chiens interdits.

Photos

Présentation

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Un peu d'histoire

Il y a bien longtemps des jardins s'étendaient de la rue des Coutures-Saint-Gervais jusqu'à la rue Vieille-du-Temple. Le nom de « Coutures-Saint-Gervais », dérivé de « culture », révèle que des cultures de légumes et de plantes aromatiques, puis d'arbres fruitiers à la fin du Moyen Age, occupaient la place. Un certain Aubert de Fontenay, fermier enrichi grâce à la gabelle (l'impôt sur le sel), fit construire un très bel hôtel particulier qui devait symboliser sa toute récente réussite, en 1656 : l'hôtel Salé. Achevé en 1671, il fut rapidement loué à l'ambassade de Venise avant de tomber sous les coups des révolutionnaires qui le mirent à sac. Il devint par la suite un dépôt pour les bibliothèques des couvents voisins puis le siège de l'Association de l'Ecole Polytechnique...Ce n'est qu'en 1962 que la Ville de Paris en a fait l'acquisition. Il abrite aujourd'hui le musée Picasso, que vous reconnaîtrez aux deux sphinx qui montent la garde devant la façade de l'hôtel.
Se promener

Une haie champêtre vous accueille dans la partie basse du jardin, qui est seule accessible au public. La partie haute dépend du musée. Au fond du jardin, une jardinière avec des rosiers tapissants s'appuie contre les grilles du Musée Picasso. Un mail de tilleuls taillés en "plateau-rideau" borde l'espace et encadre les deux pelouses qui vous accueillent au centre.
Rénové en 2018, le nouveau dessin remet en valeur la perspective depuis l'Hôtel Salé, classé au titre des monuments historiques depuis 1968. L’espace a été réorganisé pour permettre aux enfants et aux adolescents de jouer au ballon en toute sécurité, tout en préservant la végétation et en conservant le cachet historique du lieu. Au centre, les pelouses qui sont légèrement bombées, alternent avec de petites prairies fleuries et des jeux. Un mur végétalisé accueille des espèces variées, parmi elles quelques plantes grimpantes à fleurs.
Le jardin rend hommage à Léonor Fini, peintre italienne (Buenos Aires 1908-Paris 1996). Installée à Paris en 1933, créatrice de figures oniriques ambiguës et délicates, elle a illustré des livres, dessiné des costumes, des masques et des décors pour la scène (les Bonnes, Genet, 1961 ; le Concile d'amour, Panizza, 1968).
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.