Ouvrir la recherche
Équipement

Jardin de l'Hôtel Lamoignon - Mark Ashton

Mise à jour le 24/08/2019

Horaires

dimanche 25/08 09:00 à 20:30
lundi 26/08 08:00 à 20:30
mardi 27/08 08:00 à 20:30
mercredi 28/08 08:00 à 20:30
jeudi 29/08 08:00 à 20:30
vendredi 30/08 08:00 à 20:30
samedi 31/08 09:00 à 20:30
dimanche 01/09 09:00 à 19:30
lundi 02/09 08:00 à 19:30

Accès

Jardin de l'Hôtel Lamoignon - Mark Ashton
25, rue des Francs Bourgeois
75004 PARIS
Métro
Saint-Paul, ligne 1
Velib
Station 3013, 36 rue de sevigne
Station 4010, 105
Station 3002, 26 rue saint gilles

Labels et signalétiques

Accessibilité

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite
Espace vert accessible aux personnes à mobilité réduite, mais dont certaines zones restent difficiles d'accès

Contact

Nom : Jardin de l'Hôtel Lamoignon - Mark Ashton

Présentation

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Un peu d’histoire
L’hôtel Lamoignon a été bâti à partir de 1559 par Philibert Delorme, puis remanié et agrandi pour la famille d’Angoulême. Entre 1688 et 1774, il appartient à la famille Lamoignon, dont il conserve le nom. Au XIXe siècle, il est habité notamment par Alphonse Daudet, puis transformé en fabrique et en boutiques. La municipalité l’achète en 1928 et le restaure pour accueillir la Bibliothèque historique de la Ville de Paris en 1969. Son jardin est alors aménagé en square public.
Début 2018, ses allées et ses bancs sont rénovés. Des bacs orangerie agrémentent la terrasse. Une rampe permettant aux personnes à mobilité réduite d'accéder à la bibliothèque est installée. Une grande pelouse, un massif de vivaces et un mur de lierre caractérisent ce jardin un peu en retrait où l'on trouve le calme adapté à l'ambiance de la bibliothèque.
Le 1er décembre 2018, le jardin est inauguré sous un nouveau nom pour rendre hommage à Mark Ashton, né en 1960, militant des droits des personnes homosexuelles. Membre du parti communiste de Grande-Bretagne, il est convaincu que des causes différentes doivent s’unir : il fonde avec son ami Mike Jackson le groupe de soutien Lesbians and Gays support the Miners pour aider les mineurs grévistes. Ce mouvement participe à faire progresser les questions LGBT, en incitant les syndicats à soutenir la cause de l’égalité des droits. Il meurt du sida en 1987.