«Paris, terrain de jeux»: découvrez les lauréats

La Ville de Paris et les collectivités séquano-dyonisiennes ont lancé un appel à projets «Paris, terrain de jeux» afin que les acteurs du sport s’emparent pour un temps déterminé de terrains inoccupés et proposent des installations sportives innovantes. Découvrez les lauréats.

Des projets sportifs nouveaux, diversifiés et innovants au cœur de la cité

«Paris, terrain de jeux» propose aux acteurs du sport (fédérations sportives, clubs, opérateurs sportifs, investisseurs, architectes, designers, etc.) d’utiliser des terrains aujourd’hui inoccupés afin d’y proposer des expériences éphémères, d’expérimenter des nouveaux concepts, d’importer des pratiques sportives innovantes ou d’offrir une vitrine d’exception à un projet ou à une discipline.

Lancé en janvier 2016 par la Ville de Paris et les collectivités séquano-dyonisiennes, «Paris, terrain de jeux» va permettre pour la deuxième année consécutive d’aménager ces sites en mutation l’espace de quelques mois ou plusieurs années (jusqu’à dix ans). 

Les lauréats 2017

L’escalade de blocs, sur le site Périchaux (15e) 

Le projet de la société «The Wall/Arkose» consiste en la construction d’un bâtiment écoresponsable permettant de pratiquer l’escalade de blocs ainsi qu’une multitude d’autres activités intérieures pour grands et petits sur près de 400 m².

Du karting électrique, sur le site des Deux-Moulins (13e) 

La société Eko Sport, spécialisée dans le développement d’événements écoresponsables, propose de transformer l’ancien parking désaffecté des Deux-Moulins en un complexe de karting entièrement électrique. Il proposera ainsi des courses de karts électriques écologiques et respectueuses de l’environnement. La piste serait divisée en trois parties sur deux étages, s’appuyant sur la vitesse, les perspectives, le décor et les jeux de lumière.

Du surf, sur le site de la Croix-Nivert (15e) 

La société Maraga propose du surf sur une double vague artificielle en plein Paris, ainsi que des espaces ludiques et de restauration.

Du multisport (padel, crossfit, padbol et foot à 5), sur le site de Villepinte (93) 

SAS Grinta propose une insertion complémentaire au complexe sportif dans lequel elle sera implantée et gratifie la ville de plusieurs courts de padel, nouvelle discipline dérivée du tennis et très populaire en Espagne notamment.

Les projets parisiens seront soumis au vote du Conseil de Paris en septembre, sous réserve des autorisations nécessaires. Les premières ouvertures devraient, elles, voir le jour dans le courant de l’année 2018.

Dernière mise à jour le mardi 11 juillet 2017
Crédit photo : © Jean Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.