Les ondes électromagnétiques

La Ville de Paris s’est engagée depuis plusieurs années à prendre en compte les préoccupations des Parisiennes et des Parisiens vis-à-vis des ondes électromagnétiques, et notamment lors de l’installation ou de la modification d’antennes-relais par les opérateurs de téléphonie mobile.

La technologie du mobile apporte des services utiles à ses usagers et contribue de manière significative au développement économique global. Les services de la téléphonie mobile sont en évolution rapide avec la généralisation de nouveaux usages liés à l’internet mobile et des smartphones.

La Ville de Paris souhaite accompagner ce développement, qui apporte des services utiles voire indispensables aux usagers et contribue de manière significative au développement économique global, tout en maîtrisant l’évolution de l’exposition aux ondes électromagnétiques des Parisiennes et des Parisiens. Pour ce faire, elle négocie depuis 2003 avec les opérateurs de téléphonie mobile une « Charte de la téléphonie mobile ».

La charte de 2012 arrive à terme le 31 mars 2017. Son renouvellement est prévu à l’ordre du jour du Conseil de Paris de mars 2017. En complément de ce document cadre, la Ville de Paris entend renforcer les actions d’information du public et de surveillance des niveaux d’exposition de son territoire avec la création d’un Observatoire municipal des ondes.

La charte parisienne de téléphonie mobile

Paris, la métropole européenne la plus protectrice

Dans le projet de nouvelle charte, Paris a obtenu un niveau maximal d’exposition de 5 V/m « équivalent 900 MHz » en tout lieu de vie intérieur. La charte parisienne restera la seule charte locale française à imposer un tel seuil et renforce cette obligation par rapport à sa la charte de 2012, qui affichait une valeur limite de 7 V/m. C’est une baisse du niveau maximal d’exposition de près de 30% par rapport à la charte de 2012.

Cet abaissement du seuil d’exposition global, toutes fréquences confondues, fait de Paris l’une des métropoles européennes la plus protectrice en Europe. Un grand nombre de pays européens appliquent, comme la France des « recommandations ICNIRP », qui varient 37 à 61 V/m selon les fréquences de la téléphonie mobile. Les normes les plus strictes sont appliquées en Suisse (4 à 6 V/m selon les bandes de fréquences présentes) et dans la « Région Bruxelles Capitale » (6 V/m équivalent 900 MHz).

Apporter de la transparence aux projets d’antennes-relais

Tout projet de création ou de modification substantielle d’une antenne-relais fait l’objet d’un examen attentif à trois niveaux. Le dossier soumis par les opérateurs à la Ville de Paris est d’abord examiné et contrôlé attentivement par les services municipaux (Agence d’écologie urbaine). Après vérification du dossier, la Ville de Paris publie une fiche de synthèse sur paris.fr (cf. ci-dessous) et fournit à la demande le dossier et l’estimation des niveaux de champs produits par l’antenne-relais. Les opérateurs transmettent le dossier aux bailleurs et propriétaires d’immeubles et les incitent à le transmettre à leurs locataires afin d’assurer leur bonne information.

Dans le cas d’une implantation de nouvelle antenne, d’un ajout de nouvelle technologie à une antenne existante ou d’une modification des azimuts, la mairie d’arrondissement concernée étudie à son tour le dossier, informe et concerte les riverains et rend un avis dans un délai de deux à trois mois. En cas d’avis défavorable, le projet est étudié par la Commission de Concertation de la Téléphonie Mobile (CCTM), instance de concertation qui regroupe les élus parisiens, les associations de citoyens et les opérateurs, dont le Président rendra un avis motivé fondé sur les critères de la charte. Des mesures préalables et ou des mesures de contrôle peuvent être également demandées à cette occasion qui sont ensuite présentées devant la commission. En cas d’avis négatif, l’opérateur révise le dossier afin qu’il corresponde aux critères de la charte. Une concertation renforcée peut également être lancée afin de trouver un site alternatif pour recevoir l’antenne.

Projets d’installation de sites de radiotéléphonie en cours d’instruction

Les fiches de synthèse des dossiers d’information, transmis par les opérateurs à la Ville, pour tout nouveau projet ou modification d’installation en cours d’instruction sont consultables ci-dessous.

Le dossier d’information mairie et l’estimation de l’opérateur peut vous être transmis sur demande à l’adresse suivante : DEVE-fichetelmobile@paris.fr

Localisation des antennes de téléphonie

A partir des données fournies par les 4 opérateurs et son Système d’Informations Géographiques (SIG), la Ville de Paris a réalisé une synthèse cartographique des sites macro cellulaires existants. La charte prévoit la mise à jour des cartes le 30 avril de chaque année.

Carte des antennes relais en service au 1er mai 2016

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Pour voir la carte en plein écran, cliquez ici.

Des outils de contrôle et de surveillance

Des mesures de contrôle peuvent être réalisées gratuitement par l’Agence Nationale des Fréquence (ANFR) dans les lieux d’habitation à la demande de tout particulier. La Ville de Paris mène par ailleurs des campagnes de mesures triennales systématiques dans tous les établissements de petite enfance et scolaires municipaux. Elle engagera également, dans le cadre de l’action de l’Observatoire municipal des ondes, des campagnes de mesures dans des sites particuliers, en lien avec des bailleurs sociaux ou de manière ciblée autour d’antennes posant question.

Si une mesure réalisée selon le protocole de l’ANFR dépasse le seuil maximal défini dans la Charte, l’opérateur contributeur principal réalise, dans un délai de 3 mois, les modifications nécessaires à la réduction sensible de l’exposition et au respect de la valeur limite imposée par la charte. Une mesure de contrôle pourra être réalisée par l’ANFR à la demande de l’occupant des lieux, locataire ou propriétaire.

Demander une mesure de champ électromagnétique à mon domicile

La mesure est gratuite et dure environ 1 heure 30, en présence du demandeur. Les résultats et conclusions sont transmis par le bureau de contrôle en charge de la mesure, au demandeur, au propriétaire des lieux s’il est différent, à l’ANFR, à l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES) et à la Ville de Paris.

Si vous habitez à Paris

Que vous soyez locataire ou propriétaire, si vous souhaitez faire procéder à la mesure des champs électromagnétiques dans votre domicile, vous pouvez faire une demande en ligne simplifiée en renseignant le formulaire ci-dessous:


Demande de mesure de champ électromagnétique

Coordonnées du demandeur

Précisez le numéro, la voie, l'étage, le code postal, le bâtiment, la porte, autre

Propriétaire des lieux (si différent du demandeur)

Précisez le numéro, la voie, le code postal, la commune

Demande antérieure à la même adresse

Y a-t-il eu à votre connaissance une demande antérieure à la même adresse? *
Si oui cette demande a été:

Conditions générales d'utilisation

Mentions légales *


Votre demande sera transmise automatiquement à la Ville de Paris, qui la fera suivre à l’Agence Nationale des Fréquences. Un bureau de contrôle accrédité COFRAC (Comité français d’accréditation) et missionné par l’Agence nationale des fréquences prendra directement contact avec vous pour fixer la date de la mesure (du lundi au vendredi, en journée).

Une demande par voie postale est possible. Pour les mesures sur le territoire parisien, vous pouvez transmettre le formulaire Cerfa 15003*01 à l’adresse suivante : 

Mairie de Paris
Agence d’écologie urbaine
Pôle téléphonie mobile
103, avenue de France
75013 Paris 

(Cocher "collectivité territoriale" au Chapitre V du formulaire).

Si vous n’avez pas de possibilité d’imprimer le formulaire, des exemplaires sont à votre disposition dans les mairies d’arrondissement.



Présentation de la campagne de mesures 2013/2016 de champs électromagnétiques dans les crèches et les écoles publiques

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Pour voir la carte en plein écran, cliquez ici.

L’Observatoire municipal des ondes

Sur la base d’un rapport réalisé par un groupe de travail composé de représentants du Conseil de Paris, d’associations, d’agences nationales (ANFR, ANSES) et du Ministère de l’environnement, le Conseil de Paris de mars 2017 devrait créer le comité d’orientation OndesParis. Ce comité sera chargé de formuler un avis sur les bilans et programmes d’activité produits par le pôle téléphonie mobile de l’Agence d’Écologie Urbaine. Il réunira des représentants des groupes politiques du Conseil de Paris, de l’ANFR, de l’ANSES, des associations siégeant en CCTM, des opérateurs de téléphonie mobile, de deux expert-e-s dans le domaine des ondes et du président de la CCTM.

