Cabu, un lien intime avec la Ville de Paris

De 2002 à 2014, Cabu a dessiné régulièrement pour « à Paris », le magazine d’information de la Ville de Paris. Cinquante numéros pour 50 planches des dessins de Cabu, avec son regard et son trait d’humour, en toute liberté.

Pour lui rendre hommage, la ville de Paris a publié lundi 9 février un numéro hors-série  disponible gratuitement dans de nombreux lieux municipaux parisiens.

"à Paris" spécial Cabu

Depuis 2002, Cabu participait à chaque magazine « à Paris ». Pendant 50 numéros, le dessinateur a croqué l’actualité parisienne et la vie municipale. La Ville lui rend hommage avec un numéro hors-série, composé de 13 planches de ses dessins, disponible dès le 9 février dans de nombreux lieux de la capitale et en version numérique.

Lors de la séance exceptionnelle du Conseil de Paris du 9 janvier 2015, "Charlie Hebdo" a été fait citoyen d'honneur de la Ville de Paris à l'unanimité. A cette occasion, Anne Hidalgo avait annoncé : « Nous éditerons enfin les belles contributions de Cabu à notre journal municipal ».

Un numéro de 16 pages du magazine « à Paris» lui est donc consacré. Il est imprimé à 150.000 exemplaires.

13 planches dessinées

Cabu dessinait depuis 2002 pour le magazine « à Paris », le magazine de la Ville de Paris. 13 planches composent ce hors-série en forme d'hommage au dessinateur. Ces planches de dessins sont accompagnées de propos de Cabu sur son métier de journaliste et de dessinateur.

Les droits d’auteur dus au titre de la nouvelle publication des dessins de Cabu illustrant le numéro du magazine « à Paris » spécial Cabu ont été reversés à l’association Bibliothèques sans frontières (BSF) afin de créer des ressources et des vidéos pédagogiques qui seront mises à disposition gratuitement pour aider à mieux comprendre ce que veulent dire les mots laïcité, liberté d’expression et de conscience, racisme, antisémitisme, xénophobie, blasphème, etc...

Du "Grand Duduche" à "Charlie Hebdo"

Cabu était bien sûr connu pour ses personnages du "Grand Duduche" ou du "Beauf", pour ses croquis politiques dans "Charlie Hebdo" et dans "Le Canard Enchaîné", pour ses dessins à la télévision (Récré A2, Droit de réponse, La revue de presse de Michèle Cotta).

Mais Cabu était avant tout un observateur humaniste engagé qui portait un regard à la fois tendre, lucide et critique sur nos contemporains et sur notre société.

De 2002 à 2014, Cabu a dessiné pour le magazine « à Paris » : 50 numéros et 50 planches originales avec son regard et son crayon pour raconter la vie municipale parisienne. Exercice délicat qu’il préparait toujours studieusement avant de venir remettre sa planche dessinée comme un collégien vient rendre sa dissertation. Régulièrement, il venait saluer l’équipe du magazine, comme un journaliste se rend au sein de sa rédaction: discussions et rires remplissaient ces moments partagés.

Cabu a traversé l’histoire du dessin sous toutes ses formes (bandes dessinées, livres, affiches, émissions de télévision, journaux, etc.)

Toutes les générations l’abordaient et lui demandaient un dessin qu’il ne refusait jamais. Avec son regard discret derrière sa frange d’éternel adolescent et son rire généreux, il était toujours curieux d’écouter et de découvrir. Infatigable marcheur, il adorait Paris et il avait ressenti une véritable fierté que ses dessins soient exposés à l’Hôtel de Ville en 2006 : « Des gens font la queue sous la pluie pour voir mes dessins », s’étonnait-il.

>> EN SAVOIR PLUS

Nous vous proposons également quelques-uns de ses dessins publiés dans « à Paris », des photos et une vidéo réalisée à l'occasion de la grande exposition "Cabu et Paris" qui s'est tenue à l'Hôtel de Ville en 2007.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

« Toujours à l’écoute des autres et de l’air du temps. »

Patrice Tourne, directeur des Rédactions et du magazine « àParis » revient sur la longue collaboration entre le dessinateur Cabu et la Ville Paris.

Comment Cabu en est venu à travailler avec le magazine "àParis" ?

Lorsqu’on m’a proposé en 2002 de diriger le magazine de la Ville de Paris, j’ai tout de suite souhaité confier une page à un dessinateur de presse pour apporter aux lecteurs un regard différent sur l’information de leur ville. Dès que je l’ai appelé, Cabu a tout de suite été d’accord. Je le connaissais depuis 1993, car à l’époque il participait à « La revue de presse de Michèle Cotta » sur France 2, avec Wolinski et Tignous. Le Maire de Paris, Bertrand Delanoë a tout de suite accepté l’idée et il découvrait les dessins au moment de la publication.

Comment travailliez-vous ensemble ?

Pour chaque numéro du magazine, nous travaillions de la façon suivante : le sommaire du magazine en main, je le retrouvais chez lui pour discuter un peu, puis nous allions prendre un café dans un bistrot pour chercher des idées. Rituel que nous renouvelions trois ou quatre fois avant qu’il se mette seul à sa tâche avec ses crayons, sa gomme et son talent. Il venait de temps en temps saluer l’équipe du magazine « àParis », comme un journaliste se rend au sein d’une Rédaction, toujours humble, toujours à l’écoute des autres et de l’air du temps.

Lors de l’élection d’Anne Hidalgo comme Maire de Paris, bien que très occupé par son travail pour Le Canard Enchainé, Charlie Hebdo, des livres et des expositions, il a souhaité participer une dernière fois au magazine, en me disant qu’il fallait passer la main en donnant la chance à d’autres dessinateurs. Sa démarche a d’ailleurs été appréciée, comprise et tout à fait acceptée par Anne Hidalgo.

Quels souvenirs gardez-vous de lui ?

Livre Cabu

Au-delà du lien de l’amitié personnelle, je me souviens des nombreuses balades avec lui entre Odéon et Hôtel de Ville, des longues discussions dans les bistrots entrecoupées de son rire enfantin qui résonnait de façon contagieuse, des concerts de jazz ensemble, des enregistrements matinaux de l’émission « A voix nue » à France Culture, de notre relecture du livre de ces entretiens radio, des samedis matin en direct sur France 2 où il venait dessiner l’actualité, de sa fierté et de son émotion d’avoir pu exposer ses dessins à l’Hôtel de Ville de Paris, de sa curiosité, de sa générosité, de son attention permanente à ne jamais blesser personne mais à dire la vérité avec ses mots et ses dessins, tel un observateur engagé.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter


Cabu et Paris


De septembre 2006 à février 2007, l'Hôtel de Ville a accueilli pendant plusieurs mois une exposition consacrée à l'oeuvre du dessinateur Cabu. Articulée autour de ses dessins pour Paris, cette exposition rencontra un grand succès. 

Découvrez ci-dessous des images d'archives réalisées chez Cabu, en amont de l'exposition et lors de la soirée d'inauguration.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter
Dernière mise à jour le mercredi 1er juillet 2015
Crédit photo : © Marc Verhille / Mairie de Paris

Paris j'écoute

Vous avez une question à poser, une remarque à faire ou une expérience à raconter ? Exprimez-vous ci-dessous, des experts de la Mairie de Paris vous répondront personnellement.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris