Explosion rue de Trévise : les dernières infos

À la suite de l’explosion survenue samedi 12 janvier au matin rue de Trévise, la Ville de Paris et la mairie du 9e se mobilisent avec les services de l’État et de nombreux partenaires (Croix-Rouge, Protection Civile, Paris aide aux victimes, FENVAC, etc.).

Point au 2 avril 2019

Accès au périmètre de sécurité

A l’issue d’une semaine consacrée aux investigations judiciaires, l’accès au périmètre de sécurité pour la récupération d’effets personnels et/ou la poursuite des travaux de sécurisation dans les immeubles concernés est de nouveau possible selon les modalités précédemment établies avec le Commissariat du 9e arrondissement. La prise de rendez-vous pour ces accès doit se faire auprès du Commissariat central du 9e par courriel : commissariat-09@interieur.gouv.fr

À noter, l’ensemble du périmètre et les immeubles concernés sont susceptibles d’être totalement interdits d’accès certains jours en raison des investigations et expertises judiciaires en cours.

Point sur les bâtiments du périmètre

«Remise en Gaz du 22 rue Bergère

Les travaux engagés depuis début avril par GrDF pour rétablir l’alimentation en gaz de l’immeuble 22 rue Bergère se sont achevés en fin de semaine dernière et les dernières reprises de branchements particuliers sont terminées lundi 15 avril.

Pour toute demande de remise à disposition du gaz, les clients qui n’auraient pas été présents lors de l’intervention de des équipes de GrDF peuvent appeler le 0800.47.33.33 afin de programmer une intervention.

4 rue de Trévise, 13 rue Sainte Cécile, 3-5-7 rue de Trévise

Reprise des accès pour récupération des effets personnels et poursuite des travaux de sécurisation.

6 rue de Trévise

Les travaux de sécurisation du bâtiment préconisés par les architectes de sécurité de la Préfecture de Police ont démarré le 2/4 au matin et devraient être réceptionnés jeudi 4 avril en fin de journée. Sous réserve de la bonne exécution de ces travaux, l’accès des occupants pour récupérer des effets personnels, sous accompagnement de la Police Nationale, devrait pouvoir démarrer le vendredi 5 avril pour les appartements qui sont accessibles et sécurisés (hors 1er étage).

Pour les appartements, situés sur l’escalier côté cour, non visités lors des deux visites de sécurité, une nouvelle visite de sécurité va être programmée cette semaine avec les architectes de sécurité de la Préfecture de Police, le Service Technique de l’Habitat de la Ville de Paris et le syndic de copropriété dans les prochains jours. Les occupants seront informés par le syndic de copropriété dès qu’il leur sera possible d’accéder à appartement.

22 rue Bergère

GRDF et le syndic de copropriété ont validés le protocole de travaux.

GRDF a proposé au syndic le planning prévisionnel suivant :

  • Ouverture du chantier le 3 avril.
  • Réalisation du chantier du 3 au 11 avril.
  • A partir du 12 avril, sous réserve de bonne réalisation des travaux sur le branchement collectif, la conduite d’immeuble et les conduites montantes : remise en gaz des clients de façon globale en leur présence.
Point au 20 mars

La FFA a annoncé pour les locataires et les copropriétaires occupants :

  • 4 et 6 rue de Trévise et 13 rue Sainte-Cécile: l'aide exceptionnelle au relogement est prolongée d'un an et court donc jusqu'à fin mars 2020, quelles que soient les garanties prévues dans leur contrat d’assurance. Cette prise en charge se fera, en fonction de la superficie du bien sinistré, sur la base d’une valeur locative qui ne pourra être inférieure à 30€ le m2. La FFA s’est également engagée à ce que tous les assurés de ces immeubles soient individuellement contactés par leur assureur avant le 31 mars pour faire un point sur leur situation et les garanties auxquelles ils ont droit et répondre à leurs questions spécifiques.
  • Sur la production d’actes notariés pour justifier de la propriété d’un appartement :

- pour les dommages inférieurs à 100.000 euros, les assureurs ne demanderont qu’un relevé hypothécaire que les assurés peuvent obtenir en ligne;

- pour les dommages supérieurs à 100.000 euros, certains assureurs se contenteront du relevé hypothécaire, et pour ceux exigeant un acte notarial, celui-ci sera pris en charge par l’assureur.

  • 22 Bergère, 24 Bergère, 8 Trévise, 9 Trévise, 14 Sainte Cécile, 16 Sainte Cécile: la prise en charge des frais de relogement sur justificatifs jusqu’au 30 juin 2019, quelles que soient les garanties prévues dans leur contrat d’assurance. Cette prise en charge se fera, en fonction de la superficie du bien sinistré, sur la base d’une valeur locative qui ne pourra être inférieure à 30€ le m2.
Point au 14 mars 2019

Une nouvelle réunion d’information à destination des victimes s'est tenue le 14 mars à 18h30 en Mairie du 9e.

