Les mesures de sécurité à observer

 À la suite des attentats de Paris du 13 novembre, le Gouvernement a décrété l'état d'urgence, ce qui a conduit à renforcer le dispositif VIGIPIRATE. Lundi 23 novembre, Anne Hidalgo a annoncé devant le Conseil de Paris 14 nouvelles mesures qui vont renforcer l’action de la Ville en faveur de la sécurité des Parisiens et des visiteurs. 

 14 nouvelles mesures pour Paris

Si la sécurité des Parisiens et des visiteurs est une compétence directe de la Préfecture de Police, la Ville de Paris soutient fortement le travail des forces de l’ordre, en les dotant de moyens financiers importants, en mobilisant de nombreux agents municipaux sur des missions complémentaires de celles de la police, et en menant dans tous les quartiers des actions qui contribuent à la sûreté de l’espace public et des équipements municipaux.

«Les attentats qui ont une nouvelle fois meurtri Paris le 13 novembre dernier nécessitent d’accélérer la mise en œuvre des actions décidées depuis janvier et de prendre d’autres mesures complémentaires», a annoncé lundi Anne Hidalgo.

La Maire de Paris et son adjointe, Colombe Brossel, ont tenu à agir sur tous les fronts :

Des agents plus nombreux et mieux équipés

1. 30 agents supplémentaires seront recrutés en 2016 pour renforcer les équipes de la DPP : il s’agira très majoritairement d’inspecteurs de sécurité présents sur le terrain, mais aussi d’ingénieurs spécialisés dans la prévention situationnelle (diagnostics de sécurité) ;

2. La dotation en gilet pare-balle sera étendue aux agents présents occasionnellement sur le terrain ;

3. Des films de protection seront posés sur les vitres des véhicules, pour éviter la projection d’éclats en cas de jets de projectiles ;

Des lieux publics mieux protégés et surveillés

4. Les 165 nouvelles caméras seront déployées dès 2016, et non plus sur deux ans. Les conservatoires et une vingtaine de sites sportifs supplémentaires seront raccordés au centre de veille opérationnelle ;

5. Les crèches, qui faisaient déjà l’objet d’une attention particulière de la part de la Ville, seront officiellement intégrées dans le périmètre prioritaire « Vigipirate » ;

6. L’installation de visiophones et de sas de sécurité dans les crèches et les établissements scolaires, ainsi que le renforcement des clôtures, seront accélérés ;

7. Des films opacifiants seront posés sur les vitres des établissements qui donnent sur la voie publique ;

8. Un protocole de sécurisation des conservatoires sera établi et permettra de programmer au cas par cas les aménagements nécessaires ;

9. Des boutons d’alerte agression seront installés dans les conservatoires et les bibliothèques qui le nécessitent, à l’instar de ce qui existe dans les musées ;

10. Des sas de sécurité ou des portes à gâches électriques seront installés dans les centres sportifs les plus isolés ;

L’écosystème de l’innovation mobilisé contre le terrorisme

11. Un « hackathon » sera organisé en janvier 2016 pour développer de nouvelles solutions de gestion de l’urgence et d’information du public en cas de crise ;

12. Une plateforme d’incubation « Défense & Sécurité » sera créée dans un incubateur de la Ville de Paris, en associant les grandes entreprises du secteur ;

13. Une réflexion va être ouverte pour constituer une base de données de scans 3D des principaux lieux de spectacles et de manifestations sportives, qui sera mise à disposition des forces de sécurité pour faciliter et accélérer leur intervention ;

Des parents mieux informés

14. Les parents qui ont un enfant en crèche seront informés en temps réel, par SMS, en période de crise (22.000 numéros déjà collectés).

2015: 361 millions d'euros consacrés à la sécurité et à la prévention

La Ville de Paris a consacré cette année 361M€ au financement de ses actions de sécurité et de prévention. Elle a notamment attribué une subvention de 285M€ à la Préfecture de Police, lui fournissant ainsi près du tiers de son budget total, un effort qui sera maintenu en 2016.

La direction de la prévention et de la protection (DPP) compte aujourd’hui plus d'un millier d'agents. Ils assurent chaque jour des missions de surveillance et de protection de l'espace public et des bâtiments municipaux, essentielles pour la vie quotidienne des habitants. Son centre de veille opérationnelle, qui travaille en lien étroit avec la Préfecture de Police, est raccordé 24h/24 et 7j/7 à près de 600 sites.

La Ville réalise aussi chaque année de nombreux investissements pour la sécurisation de ses bâtiments municipaux : installation de visiophones et de sas de sécurité à l’entrée des crèches et des écoles, aménagement des abords des établissements publics pour limiter le stationnement de véhicules ou de poubelles, mise en place de bouton d’alerte « anti-agression » dans les musées, etc.

De nouvelles mesures engagées suite aux attentats de janvier

Suite aux attentats de janvier 2015, Anne Hidalgo a engagé de nouvelles actions. Tous les agents de la Ville menant des actions de sécurité ont été équipés de gilets pare-balles et 500 bombes lacrymogènes supplémentaires ont été acquises. Les 1.700 adresses « Vigipirate » ont été auditées et 85 d’entre elles ont été identifiées comme nécessitant d’être mieux protégées. Un avenant au plan de vidéoprotection a été adopté par le Conseil de Paris, pour déployer 165 caméras supplémentaires sous deux ans, en complément des 1.044 déjà existantes.

La Ville a aussi engagé 30 nouvelles opérations de visiophonie dans les crèches et conduit 88 opérations de sécurité dans les écoles et les collèges. La formation des personnels aux gestes d’urgence et aux mesures d’évacuation a été renforcée, tout comme la veille aux phénomènes de radicalisation.

L'état d'urgence

Par décret en date du 14 novembre 2015, l’état d’urgence est entré en vigueur sur l’ensemble du territoire national. Il permet de renforcer l’efficacité des pouvoirs de police et notamment de :

  • Restreindre la liberté d’aller et venir en instaurant des zones de protection ou de sécurité particulières, ou en interdisant la circulation dans certains lieux (couvre-feu)
  • Interdire le séjour dans certaines parties du territoire à toute personne susceptible de créer un trouble à l’ordre public
  • Réquisitionner des personnes ou moyens privés
  • Interdire certaines réunions publiques ou fermer provisoirement certains lieux de réunion
  • Autoriser des perquisitions administratives en présence d’un officier de police judiciaire, de jour comme de nuit
  • Assigner à résidence toute personne dont l’activité s’avère dangereuse pour la sécurité et l’ordre public

Les manifestations dans les lieux privés sont autorisées sous la responsabilité de leurs organisateurs chargés d’adapter les dispositifs de sécurité.

Le renforcement du plan Vigipirate

Le plan Vigipirate est un outil de lutte contre le terrorisme. Ce dispositif de vigilance, de prévention et de lutte couvre toutes les activités afin de sécuriser le pays. Il associe l’ensemble des acteurs de la Nation à une vigilance permanente et suscite une mobilisation de la population. Actuellement, le plan Vigipirate est au niveau « alerte attentat ».

Si ces mesures devaient évoluer, la Ville diffuserait un complément d’information.

Une présence mobile sur le terrain

Une vigilance accrue s’exerce pour la sécurisation et la protection des transports publics, des écoles, des établissements de la petite enfance, des lieux recevant un public, les lieux de culte sensibles ou symboliques, les sites touristiques majeurs, les grands magasins, les centres commerciaux et les sites sur lesquels seront organisées des événements sportifs, culturels, etc.

Dans ce cadre la présence de patrouilles et d’effectifs de police a été concentrée sur une mission de sécurisation visible. 7000 militaires sont également mobilisés sur l’Ile-de-France depuis les attentats de janvier 2015, auxquels viennent s’ajouter 3000 militaires suite aux attentats du 13 novembre 2015.

Enfin, la Ville de Paris contribue à cette sécurisation, dans la limite de ses compétences, par une présence rassurante des inspecteurs de sécurité et des correspondants de nuit aux abords des équipements scolaires et autres équipements accueillant des enfants notamment (crèches, équipement sportifs et culturels, espaces verts…).

Information des familles sur les établissements municipaux de la petite enfance

Dans le cadre du renforcement du dispositif de sécurité des équipements publics municipaux, et dans le souci de rassurer les familles et les personnels, il a été décidé de réguler l’accès aux crèches collectives municipales, aux jardins maternels et aux jardins d’enfants municipaux.

Il est demandé aux familles de bien vouloir confier et venir chercher leurs enfants selon les plages horaires suivants : de l’ouverture jusqu’à 9h30, et entre 16h et la fermeture de l’établissement.

En dehors de ces plages horaires, dans le cas d’empêchement ou de retard, il convient de contacter le/la responsable par téléphone afin que l’accès vous soit ouvert.

Consignes de sécurité pour les écoles et les établissements à compter du 7 décembre 2015

Dans l’académie de Paris, les consignes suivantes doivent être appliquées du 30 novembre au 6 décembre 2015. Retrouvez les informations sur les consignes à appliquer sur le site de l'Académie de Paris.

Si l’Académie de Paris, comme les autres Académies, et évidemment en lien avec la Préfecture de Police, a été amenée mercredi matin à édicter de nouvelles consignes applicables à partir du jour même, c’est-à-dire le 2 décembre, en autorisant la reprise des sorties non habituelles, la Ville de Paris a choisi de conserver son dispositif inchangé jusqu’au 6 décembre, tel qu’annoncé initialement.

Pour la semaine prochaine, du 7 au 13 décembre, les consignes sont les suivantes :

  • Pour ce qui concerne les sorties périscolaires et extra scolaires qui dépendent de la Ville de Paris, l’ensemble des sorties pourront reprendre, et les transports collectifs publics pourront être empruntés par les groupes.
    Si le directeur d'école estime que le rétablissement du déplacement est prématuré pour les équipes et les enfants, le maintien de ces derniers dans l’école est la solution à retenir. 

  • Les écoles doivent, sauf exception autorisée par le directeur d'établissement, restées fermées ce samedi 5 décembre ainsi que le samedi 12 décembre.
  • Par ailleurs, l'interdiction de sorties scolaires sur le site de la COP21 est maintenue pour les élèves franciliens et ceux des autres académies et ce jusqu'à la fin de cette manifestation.

Les animations sportives

Les animations sportives peuvent reprendre sur l'espace public. Elles avaient été interrompues au lendemain des récents attentats dans le cadre du renforcement du plan Vigipirate Attentat.

La sécurité est l’affaire de tous: ayez les bons gestes et les bons réflexes

Les bons gestes

  • se soumettre aux contrôles des agents de surveillance
  • signaler tout objet présentant un caractère insolite et dont le propriétaire n'a pas pu être identifié localement
  • signaler les agissements ou comportements manifestement anormaux qui pourraient faire penser qu’un acte malveillant va être commis
  • contrôler les livraisons et s’assurer de la légitimité des véhicules à accéder aux établissements (autorisation, identification)
  • contrôler les entrées des personnels des sociétés ou entreprises intervenant dans l'établissement
  • réaliser des rondes de surveillance des zones sensibles ou vulnérables à l'intérieur des établissements, et si besoin, mettre en place des agents rondiers supplémentaires, notamment pour la surveillance des parkings en sous-sol
  • éviter toute accumulation d'objets (cartons, palettes, sacs) à l'intérieur ou à proximité des bâtiments

Les bons réflexes

  • ne pas laisser ses bagages sans surveillance
  • ne pas se garer dans les endroits qui font l’objet d’une interdiction au titre de Vigipirate
  • rendre compte aux agents de surveillance ou aux forces de l’ordre de tout objet ou comportement anormal
  • respecter strictement les consignes des services de secours et des forces d’intervention
  • se conformer rigoureusement aux consignes relayées par les médias
  • appeler le «17» police secours en cas d’urgence – et en cas d’urgence uniquement
  • contacter le «197» en cas de renseignement pouvant être utile aux enquêteurs. 
    Dernière mise à jour le mardi 8 décembre 2015
    Crédit photo : Mairie de Paris

    Paris j'écoute

    Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

    Restez connecté

    La newsletter

    Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

    Je m'abonne

    Paris j'écoute

    11h5712h56
    @roualloche
    @Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
    @Parisjecoute

    @rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

    17h1916h39
    @mlauribault
    @Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
    @Parisjecoute

    @mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

    14h814h53
    @Djackbroute
    @Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
    @Parisjecoute

    @Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

    10h5713h1
    @nicostewz
    @Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
    @Parisjecoute

    @nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris