Ouvrir la recherche
Grand format

Les quartiers populaires : une priorité pour la Ville

Mise à jour le 21/08/2019
La Ville de Paris agit pour améliorer le quotidien des Parisiens dans les quartiers populaires en renforçant la présence des services publics (écoles, crèches, espaces culturels ou sportifs) mais aussi en développant l’offre et la qualité des logements. Du 13 au 19 mai, la Maire de Paris, les adjoints et les maires d’arrondissement vont à la rencontre des habitants, des associations et des entreprises de ces quartiers pour mettre en lumière les nombreuses initiatives qu’ils conduisent avec le soutien de la Ville.

Un investissement prioritaire

L’engagement en faveur des habitants des quartiers populaires est une priorité. La Ville a investi 2,5 milliards d’euros, soit 25% de son budget d’investissement de la mandature. Implantation d’entreprises, arrivée du tramway, construction de logements, d’écoles, de crèches, d’espaces culturels et sportifs ont permis d’améliorer le quotidien des 367 000 habitants des quartiers populaires. D’autre part, 30 millions d'euros issus du budget participatif sont dédiés chaque année aux projets proposés par les habitants et les associations de ces quartiers.
enfants

Chiffres clés

1 euro sur 4 du budget de la Ville de Paris est consacré aux quartiers populaires.
Entre 500 et 800 projets associatifs financés chaque année par la Ville, représentant jusqu’à 4,5 millions d’euros par an.
367 000 habitants dans 8 arrondissements parisiens (10 e, 11 e, 13 e, 14 e, 17 e, 18 e, 19 e et 20e).
4 centres sociaux créés depuis 2014 : Maison 13 solidaire (13e), Maison bleue (18e), Rosa Parks (18e et 19e) et Pouchet (17e).

Actions de la Ville

Acteurs de la ville

Colocation solidaire

Au 140 de la rue de Ménilmontant, la cité Bonnier abrite aujourd'hui une vingtaine d'étudiants dont certains de Sciences-Po. Ils ont intégré le programme de la colocation étudiante en échange d'heures de bénévolat pour un projet solidaire : donner des cours de soutien aux enfants de la cité, participer à un jardin collaboratif, intégrer une menuiserie solidaire, remettre en œuvre des meubles ou encore animer un atelier d’informatique.
Emilie Chaix / Ville de Paris

La rue de Paradis et le zéro déchet

Pendant un an, la rue de Paradis (10e) s’est lancé le défi d’alléger ses poubelles. Ses habitants, commerces et entreprises expérimentent des solutions pour éviter au maximum la mise en décharge ou l’incinération des déchets. Entre les ateliers de fabrication de cosmétiques solides et d’emballages durables, les apéros sans paille et le traiteur où on apporte son contenant, les actions se multiplient afin d’accompagner les acteurs vers de nouveaux comportements de consommation.
Emilie Chaix / Ville de Paris

Extramuros

L’association Extra-Muros est une menuiserie « solidaire, écologique et sociale » installée dans le 20e. Avec le soutien de la Ville de Paris dans le cadre de l’Arc de l’innovation, elle a développé un projet baptisé « Les petits clous » qui propose une formation en éco-menuiserie à des jeunes sans qualification issus des quartiers populaires.
petits clous

Actions de la Ville

Acteurs de la ville

Centre social le Relais Ménilmontant

Créé en 1976, le Relais Ménilmontant accueille chaque jour près de 200 habitants du quartier. Grâce à un investissement de 1,2 million d’euros partagé entre la Ville de Paris, la CAF et Paris Habitat, ce centre social a inauguré ses nouveaux locaux en mars 2019. Une installation qui a donné lieu à de multiples actions hors les murs, principalement au pied des immeubles voisins. Le centre agit en faveur de l’intégration des personnes migrantes, de l’égalité femmes-hommes, de l’accès au droit des jeunes, de la réduction de la fracture numérique…
François Grunberg / Ville de Paris

L'accorderie du 18e

Lancée en 2013, l’Accorderie du 18e est un dispositif solidaire innovant. Elle permet en effet aux habitants du quartier de la porte Montmartre et au-delà, d’entrer en relation les uns avec les autres pour échanger des services gratuitement. Une heure de couture contre un cours d’anglais. Du bricolage contre une leçon de tricot ou de danse. La Ville de Paris a lancé et soutient 4 Accorderies implantées dans les quartiers populaires.
François Grunberg / Ville de Paris

Le projet « Tu descends ? » de la Compagnie Progéniture

Chaque année, la compagnie de Théâtre de rue Progéniture, implantée de longue date dans le 12e, mène le projet d’action culturelle « Tu descends », au cœur du quartier de la porte de Vincennes. Pendant deux mois, au pied des immeubles, dans une approche intergénérationnelle, tous les habitants sont appelés à « descendre de chez eux ». Progéniture multiplie les rendez-vous, les performances et les moments de convivialité, avec des projets plus spécifiquement dédiés à chacune des générations (les ateliers tricot, cirque, etc.)
Compagnie Progéniture

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.