Les rues végétales

Une rue où l’herbe pousse sur les trottoirs et en pied des façades, une rue où les habitants peuvent venir jardiner et se rencontrer… D’ici à 2020, la Mairie de Paris prévoit d'aménager vingt « rues végétales » (une par arrondissement).

Qu’est-ce qu’une rue végétale ?


Dans les rues végétales, la circulation automobile est absente ou apaisée, afin de donner la priorité aux piétons et aux mobilités douces. La Ville peut s'appuyer sur une large gamme d'aménagements et le renforcement de la présence végétale :

  • plantation d’arbres ;
  • mise en place de pavés à joints engazonnés (« laisser pousser l'herbe entre les pavés ») ;
  • végétalisation partielle des trottoirs par la création de « stries enherbées » dans l’asphalte ;
  • découpe superficielle du trottoir en pied d'immeuble pour créer une bande de terre le long des façades ;
  • création de murs végétalisés de plantes grimpantes ;
  • mise en place de bacs de plantation en bois.

La rue végétale s’inscrit dans les actions visant à installer la nature au cœur de la ville dense : la végétalisation permet notamment de favoriser le rafraîchissement de la ville, de lutter contre la pollution atmosphérique et de diminuer les rejets d’eaux pluviales en égout grâce à la perméabilité des surfaces.

Jardinière sur un trottoir

Plus de place pour la nature… et pour les habitants !

Dans chaque arrondissement, la rue végétale est imaginée et réalisée en lien étroit avec les habitants : la concertation préalable est indispensable, mais la participation des habitants continue au-delà ! Leur implication tout au long du projet est essentielle : ce seront les riverains qui feront vivre la rue végétale, en lien avec les services de la Ville. Ils sont de véritables acteurs de la transformation de leur rue. Aussi, ils sont invités à :

  • investir les trottoirs avec des pots et des bacs de plantations ;
  • prendre l’entretien des plantations en charge ;
  • végétaliser leurs façades, leurs balcons ;
  • créer de nouveaux rendez-vous conviviaux : repas de quartier, etc.

Dans ces rues d'un nouveau genre, la présence du végétal doit pouvoir inciter à un nouvel usage de l’espace public. La rue végétale est une rue à vivre autant qu’une rue où l’on passe, une rue conviviale et attractive pour les riverains et pour les usagers de l’espace public en général, une rue support de lien social.

Plantation dans des jardinières sur le trottoir par les enfants des écoles avec les jardiniers de la Ville.

Renforcer les continuités écologiques

La rue végétale constitue un corridor pour la nature à Paris. À l’image des alignements d’arbres des rues, de la Petite Ceinture ou encore des berges de la Seine et des canaux, la rue végétale dessine une continuité écologique propice à la biodiversité, où la nature peut circuler dans la ville.

À Paris, cette biodiversité se développe là où les populations végétales et animales peuvent se nourrir et se reproduire. Ces réservoirs de biodiversité sont principalement les parcs et jardins, les cimetières ainsi que le bois de Vincennes et le bois de Boulogne.

Le dynamisme de ces réservoirs repose sur la mobilité et les échanges que les êtres vivants entretiennent dans Paris et à l’échelle de la région. C’est le rôle des continuités terrestres et aquatiques qu’on appelle corridors écologiques et qui forment la trame verte et bleue de Paris.

La végétalisation de l’espace public est plus forte grâce à ces interconnexions. À l’image de nos propres villes connectées par des voies de circulation, ce réseau écologique correspond à une infrastructure verte.

Abeilles butinant dans la rue Léon-Séché (15e).

La rue de Cîteaux (12e)

Le 12e arrondissement est l’un des deux premiers (avec le 15e) à aménager sa rue végétale. Suite à la concertation menée auprès des riverains et du conseil de quartier, c'est la rue de Cîteaux qui a été choisie, dans sa section comprise entre la rue Crozatier et la rue du Faubourg-Saint-Antoine. Le 8 septembre 2015, une rencontre entre les habitants, les élus et les services de la Direction des Espaces verts et de l'Environnement a été organisée dans la rue. Du 8 au 18 septembre 2015, les habitants se sont exprimés lors d'une consultation sur le site de la mairie du 12e. Ils ont choisi entre les deux options proposées celle qui était la plus ambitieuse : créer une rue piétonne.

Le chantier d'aménagement a eu lieu du 19 octobre à la fin décembre 2015. En détail, que trouve-t-on dans la rue de Cîteaux ?

  • cette section de la rue, ainsi que le passage Driancourt, sont désormais piétons ;
  • des zones en pavés à joints engazonnés et des « stries enherbées » dans l’asphalte sont crées pour favoriser la végétation spontanée ;
  • des bacs de plantation en bois sont disposés tout au long de la rue ;
  • un marquage au sol décore les trottoirs et la chaussée.

Les premiers permis de végétaliser ont été délivrés à des riverains et des commerçants pour entretenir les bacs plantés.

La rue Léon-Séché (15e)

Dans le 15e arrondissement, c'est la rue Léon-Séché qui a été choisie. La rue Léon-Séché mène au square Saint-Lambert : sa végétalisation fait d'elle une chemin naturel vers le square. Les habitants ont été associés au projet d'aménagement lors de la Fête de quartier du 25 septembre et lors d'une réunion du Conseil de Quartier le 3 novembre.

Le chantier d'aménagement s'est déroulé de novembre à décembre 2015. Quels changements rue Léon-Séché ?

  • la rue devient piétonne ;
  • quelques arbres seront plantés au coin de la rue Lecourbe pour marquer l'entrée de la rue végétale (à l'automne 2016 à l'occasion des travaux de modification du carrefour avec la rue Lecourbe) ;
  • des zones en pavés à joints engazonnés et des « stries enherbées » dans l’asphalte sont créées pour favoriser la végétation spontanée ;
  • des plantations en pleine terre (vivaces, graminées) sont installées au bord des trottoirs et au pied des arbres ;
  • des bacs de plantation en bois sont disposés tout au long de la rue ;
  • un marquage au sol décore les trottoirs.

Les premiers permis de végétaliser ont été délivrés à des riverains et des commerçants pour entretenir les bacs plantés.

Les futures rues végétales à Paris

Bientôt dans les 9e, 10e et 20e arrondissements

Plusieurs sites ont été identifiés pour accueillir les prochains projets :

  • La rue Rochambeau dans le 9e longe le square Montholon, l'un des poumons verts du quartier.
  • La rue Gustave-Goublier, dans le 10e, relie les deux grands axes que sont le boulevard de Strasbourg et de la rue du Faubourg-Saint-Martin.
  • Dans le 20e, c'est la rue du Retrait qui sera végétalisée. Plus d'infos ici.

Quels aménagements seront mis en œuvre ? La concertation avec les riverains est en cours, en lien avec les mairies d'arrondissement.

Les rues végétales, une histoire à suivre

D'ici 2020, une rue végétale devrait être créée dans chaque arrondissement. Les habitants seront associés au projet à toutes les étapes :

  • Conception et concertation : choix des aménagements végétalisés, positionnement des bacs plantés ;
  • Travaux et installations : plantations participatives avec les jardiniers de la Ville ;
  • Exploitation : un entretien collectif en lien avec les habitants et les associations (jardins partagés par exemple).

Quels critères pour choisir une rue végétale ?

Même si l'on aimerait bien végétaliser tout les rues de Paris, le concept de rue végétale implique de réunir quelques conditions :

  • une circulation automobile apaisée (une aire piétonne ou une zone de rencontre) et un stationnement maîtrisé (peu ou pas d'emplacements de stationnement automobile) ;
  • une rue offrant un potentiel végétalisable en respectant les contraintes de voie publique (réseaux en sous sol, accès en surface à préserver pour les pompiers…) ;
  • une rue génératrice de flux piétons (présence d’équipements publics, de quelques commerces…) ;
  • une dynamique locale et un potentiel participatif, car ce sont les riverains qui font vivre la rue ;
  • un maillon de la trame verte et une contribution au rafraîchissement de la ville : la future rue végétale renforcera la trame verte existante.


Dernière mise à jour le vendredi 25 novembre 2016
Crédit photo : Thierry Guillaume / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris