Les enjeux de la démarche interculturelle pour Paris 

La douzième mission d’information et d’évaluation intitulée «Paris, ville interculturelle: liens, pratiques et politiques publiques» a pour objectif de mettre en lumière, en particulier dans les quartiers populaires, les enjeux de la démarche interculturelle, d’évaluer les politiques publiques mises en œuvre à ce titre et de formuler des préconisations en vue de les perfectionner.

La Mission a choisi d’examiner tour à tour la dimension interculturelle des politiques parisiennes contribuant à l’inclusion sociale et culturelle, à la dynamique participative et citoyenne ainsi qu’à l’attractivité de la capitale .

Présenté au Conseil de Paris de mai 2017, ce rapport avance 100 propositions pour renforcer cette dimension, déjà très ancrée dans les pratiques.  

Que recouvre la  notion de «démarche interculturelle» à Paris?

Pluridisciplinaire et transversale, la démarche interculturelle interroge toutes les politiques publiques et concerne de nombreux acteurs publics et privés.

Elle  consiste à valoriser les différentes cultures présentes dans la capitale et à favoriser leur dialogue dans la perspective d’une meilleure cohésion sociale. Sa finalité est  d’assurer la coexistence des cultures et de les amener à se comprendre et à interagir en favorisant l’émergence d’un socle commun.

La réalité pluriculturelle parisienne est le produit de l’histoire de Paris et de ses quartiers. Paris a accueilli une émigration économique et politique qui l’a enrichie de cultures étrangères diverses.

La méthodologie qui a prévalu pour appréhender cette démarche et élaborer le rapport est la suivante :

  •  76 auditions composées de nombreux élus et des acteurs de la société civile parties prenantes;
  • 9 visites de lieux culturels et sociaux emblématiques choisis en cohérence;
  • un focus  sur les actions menées au sein de deux quartiers, le 13e et le 20e arrondissement;
  • une analyse comparée avec les pratiques à l'international, par l'audition de représentants de la ville de Barcelone et une collaboration étroite avec le Conseil de l'Europe, pilote du «Programme des cités interculturelles».

La dimension interculturelle des politiques parisiennes

La Mission a choisi d’examiner la dimension interculturelle des politiques parisiennes autour de trois axes : l’inclusion sociale et culturelle, la dynamique participative et citoyenne ainsi que l’attractivité de la capitale.

Paris, ville interculturelle et inclusive

La prise en compte progressive de la diversité des publics s'est inscrite  dans de multiples politiques municipales autour de 4 axes ;

  • Les politiques et les actions  culturelles.
  • Les politiques éducatives et d'apprentissage du français entre autres.
  • La politique jeunesse, vie étudiante et recherche.
  • Les politiques sociales au sein desquelles l’approche interculturelle est consubstantielle au   travail social.

Celle-ci se décline tout à la fois à différents échelons du territoire et dans le cadre d’engagements citoyens :  

  • Les actions menées par les mairies d'arrondissement.
  • L'accès aux droits et citoyenneté.
  • La lutte contre les discriminations et les droits humains.

Ville interculturelle et attractive

La diversité culturelle de Paris représente un atout pour son développement économique et pour l’emploi. Quant au tourisme parisien, secteur d’activité interculturel par définition, son développement passe par la mise en valeur des différentes cultures présentes à Paris.

Cette diversité  lui permet aussi d’engager un dialogue interculturel fécond dans le cadre de la « diplomatie des villes » qu’elle déploie à travers de mutiples réseaux ou à l’occasion de nombreux échanges et passerelles avec des villes européennes.

Les axes d'évolution proposés 

À l’issue du  rapport, la Mission d’information et d’évaluation du Conseil de Paris a souhaité formuler un ensemble de préconisations. Ces recommandations ont été adoptées à la majorité des membres de la Mission et seront transmises au Conseil de Paris pour y être examinées. Ces 100 préconisations sont regroupées autour de neuf grands thèmes présentées ci-dessous. Par ailleurs, des propositions formulées par les groupes politiques sont annexées au rapport.

  •  Faire des propositions d'ordre général, portant notamment sur l'élaboration d'une charte, la mise en place d'un comité de pilotage, la sollicitation de l'expertise de l'APUR et le soutien du conseil scientifique.
  • Rendre visible l'interculturalité dans nos politiques.
  • Œuvrer pour l’accès aux droits à la culture, soutenir la création indépendante et valoriser l’apport de la diversité culturelle à notre mémoire commune.
  • Contribuer à une école plus interculturelle, sensibiliser au partage des cultures du monde dans les temps péri et extra-scolaires et compléter les dispositifs d’aide à la parentalité.
  • Mobiliser les structures et les partenaires jeunesse autour de l’interculturalité et s’enrichir de l’apport interculturel de la vie étudiante.
  • Pérenniser l’apprentissage du français via les ateliers sociolinguistiques et favoriser le plurilinguisme.
  • Renforcer l’accès aux droits et à l’e-médiation interculturelle, adapter  et valoriser les dispositifs de médiation interculturelle.
  • Accueillir grâce à la Carte Citoyenne-Citoyen de Paris, mobiliser autour du Budget Participatif et favoriser les initiatives œuvrant à l’inclusion sociale.
  • Aider à la création d’emplois et d’activités et promouvoir le tourisme interculturel à Paris.
Dernière mise à jour le mardi 9 mai 2017
Crédit photo : Henri Garat / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.