Ouvrir la recherche
Équipement

Jardin Anna Marly

Mise à jour le 28/09/2020

Horaires

 

mardi 29/09 08:00 à 20:30
mercredi 30/09 08:00 à 20:30
jeudi 01/10 08:00 à 19:30
vendredi 02/10 08:00 à 19:30
samedi 03/10 09:00 à 19:30
dimanche 04/10 09:00 à 19:30
lundi 05/10 08:00 à 19:30
mardi 06/10 08:00 à 19:30
mercredi 07/10 08:00 à 19:30

Tous les horaires

01 septembre 2020 au 30 septembre 2020
Lundi 08:00 à 20:30
Mardi 08:00 à 20:30
Mercredi 08:00 à 20:30
Jeudi 08:00 à 20:30
Vendredi 08:00 à 20:30
Samedi 09:00 à 20:30
Dimanche 09:00 à 20:30
01 octobre 2020 au 24 octobre 2020
Lundi 08:00 à 19:30
Mardi 08:00 à 19:30
Mercredi 08:00 à 19:30
Jeudi 08:00 à 19:30
Vendredi 08:00 à 19:30
Samedi 09:00 à 19:30
Dimanche 09:00 à 19:30
25 octobre 2020 au 28 février 2021
Lundi 08:00 à 17:45
Mardi 08:00 à 17:45
Mercredi 08:00 à 17:45
Jeudi 08:00 à 17:45
Vendredi 08:00 à 17:45
Samedi 09:00 à 17:45
Dimanche 09:00 à 17:45

Accès

Jardin Anna Marly
13, rue Julia-Bartet
75014 Paris
Complément d'adresse

Autre accès par l'avenue de la Porte-de-Vanves

Métro
Porte-de-Vanves, ligne 13
Tramway
Porte-de-Vanves, ligne T3a
Velib
Station 14024, rue vercingetorix
Station 15043, 122 rue brancion
Station 22402, 40 rue gabriel crie

Labels et signalétiques

Accessibilité

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite
Espace vert dont l’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite est limitée à certaines zones.

Contact

Nom : Jardin Anna Marly

Services

  • Football : 2
  • Basket : 2

Les extras

Une aire de jeux de ballons, située de l'autre côté de l'avenue de la Porte de Vanves face à l'entrée du jardin, est ouverte 24h/24.

Chiens tenus en laisse autorisés dans les allées.

 

Photos

Présentation

INFORMATION : FERMETURE TEMPORAIRE DU JARDIN POUR SECURISATION A PARTIR DE LUNDI 21/09/2020
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Le jardin Anna-Marly fait partie du Grand Plan de Renouvellement urbain (GPRU) engagé à Paris en 2001. Il est composé de deux jardins suspendus construits sur la dalle du périphérique. Avec le jardin Julia-Bartet, ils forment une suite de trois jardins qui métamorphosent le quartier. La limite créée par le périphérique, entre Paris et les communes limitrophes s’estompe peu à peu.
De nombreuses réunions de concertation ont précédé la création du jardin. Elles ont permis de recueillir les remarques des riverains de Paris, de Malakoff et de Vanves.
Le jardin principal (6 000 m²) situé à l’ouest de l’avenue de la porte de Vanves est un espace ensoleillé. Il s’étend sur deux niveaux. Dans la partie basse, un entrelacs de chemins, d’ilots végétalisés et la pelouse invitent à la détente. La lande boisée y est le fil conducteur. Un parcours ludique et naturel familiarise les enfants avec la biodiversité. Ils peuvent y trouver des affleurements rocheux, des troncs d’arbres échoués à escalader...La partie haute accueille des jardins partagés ouverts aux trois communes et des terrasses orientées plein sud.
Le deuxième jardin (1 000 m²) situé à l’est de l’avenue de la porte de Vanves est dédié aux adolescents et aux jeunes adultes. Il est ouvert de jour comme de nuit. Son terrain de sport et son aire de glisse sont entourés d’un filet de métal qui sera bientôt colonisé par les plantes grimpantes.
Un jardin sur dalle entraîne une série de contraintes dont les paysagistes ont su tirer profit. Ils se sont inspirés du milieu aride des landes. La forêt de Fontainebleau ou certaines landes de Sologne étaient dans leurs esprits.Bruyères, ajoncs, bouleaux, pins...une palette riche et colorée malgré la pauvreté des  sols.
Le choix des végétaux s’est fait en partenariat avec des spécialistes de la flore francilienne. L’objectif est de pouvoir s’approvisionner localement. La terre relativement acide et sa couleur noire ont influencé le choix des sols : stabilisé et béton coulé de teinte sombre, mis ainsi en scène comme des matériaux organiques. Le bois y est très présent.
Cet ensemble de jardins rend hommage à Anna Marly (1917-2006), née Betoulinskya, chanteuse et guitariste française d'origine russe. A Londres, où elle s’engage dans les Forces françaises libres en 1941, elle compose la musique du Chant des partisans, ainsi que les paroles, en russe. Joseph Kessel et Maurice Druon, eux-mêmes d’origine russe, s’inspirent du texte russe et l’adaptent. Maurice Druon est un ancien élève du lycée Michelet de Vanves.
Date de création : 2013
Superficie : 7 000 m²
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.