Jardin d'acclimatation

Horaires

Horaires non renseignés

Accès

45 avenue du Mahatma Gandhi
75016 PARIS

Transports

Métro

  • Les Sablons, ligne 1

Contact

Nom : Jardin d'acclimatation
Site du jardin d'Acclimatation

Services

    Les extras

    Présentation

    Si vous souhaitez remonter le temps et retrouver votre enfance perdue, courez au Jardin d'Acclimatation... Vous serez ensorcelé par la magie du lieu !

     

    C'est avant tout un jardin où enfants, parents et grands-parents se sentiront tout de suite chez eux, dans un univers de rêve à la fois familier et lointain. Le Jardin d'Acclimatationa pour vocation initiale d'acclimater les Parisiens et les Franciliens à la découverte de la nature et de leur permettre de se familiariser avec la faune et la flore.

     

    Vous pourrez ainsi découvrir au détour de ses chemins des essences variées de fleurs et d'arbres : chênes, marronniers, saules pleureurs, tilleuls ou arbres de Judée, mais aussi des essences exotiques rapportées par les explorateurs de la Chine et du Nouveau Monde, comme le Ginkgo biloba, le Davidia involucrata, plus connu sous le nom d'arbre aux pochettes, car les sortes de feuilles, appelées bractées, qui recouvrent les fleurs en mai-juin pendent comme des mouchoirs, jusqu'à masquer les fleurs. Les espace de jeux du Jardin d'Acclimatation baignent au milieu d'une végétation luxuriante de myscanthus. Aubergines de Turquie, bardanes japonaises, choux orientaux ou fenouils de Florence envahissent les allées du jardin potage, tandis qu'une étonnante horloge florale égrène les heures.

     

    Les ours Gilda, Gaspard et Octavine, leur fille, se prêtent avec sympathie aux réflexions innocentes des enfants, qui ne savent pas où donner de la tête entre les animaux de la ferme, les canards et les cygnes de la rivière, les écureuils accrochés aux arbres et les oiseaux de la volière.

     

    Le petit tramway tiré par des poneys, vestige de l'exposition universelle de 1880, a laissé la place à un charmant petit train qui vous emmènera jusqu'au jardin d'Acclimatation.

     

    Il propose tout un florilège d'activités pour les enfants, mais aussi pour leurs parents.
    Dans les Ateliers du Jardin, les enfants pourront apprendre à biner, planter, désherber et récolter les légumes du potager. 

     

    Ils pourront réaliser des manipulations horticoles dans un mini-laboratoire, fabriquer des herbiers, ou s'essayer à l'art du bouquet dans les serres. Au laboratoire de couleurs, les petits chercheurs en herbe frotteront les pétales, écraseront la racine de garance, peindront leurs œuvres à l'œuf et aux terres naturelles. Munis de vestes et de tabliers de cuisiniers, ils confectionneront des bonbons aux pétales de roses, des confitures de potiron ou apprendront à rivaliser avec leurs mamans en matière d'art de la table ! Les parents pourront quant à eux, participer à des ateliers de peinture, s'initier à l'art du parfum ou écouter la grande épopée du thé, autour d'une tasse de thé et de petits gâteaux.

     

    Toutes les fêtes du calendrier sont ici honorées, de Pâques et sa traditionnelle chasse aux œufs, en passant par Noël et la fête des mères, les enfants pourront même y organiser leurs anniversaires !

     

    Vous découvrirez aussi l'une des plus anciennes vedettes du jardin d'acclimatation : la rivière enchantée (1927), qui hérita du mécanisme ingénieux du " water-chute " utilisé au Luna Park de la Porte Maillot, de 1909 à 1931. Elle aura vu glisser des générations d'enfants sur ses eaux calmes, le long des rives bordées d'iris et de roseaux.

     

    L'origine de la Société Impériale Zoologique d'Acclimatation est liée à la personnalité de son premier président, Isidore Geoffroy Saint-Hilaire (1805-1861), qui confia la réalisation du jardin d'acclimatation à l'architecte Davioud et au paysagiste Barillet-Deschamps. L'un et l'autre avaient déjà participé aux grands travaux de Paris et du bois de Boulogne avec Haussmann et Alphand.

     

    L'inauguration officielle du Jardin d'Acclimatation eu lieu le 6 octobre 1860, en présence de l'empereur Napoléon III, de l'impératrice Eugénie, mais aussi de personnalités artistiques, comme Jacques Offenbach, Hector Berlioz, Alexandre Dumas et Théophile Gautier. Les Parisiens découvrirent émerveillés un temple dédié à la zoologie et à la botanique. Dès son ouverture le jardin d'acclimatation devint la promenade préférée de l'aristocratie et de la finance française comme étrangère, celle des fonctionnaires, des commerçants et des employés. Une grande diversité de végétaux nouveaux et rares furent introduits, en particulier des palmiers (qui disparurent dans les cheminées parisiennes pendant la guerre de 1914-1918). Aloès, bananiers, séquoias, ignames, bambous, acacias du Brésil et d'autres espèces plus animales comme des orangs-outans, des zébus, des gnous ou des hippopotames, furent présentées au public. Sept ans après l'ouverture du jardin d'acclimatation, on pouvait compter cent dix mille têtes.

     

    Cet engouement pour l'exotisme incita l'administration à présenter lors d'expositions hivernales, des peuplades venues des quatre coins du globe : Indiens, Cinghalais, Esquimaux, Nubiens, Cosaques, Hottentots… Les conférences-causeries initiées par l'Impératrice Eugénie sur l'acclimatation, l'hygiène, la médecine, ou les voyages eurent un succès fou. Des concerts y étaient organisés été comme hiver.

     

    La guerre de 1870 avec la Prusse marqua un tournant dans l'histoire du jardin d'Acclimatation, qui s'orienta vers une conception plus ludique, les plantes ayant été quelque peu délaissées et les animaux ayant permis de résister à la famine…De nombreuses manifestations s'y déroulèrent, les journées mondaines de la bicyclette, la première séance de cinéma en plein air, tout un monde qui cessa de vivre lorsque la seconde guerre mondiale éclata. Le jardin d'acclimatation eu par la suite du mal a reprendre son souffle. Mais d'importants travaux de rénovation entrepris la Société du Jardin d'Acclimatation ont réveillé ses manèges endormis, ranimé la rivière enchantée, refleuries ses allées solitaires et le jardin d'acclimatation vous fait découvrir aujourd'hui un monde merveilleux que n'aurait pas renié Lewis Carroll !

    » Téléchargez le plan du bois de Boulogne

     

    Vous avez une demande ?

    Contactez le service concerné en utilisant ce formulaire :

    Accéder

    Restez connecté

    La newsletter

    Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

    Je m'abonne

    Paris j'écoute

    Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.