Ouvrir la recherche
Équipement

Esplanade des Invalides

Mise à jour le 23/10/2020

Horaires

 



Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.

Tous les horaires

01 octobre 2020 au 24 octobre 2020
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24
25 octobre 2020 au 28 février 2021
Lundi ouvert 24h/24
Mardi ouvert 24h/24
Mercredi ouvert 24h/24
Jeudi ouvert 24h/24
Vendredi ouvert 24h/24
Samedi ouvert 24h/24
Dimanche ouvert 24h/24

Accès

Esplanade des Invalides
1 rue Fabert
75007 PARIS
Complément d'adresse

Accès : quai d'Orsay, place des Invalides, rue de Constantine, rue Fabert (7e)

Métro
Invalides, ligne 8,13
Bus
Lignes 28,63,69,83 ou 93
Velib
Station 7010, face 3 rue de constantine
Station 7016, 13 rue surcouf
Station 7011, 30 bis rue las cases

Labels et signalétiques

Accessibilité

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite
Espace vert accessible aux personnes à mobilité réduite, mais certaines zones restent difficiles d’accès.

Contact

Nom : Esplanade des Invalides

Photos

Présentation

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Depuis les Invalides, ce grand espace vert déroule vers la Seine de grandes pelouses bordées par un mail de tilleuls et séparées au centre par l'avenue du Maréchal Gallieni.  
Un peu d 'histoire C'est au début du XVIIe siècle, que Robert de Cotte traça les premières lignes de cette vaste esplanade bordée d'ormes. Elle n'était auparavant qu'un vaste pré, le " pré-aux-clercs ", qui s'ouvrait autour l'hôtel des Invalides. L'Etat céda le terrain qui servait de champ de manœuvre à la Ville de Paris, en 1863, à condition qu'elle ne modifie en rien son tracé. La promesse fut tenue.

Des bâtiments donnèrent cependant, mais provisoirement, un autre visage à l'esplanade pendant l'exposition universelle de 1889, et la gare des Invalides, fut, elle, édifiée définitivement, à l'occasion de l'exposition universelle de 1899. Elle est restée inchangée jusqu'à nos jours, bouchant quelque peu la perspective.
Se promener Vers la Seine, des rosiers qui s'épanouissent sur les terrasses donnent une touche colorée à la régularité harmonieuse de la perspective et font face à une statue en bronze du " Prince Eugène de Beauharnais " (1814) par Augustin Dumont.  

Un peu d 'histoire

C'est au début du XVIIe siècle, que Robert de Cotte traça les premières lignes de cette vaste esplanade bordée d'ormes. Elle n'était auparavant qu'un vaste pré, le " pré-aux-clercs ", qui s'ouvrait autour l'hôtel des Invalides. L'Etat céda le terrain qui servait de champ de manœuvre à la Ville de Paris, en 1863, à condition qu'elle ne modifie en rien son tracé. La promesse fut tenue.

Des bâtiments donnèrent cependant, mais provisoirement, un autre visage à l'esplanade pendant l'exposition universelle de 1889, et la gare des Invalides, fut, elle, édifiée définitivement, à l'occasion de l'exposition universelle de 1899. Elle est restée inchangée jusqu'à nos jours, bouchant quelque peu la perspective.

Se promener

Vers la Seine, des rosiers qui s'épanouissent sur les terrasses donnent une touche colorée à la régularité harmonieuse de la perspective et font face à une statue en bronze du " Prince Eugène de Beauharnais " (1814) par Augustin Dumont.  

Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.