Près de 500 personnes accueillies au centre humanitaire d'Ivry-sur-Seine

Le centre humanitaire de la Ville de Paris a accueilli 488 personnes depuis son ouverture à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Géré par Emmaüs et dédié aux femmes seules, aux familles et aux couples, il complète le dispositif d'accueil déjà ouvert à la Porte de la Chapelle (18e).

Partager cet article

  • Un centre humanitaire pour les femmes réfugiées et les familles

Depuis bientôt deux ans, la France est traversée par des flux migratoires d’une ampleur inédite. Plus de 20.000 personnes nouvellement arrivées sur le territoire parisien ont été mises à l’abri par l’État, la Ville et les associations depuis juin 2015. Parmi elles, 1500 personnes vulnérables (familles, femmes accompagnées d’enfants en bas âge) ont été prises en charge.

Malgré cette mobilisation majeure, des campements de rue indignes sont apparus, notamment dans les 18e et 19e arrondissements.

Face à une situation humanitaire qui n'était plus tenable, Anne Hidalgo a donc décidé au printemps 2016 de créer à Paris le premier centre humanitaire d'accueil pour réfugiés du pays. Un centre a ouvert ses portes dans le nord du 18e arrondissement le 10 novembre 2016. Ce lieu accueille aujourd'hui indifféremment des publics très hétérogènes. Il était par conséquent nécessaire d'ajouter un autre site proposant une réponse adaptée à la diversité des publics venus chercher refuge dans la capitale: hommes ou femmes isolés, familles, mineurs isolés.

Ici, on offre un accueil digne

Anne Hidalgo,
Maire de Paris

Pavillons en bois et yourtes conviviales

Le choix de la Ville a été de mobiliser toutes les énergies pour répondre à l'urgence humanitaire, plutôt que de laisser des terrains en friche. Le choix s'est porté sur une ancienne usine de traitement d'Eau de Paris, à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) qui n'est plus en activité depuis une dizaine d'années,

488 personnes y ont été hébergées depuis son ouverture le 19 janvier 2017. 

Érigés sur les bassins, des bâtiments modulaires assemblés en Lorraine ont été fixés sur des pilotis en béton. Chambres, sanitaires, réfectoire, yourtes destinés à la détente et à la convivialité composent différents petits quartiers sur 4.800 m².

L'avantage de ce type d'installation est sa réversibilité : les pavillons pourront être déplacés le moment venu.

Un pôle santé et quatre classes d'enseignement intégrées

Une équipe médicale, interne au centre, propose des consultations régulières: permanences de généralistes, de puéricultrices, de pédiatres – l’association Pédiatres du Monde prévoit d’assurer 2 à 3 consultations par semaine – et de gynécologues grâce à la présence de Gynécologie sans frontières. Le service de la PMI de la Direction de la famille et de la petite enfance (DFPE) de Paris prévoit également la présence, sur place, d'une sage-femme, une demi-journée par semaine. Les femmes enceintes sont orientées vers un établissement hospitalier du Val-de-Marne.

Le centre met également en œuvre l’obligation légale d’instruction en scolarisant les enfants. Dans le cadre d'un partenariat avec l'Éducation nationale (rectorats de Créteil et de Paris) les enfants bénéficient d'une scolarité adaptée, assurée par des enseignants volontaires dans des classes intégrées au centre ou dans des établissements d’Ivry-sur-Seine. Une demi-journée est consacrée aux enseignements – notamment du français – et l'autre aux activités sportives, culturelles et artistiques.

Un accompagnement social adapté

La durée de la mise à l’abri s’échelonne entre trois et cinq mois, avant un accompagnement vers des dispositifs adaptés à chaque situation.

Chaque personne bénéficie tout au long de son hébergement du suivi continu et régulier d’un travailleur social.

Des bénévoles et 83 salariés

Pour assurer le fonctionnement du dispositif dans son ensemble, une équipe de 200 salariés a été recrutée par Emmaüs Solidarité à la suite d’un partenariat inédit avec des antennes locales de Pôle Emploi et une association locale d’insertion. Parmi eux figurent plusieurs migrants ayant obtenu le statut de réfugié.

117 salariés sont aujourd’hui dédiés au fonctionnement du centre situé aux abords de la Porte de la Chapelle et 83 salariés sont dédiés au site d’Ivry-sur-Seine, sept jours sur sept, 24 heures sur 24. Ces derniers ont pu bénéficier de plusieurs sessions de formations, encadrées par Emmaüs Solidarité, l’Agence régionale de santé ou encore l’OFPRA

Dernière mise à jour le mercredi 19 avril 2017
Crédit photo : © Jean-Baptiste Gurliat / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris