Cafézoïde: un territoire de liberté pour les enfants

C’est au bassin de la Villette, dans un espace bariolé, que se pressent des gamins pour jouer. Ici, table de jeu de l’oie, échecs, baby-foot ou atelier carte postale. Bienvenue à Paris Plages dans l’espace investi par Cafézoïde, le café des enfants du 92 quai de la Loire (19e). L’occasion de faire un zoom sur ce lieu pas comme les autres.

Eliott nous accueille sur l’espace, grand sourire aux lèvres et casquette vissée sur la tête. Il est musicien animateur et salarié du Cafézoïde, et cette après-midi il a en charge le lieu dédié à Paris Plages. Il nous explique: "Ici on s’amuse, on accueille les enfants et leurs parents, on leur propose un moment de détente, autour du jeu. C’est dans le même esprit que notre lieu principal au quai de la Loire. Vous pouvez aller y jeter un œil d’ailleurs. C’est ouvert."

Nous suivons le quai: difficile de rater la devanture avec ses écritures d’enfant. Installé à une grande table en plein air, Matiba est concentré sur le dessin qu’il est en train d’imaginer. C’est un habitué du lieu. Il vient régulièrement dessiner avec Annette, une retraitée bénévole qui propose ici, un atelier dessin et aquarelle. Elle nous montre fièrement la carte de l’Afrique que Matiba a faite. "On a aussi un jardin partagé" nous lance celui-ci . "Je peux vous y accompagner."

Ce sera finalement Anne Marie Rodenas, la créatrice du lieu, qui nous y mènera, à quelques pas de là. "Dès que l’on peut on y va, nous raconte-t-elle. Cette après midi on viendra arroser. Mais regardez ces magnifiques aubergines qui ont poussé!" L’atelier jardinage n’est que l’une des innombrables activités proposées aux enfants qui viennent au Cafézoïde.

Activités à tous les étages

Car en plus d'offrir petite collation ou boisson (non alcoolisée) c'est multi-activités au menu: yoga, arts du cirque, éveil musical, écriture, théâtre, concert et même bal. Et il y a aussi une émission de radio concoctée sur place et à écouter par ici. "Rien n’est imposé, explique Anne-Marie, tout est libre: les enfants viennent s’ils le souhaitent et passent d’une activité à l’autre." Ils peuvent aussi jouer dans les espaces de jeu du premier étage." On monte donc et on y rencontre Axel, 5 ans, qui nous invite à essayer le toboggan aménagé dans le lieu. On se contorsionne un peu pour le suivre. La jeune femme qui l’accompagne nous explique: "Nous ne sommes pas de Paris, nous venons voir ma sœur et à chaque fois, Axel réclame de venir ici. Il adore." "Tu reviens dans le toboggan ?" nous lance-t-il à son 4e tour.

Le rêve d'une gamine 

C’est enfant qu’Anne-Marie avait rêvé d’un lieu dédié uniquement à l'enfance et l'adolescence. A 12 ans, elle se lance le défi de le créer. "Des cafés, bien sûr il y en avait mais quand on a 12 ans, où peut-on se retrouver entre copains et copines, en dehors de ces lieux plus fréquentés par les adultes ? J’imaginais un lieu ouvert ou chaque enfant peut entrer et sortir à sa guise, un lieu pour se divertir mais aussi pour partager, échanger et aussi apprendre avec des ateliers libres de toutes sortes." Le café pour enfants, sera finalement créé en 2002, sous la forme d’une association dont l’ambition est "de donner à l’enfant un environnement favorable à son expression et son épanouissement dans le respect de sa personne et de sa culture".

Les droits de l'enfant, sur le bout des doigts

Le café se veut aussi un lieu de défense des droits des enfants. Ceux-ci peuvent venir échanger sur des sujets qui les préoccupent, exposer un problème et tenter de trouver des solutions. On peut même venir régler un conflit avec un camarade autour de la "table de la paix." Si un grand ou un adulte fait du mal à un enfant, celui-ci peut venir en parler et participer aussi à l’atelier "Apprends à te défendre."  Le lieu s’attelle à préparer les enfants à entrer dans le monde des adultes. Sans être les parents ou l’école, le lieu distille avec bienveillance son aide vers l’autonomie et la responsabilisation et leur transmet leurs droits mais aussi leurs devoirs.

Un accueil inconditionnel 

C'est un peu l'auberge espagnole: chacun entre et sort à sa guise, tandis qu'Anne-Marie sourit à l’un, bavarde avec un autre. "Ah tenez! nous lance-t-elle, cette jeune fille de 16 ans vient ici depuis qu’elle a 20 mois."  Le Cafézoïde accueille tous les enfants de 0 à 16 ans, mais toujours sous la responsabilité d'un adulte. Si l’enfant a moins de 8 ans il vient accompagné de ses parents. Sinon, il peut venir seul mais ses parents sont responsables des jeux et objets empruntés."


Une petite participation est demandée avec une adhésion annuelle par enfant: 6€ ou 4€ (pour les familles nombreuses et familles monoparentales) Pour les adultes, c'est 10€. Une participation aux frais est aussi requise mais avec les 2,50€ ou 2€ (pour les familles nombreuses et familles monoparentales) une collation, une boisson ou un plat enfant est offert. Ainsi que toutes les activités. C'est ouvert du mercredi au dimanche, de 10h à 18h.

Des petits frères et sœurs pour le Cafézoïde

Le lieu est assurément généreux et inédit: les enfants s’épanouissent dans la liberté et la responsabilisation tandis que les parents peuvent aussi échanger pour leur apprendre à grandir. Le rêve d’Anne-Marie serait que d’autres café naissent partout dans Paris, elle précise d'ailleurs: "On peut apporter notre aide pour la création de ces lieux. Il faut pas hésiter à nous contacter."

"Par ailleurs, on étend notre territoire, les dimanches dans la rue car elle est fermée à la circulation. L'association a d'ailleurs lancé en 2014, le projet "La rue aux enfants" qui a été voté par les habitant.e.s dans le cadre du budget participatif 2014. On a apporté notre aide pour la rue Golotte dans le 3e. Le principe: une rue fermée temporairement (pour la journée ou quelques heures) aux circulations motorisées, pour permettre aux enfants de la rue et du quartier de jouer dehors en toute sécurité et toute tranquillité. 

On quitte le lieu les mains remplies de dessins d'enfants, on dit aurevoir à Matiba qui est à présent en train d'essayer le tout nouveau kart à pédales. D'autres se sont installés pour dessiner avec Annette, Il flotte un joli parfum d'enfance sur le quai de la Loire. 

Pratique

Cafézoïde, 92 quai de la Loire 75019 Paris  

Ouvert du mercredi au samedi de 10h à 18h 

Tarifs : de 2 à 3 euros (ateliers + repas) 

Gratuit pour Paris Plages, quai de la Loire  (jusqu'au 2 septembre) de 14h à 18h 

Gratuit les dimanches de 14h à 18h pour La rue aux enfants (juste en face du café)

Site internet du café des enfants 



Dernière mise à jour le lundi 27 août 2018
Crédit photo : Delphine Arlabosse /mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.