Un budget utile et solidaire

Près de 8 milliards d’euros d’autorisations de programme ont été inscrites depuis 2014: 80% du plan d’investissement de la mandature est déjà engagé. Quelles sont les priorités parisiennes ?

Paris se démarque de la tendance à la baisse de l’investissement public local en France, qui a reculé en moyenne de 20% depuis 2014 selon la Cour des comptes. Avec près de 8 milliards d’euros d’autorisations de programme inscrites depuis 2014, c’est près de 80% du plan d’investissement de la mandature de 10 milliards d’euros qui est engagé.  Cet effort d’investissement est possible grâce un niveau élevé d’épargne brute dégagé par la sobriété en fonctionnement et la mobilisation de nouvelles recettes.

Sur les 10 milliards d’euros d’investissement d’ici 2020, la Ville aura notamment investi 2,9 milliards d’euros pour le logement social et les équipements sociaux, près de 833 millions d’euros pour les transports, et 378 millions d’euros pour les équipements de sport de proximité.

500 millions d’euros pour le budget participatif

5% du budget d’investissement de la Ville, soit près d’un demi-milliard d’euros entre 2014 et 2020, est consacré aux projets soumis et choisis directement par les Parisiens dans le cadre du Budget participatif. En 2018, l’enveloppe consacrée au Budget participatif s’élève à plus de 100 millions d’euros. 30 millions d’euros sont dédiés aux quartiers populaires, avec pour objectif d’y favoriser l’émergence de projets. 10 millions d’euros sont consacrés aux écoles primaires et aux collèges, pour accroître la participation des enfants et des jeunes à la vie de la cité.

Les priorités parisiennes

Logement

404,4 millions d’euros sont prévus au budget 2018 pour le développement du logement social : cela permettra de poursuivre notre politique de préemptions dans le secteur diffus, destinée à lutter contre la vente à la découpe et d’accroître l’offre de logements sociaux sur l’ensemble du territoire dans le cadre de notre objectif de production de 10 000 logements par an, dont au moins 7 000 logements sociaux pour les ménages modestes et de classes moyennes.

Tour Eiffel panoramique nuages air climat home

Plan climat

Dès 2018, 400 millions d’euros sont mobilisés pour la mise en œuvre du nouveau Plan climat. Celui-vise à faire de Paris une ville neutre en carbone et utilisant 100% d’énergies renouvelables d’ici à 2050. Cet engagement implique notamment la rénovation de 4 500 logements sociaux par an, un soutien à la rénovation des logements du parc privé dans le cadre de l’opération «1 000 immeubles», la poursuite du contrat de performance énergétique des écoles, l’ouverture de 30 hectares d’espaces verts supplémentaires, un investissement de 200 millions d’euros pour développer les mobilités, notamment les transports collectifs et pistes cyclables. Il s’agit à la fois d’améliorer la qualité de vie et de lutter contre le changement climatique.

Vue du Boulevard Bessières

Quartiers populaires

Depuis le début de la mandature, la priorité est donnée à l’amélioration des conditions de vie des habitants des quartiers populaires. Alors que la suppression d’un grand nombre d’emplois aidés va fortement fragiliser le tissu associatif local et que des incertitudes pèsent sur les crédits de l’État pour 2018, Paris réaffirme son engagement pérenne en faveur des quartiers populaires. Ainsi, le budget consacré aux quartiers de la Politique de la Ville, et notamment à leur tissu associatif, est conforté en 2018.

Propreté

Dans le domaine de la propreté et de la collecte des déchets, Paris poursuit en 2018 ses efforts (550 millions d’euros consacrés en fonctionnement). Il s’agit notamment de la mise en œuvre du plan de renforcement de la propreté, adopté au printemps 2017 par le Conseil de Paris. Au global, près de 600 millions d’euros sont dédiés à l’amélioration de la propreté de notre Ville.

Petite enfance

Dans le cadre de la stratégie parisienne pour l’enfance et les familles, ce sont 1 120 nouvelles places de crèche qui seront ouvertes en 2018. Plus de 515 millions d’euros sont consacrés cette année aux familles et au secteur de la petite enfance. Paris est aujourd’hui le premier département français en matière d’accueil collectif, alors qu’elle était le département le plus mal classé dans ce domaine en 2001. Un enfant sur deux de moins de trois ans est ainsi admis dans un établissement d’accueil de la petite enfance, contre un enfant sur cinq à l’échelle nationale.

Personnes âgées

Dans le cadre du schéma « Seniors à Paris 2017-2021 », la Ville consacrera 290 millions d’euros aux politiques en faveur des personnes âgées. Cela permettra notamment de financer 95 nouvelles places en EHPAD.

Pas d'augmentation d'impôts

Les taux des impôts directs locaux resteront stables en 2018, comme chaque année depuis 2014. Ils sont deux fois inférieurs à la moyenne nationale. Cet engagement de la mandature vise à prendre en compte le poids du coût du logement dans le budget des ménages parisiens.

Compte tenu d’une gestion rigoureuse et maîtrisée des finances publiques, la Ville de Paris honore ses engagements, et n’augmentera donc pas les impôts. Les taux sont fixés à 13,38% pour la taxe d’habitation et 5,13% pour la taxe foncière

Concrètement ?

A titre de comparaison, le taux de la taxe d’habitation est de 29,76% à Lyon, 32,35% à Bordeaux ou encore 45,65% à Lille. Ainsi, pour une famille avec deux enfants vivant à Paris, la taxe d’habitation s’établit en moyenne en 2018 à 481 € (contre 1 098 € en moyenne dans les grandes villes) et la taxe foncière à 656 € (contre 1 142 € dans les grandes villes). 

Dernière mise à jour le jeudi 21 juin 2018
Crédit photo : © François Grunberg - Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.