Les missions d’Observatoire des ondes seraient assurées par le pôle téléphonie mobile de l’Agence d’Écologie Urbaine de la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement, en tant qu’Observatoire municipal des ondes. Son travail se déclinera en trois axes.

Surveiller les niveaux d’exposition aux ondes électromagnétiques

  • Développement de nouvelles campagnes de mesures, en complément de celles déjà menées dans les établissements de petite enfance et les établissements scolaires du premier degré (logement social, quartiers sensibles, mesures mobiles sur l’espace public…);
  • Mesures de contrôle ciblées autour d’antennes-relais ayant fait l’objet d’estimations des niveaux de champs élevées.


Informer et sensibiliser les citoyens

  • Information des Parisien.e.s sur les différents modes d’exposition aux ondes et sur les dispositifs mis en place afin de restreindre et contrôler cette exposition;
  • Sensibilisation aux moyens de restreindre sa propre exposition et celle de ses enfants.


Améliorer les connaissances

Réalisation d’études spécifiques par des prestataires externes sur des sujets d’expertise particuliers (intérêts, limites et risques des sites partagés par plusieurs opérateurs, impact de nouvelles technologies…)


Les précautions à prendre pour limiter l’exposition aux ondes

  • Les ondes émises directement par les téléphones portables produisent un réchauffement des tissus au niveau de l’oreille et du crâne, il est donc nécessaire de prendre des précautions, particulièrement chez les jeunes;
  • Utilisez un kit mains-libres ou le haut-parleur : ces équipements vous permettent d’éloigner le téléphone mobile de votre tête;
  • Évitez les conversations trop longues ou privilégiez en intérieur l’utilisation d’un téléphone fixe. Ce sont vos temps de communication, appareil à l’oreille (appels entrant et sortant) qui augmentent votre exposition;
  • Ne dormez pas avec votre téléphone à proximité : ne le laissez pas sur la table de chevet, sous l’oreiller, etc. Si vous l’utilisez comme réveil, activez le "mode avion";
  • Privilégiez les SMS/MMS et tout particulièrement dans les transports en commun : d'abord, pour ne pas déranger votre entourage, mais aussi pour vous exposer moins. Dans des zones de mauvaise réception (tunnel, souterrain, campagne), votre appareil augmente sa puissance d’émission, et par conséquent votre niveau d’exposition;
  • Évitez de téléphoner en vous déplaçant : votre portable doit alors entrer en relation avec différentes stations de base successives, selon votre trajet. À chaque échange de relais il émet à sa puissance maximale, ce qui augmente aussi ponctuellement votre niveau d’exposition;
  • Activez le "mode avion" quand vous utilisez le téléphone pour jouer : si vous prêtez votre téléphone mobile à vos enfants pour une utilisation ludique (jeu, livre, film…) activez son "mode avion" pour ne pas les exposer aux ondes inutilement;
  • N’équipez pas vos enfants avant l’âge de 12 ans : les effets nocifs de l'exposition aux ondes sont plus prononcés sur un enfant dont la croissance n'est pas achevée;
  • Informez vos enfants : apprenez-leur les moyens qui leur permettent de réduire leur exposition et veillez à un usage modéré;
  • Ne téléphonez pas en conduisant : téléphoner au volant augmente le risque d'accidents, même à l’usage du kit "main libre". L’article R412-6-1 du code de la route indique que "l'usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation est interdit" et sanctionné par une amende.

Projets d’installation de sites de radiotéléphonie dans les arrondissements

Les fiches de synthèse des dossiers d’information, transmis par les opérateurs à la Ville pour tout nouveau projet ou modification d’installation sont consultables ici.

Le dossier d’information mairie (DIM) peut vous être directement transmis sur simple demande. Pour ce faire, adressez vous à:

DEVE-fichetelmobile@paris.fr


Dernière mise à jour le jeudi 9 mars 2017
Crédit photo : © Sophie Robichon / Mairie de Paris

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris