Château-Rouge bouge grâce à l'opération "Tous mobilisés pour notre quartier"

A l'initiative de la Mairie de Paris, l’opération «Tous Mobilisés pour notre quartier» consiste, sur une courte durée et dans un quartier donné, en une action coordonnée des services de la Ville afin de répondre aux problèmes identifiés grâce à une large concertation avec les riverains, les associations, les commerçants et les acteurs institutionnels.

Paris respire à Château Rouge

Château-Rouge, le quartier pilote de "Tous mobilisés pour notre quartier"

La première opération du genre a été expérimentée entre décembre 2017 et mars 2018 sur le quartier Poulet-Dejean Poissonniers à Château-Rouge. Une des solutions proposées a donné vie à une zone Paris respire le samedi. Diverses autres actions continuent d’être mises en oeuvre.

Les étapes de la démarche

Le 11 janvier 2018 se tenait à l'Institut des Cultures d'Islam rue Léon une réunion organisée à l'initiative de l'Hôtel de ville sur les problématiques rencontrées sur le secteur Dejean-Château Rouge. Cette rencontre faisait suite à celle de décembre dernier en présence d’Anne Hidalgo et réunissait des représentants du cabinet de la maire de Paris, Michel Neyreneuf et Sandrine Mees (conseillers du 18e), les services de la ville (Direction de la Prévention, de la Sécurité et de la Protection -DPSP-, Services de propreté et de la voirie, Équipe de Développement Local), l'agence Ville Ouverte, des représentants associatifs (La Vie Dejean, Action Barbès) et quelques habitants.

La mise en œuvre de cette approche participative est pilotée par une agence de concertation «Ville Ouverte» (ville-ouverte.com) avec l'appui de l'Équipe de Développement Local (EDL). Pour sa part, L’EDL mène des rencontres avec les commerçants; une première rencontre a eu lieu le 14 décembre dernier mais pour un secteur limité à la rue Dejean pour l’instant.

Des groupes thématiques ont été mis en place avec les associations et habitants des rues Dejean, Poulet et des Poissonniers pour faire émerger des propositions. L’ensemble de ces groupes et les commerçants se sont rencontré le 6 février pour faire remonter les premières actions /aménagements à mener. 49 propositions étaient alors recueillies auprès des riverains du quartier.

Le 13 février, le comité de pilotage de la démarche "Tous mobilisés pour notre quartier" à Château Rouge s’est tenu à la mairie du 18e en présence d’Anne Hidalgo, maire de Paris et d’Eric Lejoindre, maire du 18e arrondissement.

Les actions mises en place

Un espace public apaisé

Dès le mois de mars, une zone « Paris respire » a été mise en place. Il s’agit d’une fermeture temporaire de la circulation le samedi de 10h00 à 18h00, pour permettre de mieux vivre dans le quartier. La création de cinq nouvelles places de livraison a également été actée.

Paris respire à Château Rouge

Des rues plus propres

En 2017, les moyens de l’ensemble de l’arrondissement en matière de propreté ont été augmentés : postes d’éboueurs et engins supplémentaires… Dans le quartier Château Rouge, des actions pour améliorer la propreté sont menées. La sensibilisation au tri et sur les encombrants a été renforcée. Dans les écoles, dès le mois de mars, des actions de sensibilisation vis-à-vis du tri sélectif et de la réduction des déchets ont eu lieu. L’installation d’un Trilib et d’abri-déchets a également été actée et installé à la fin du mois de mars.


Et plus sécurisées

Les premières améliorations dans le quartier ont été soulignées, tant sur le plan de la propreté que de l'ordre public. Les équipes de la Ville et de la police sont mobilisées.

En 2017, les agents de la brigade anti-incivilités déployée par la Ville dans le 18e arrondissement ont établi 13 107 verbalisations pour des infractions diverses (dépôts sur la voie publique, déjections canines, jets de mégots, etc), soit 106% de plus qu’en 2016. Le travail de cette brigade a continué au cours de l’année 2018 afin d’améliorer la salubrité de l’espace public.

Par ailleurs, une zone de sécurité prioritaire (ZSP) élargie a été annoncée par le Préfet de Police et une brigade sauvettes-contrefaçon mise en œuvre par le commissariat.

Le quartier par ceux qui y vivent

Jean Marc créateur de l'Echomusée de la Goutte d'or

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Et maintenant, Goutte d'Or Sud


Depuis le 19 avril 2018, la démarche a été lancée dans le quartier de la Goutte d’Or Sud, quartier dense, animé, au coeur de phénomènes multiples et complexes qui nécessitent une mobilisation renforcée. Un périmètre de la démarche et un certain nombre de lieux d’actions ont été définis.

Sur Idee.paris, l’ensemble des acteurs (riverains, commerçants, associations et acteurs institutionnels) ont été invités à déposer et à commenter constats et propositions, contribuant ainsi à la démarche «Tous mobilisés pour notre quartier».

La mairie du 18e invite à un atelier participatif qui sera proposé sur la placette Polonceau le lundi 11 juin de 17h à 20h.

Dernière mise à jour le lundi 4 juin 2018
Crédit photo : Sophie Robichon / mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.