Immeuble du 22 rue Bergère/2 rue de Trévise

GRDF a obtenu l’autorisation des juges d’instruction pour réaliser le raccordement au gaz de l’immeuble. Les travaux ont commencé lundi 4 mars mais nécessitent d’une part de modifier le raccordement de l’immeuble en passant par des parties privatives dans une cave, et d’autres part de changer les deux colonnes montantes de l’immeuble. Une convention de servitude (acte privé enregistré par un notaire) doit être établie pour obtenir l’autorisation d’engager les travaux.

GRDF et le syndic de la copropriété sont en lien et le syndic doit recueillir l’approbation de l’ensemble des copropriétaires pour autoriser les travaux de GRDF.

Calendrier prévisionnel envisagé :

  • 12 mars : Transmission de l’étude de projet par GRDF.
  • 21 mars : Objectif pour l’obtention de la validation de l’étude par le syndic et la copropriété en vue du lancement des travaux.
  • 5 avril : Objectif au plus tard pour l’obtention de la convention de servitude validée par tous les interlocuteurs.
  • Semaine 15 (semaine du 8 avril) : Réalisation des travaux (une semaine maximum).
  • Semaine 16 (semaine du 15 avril) : Remise en gaz des installations de chaque client (une journée environ).

Immeuble 6 rue de Trévise

Les juges d’instruction ont autorisé l’accès à l’immeuble pour la récupération des effets personnels. Toutefois, cet accès ne sera possible qu’après la réalisation de travaux de sécurisation. Une visite des architectes de sécurité de la Préfecture de Police, du Service Technique de l’Habitat de la Ville de Paris et du syndic est en cours de calage. Cette visite permettra d’établir un rapport de préconisation sur les travaux de sécurisation à réaliser. La réalisation de ces travaux sera soumise à l’aval des juges d’instruction pour s’assurer qu’ils sont compatibles avec la conduite de l’enquête judiciaire.

Immeubles 4 rue de Trévise et 13 rue Sainte-Cécile

Les juges d’instruction ont autorisé le lancement des travaux de sécurisation des deux immeubles, ainsi que l’accès des occupants, sous accompagnement de la Police Nationale, pour récupérer des effets personnels.

Une visite technique des Architectes de sécurité de la Préfecture de Police, du Service Technique de l’Habitat de la Ville de Paris et des syndics de ces deux immeubles est programmée mercredi 6 mars afin de préciser les travaux de sécurisation (déblai de gravats en parties communes, purges des plafonds en parties communes, fermeture de tous les accès possibles avec l’immeuble du 6 rue de Trévise qui reste lui interdit à tout accès). Les travaux de sécurisation diligentés par les syndics de copropriété pourront démarrer dans la foulée.

Une visite technique des Architectes de sécurité de la Préfecture de Police, du Service Technique de l’Habitat de la Ville de Paris et des syndics de ces deux immeubles a eu lieu le mercredi 6 mars afin de préciser les travaux de sécurisation (déblai de gravats en parties communes, purges des plafonds en parties communes, fermeture de tous les accès possibles avec l’immeuble du 6 rue de Trévise qui reste lui interdit à tout accès). Les travaux de sécurisation diligentés par les syndics de copropriété pourront démarrer dans la foulée.

Sur le 4 rue de Trévise, les travaux de sécurisation ont démarré le 7 mars matin, et seront livrés en deux temps :

Pour la partie de l’immeuble, desservie par l’escalier de service, la moins touchée : les travaux ont été réceptionnés, et les accès pour récupération d’effets personnels ont pu commencer pour les appartements desservis par cet escalier, via une prise de rendez-vous au Commissariat central du 9e qui assure l’accompagnement de toute personne pénétrant dans l’immeuble ;

Pour la partie de l’immeuble desservie par l’escalier principal, les travaux doivent être réceptionnés le 15 mars par le syndic. Les accès pour récupération des effets personnels devraient pouvoir démarrés à partir du lundi 18 mars.

Sur le 13 rue Sainte-Cécile, les travaux de sécurisation seront achevés le 15 mars. Le syndic de copropriété contactera individuellement tous les occupants pour organiser, en lien et avec accompagnement de la Police Nationale, la récupération des effets personnels à partir du lundi 18 mars.

À noter, l’ensemble du périmètre et les immeubles concernés restent totalement interdits d’accès certains jours en raison des investigations et expertises judiciaires en cours.

Hôtels des 3/5/7 rue de Trévise

Les juges d’instruction ayant autorisé l’accès à ces immeubles pour la conduite des travaux de sécurisation et la récupération des effets personnels laissés par les occupants des hôtels, le gestionnaire des hôtels doit engager le chantier dans les tous prochains jours, et organise, sous le couvert d’un huissier de justice, la récupération des effets personnels afin d’organiser leur restitution


Les immeubles impactés 

Périmètre de sécurité et circulation

Liste des arrêtés municipaux concernant les immeubles impactés

Périmètre de sécurité et circulation

Le périmètre de sécurité évolue à partir du 25 février. À la demande des magistrats chargés de l’enquête, les Charpentiers de Paris ont réalisé depuis plusieurs jours une palissade destinée à délimiter le nouvel espace du périmètre de sécurité.

De fait, à compter de lundi 25 février matin, ce périmètre évolue avec un nouvel arrêté du Préfet de Police (à télécharger) qui rouvre la circulation sur les rues de Montyon, Sainte-Cécile et Trévise (dans sa partie nord). Le périmètre de sécurité à l’intérieur de la palissade reste gardé 24h/24 par la Police Nationale, et ce tant que les enquêteurs n’auront pas achevés leur travail d’investigation.

Sur la rue de Trévise, le stationnement payant est transformé en zones de livraison partagées afin de faciliter le stationnement des véhicules des entreprises amenées à intervenir dans les immeubles du secteur pour des travaux de réparations.

6 immeubles font l'objet de désordres structurels majeurs

Leur accès est dangereux. Ils sont par conséquent soumis à un arrêté municipal d'interdiction d'occuper. Ils nécessiteront de très lourds travaux de remise en état, d'une durée de plusieurs mois, avant de pouvoir être à nouveau habités. Il s'agit des numéros :

  • 6, rue de Trévise – 15 rue Ste-Cécile (immeuble objet de l’explosion)
  • 13, rue Ste-Cécile
  • 4, rue de Trévise
  • 3, rue de Trévise – hôtel
  • 5, rue de Trévise – hôtel
  • 7, rue de Trévise – 1, rue de Montyon

Pour des raisons de sécurité, des palissades vont être installées le long des façades de ces 6 immeubles dans les prochains jours.

3 immeubles en relatif bon état bordent les 6 immeubles précités

Il s'agit des numéros :

  • 2, rue Montyon – 9, rue de Trévise
  • 14, rue Ste-Cécile
  • 16, rue Ste-Cécile

Pour prévenir tout danger, ils sont été soumis eux aussi à un arrêté municipal d'interdiction d'occuper. Des opérations de confortation ont été mises en œuvre dès la mi-janvier, qui ont permis d’écarter tout risque d’effondrement de ces immeubles.

Ces travaux étant achevés, la réintégration de ces trois immeubles va pouvoir être engagées. Elle passera par la levée de l’arrêté d’interdiction d’occupation, la mise hors d’eau du bâtiment, une intervention des concessionnaires (électricité, gaz, Eau de Paris) pour rétablir l’alimentation en fluides des immeubles, et la réalisation de travaux dans les appartements impactés. Il appartient au syndic de copropriété de coordonner l’ensemble de ces actions en lien avec chaque copropriétaire.

Les syndics des trois immeubles ont tous été avisés le 11 février de la levée imminente de l’arrêté d’interdiction d’occupation. Les AIO ont été levés le 11 février pour l’immeuble du 14 rue Sainte-Cécile et le 14 février pour celui du 16 rue Sainte-Cécile. Les échanges se poursuivent avec le syndic du 9 rue de Trévise/2 rue de Montyon en vue de pouvoir lever prochainement l’arrêté.

Les nouveaux arrêtés en date du 22 février



Liste des arrêtés municipaux concernant les immeubles impactés

Consultez la nouvelle cartographie du secteur ci-dessous:

Vos démarches

Centralisation du courrier

Avec la réouverture de la circulation sur les rues de Montyon et Sainte Cécile, la distribution du courrier dans les immeubles va pouvoir reprendre normalement.

Pour les habitants des immeubles restant interdits à l’occupation et qui ont trouvé une solution de relogement pérenne, la Poste propose un service de suivi de courrier gratuit. Pour en bénéficier, il convient de venir remplir un formulaire spécifique au secrétariat de la Direction générale des services de la Mairie du 9e 

Une procédure unique pour les demandes de déménagement ou de travaux

Les riverains ou les syndics souhaitant procéder à des opérations de déménagement et de travaux (uniquement sur les immeubles en réintégration ou pour lesquels un accès est autorisé pour la récupération d’effets personnels), nécessitant le stationnement d'un véhicule à l'intérieur du périmètre sont invités à adresser leur demande à l'adresse suivante : commissariat-09@interieur.gouv.fr.

Cette adresse est consultée du lundi au vendredi. La demande doit être adressée 24 heures avant les opérations de travaux et de déménagement.

Afin d'identifier rapidement ces messages le plus rapidement, il convient de préciser dans l’objet : "Accès périmètre secteur Trévise - entreprise déménagement/travaux - adresse précise - date".

Véhicules placés en fourrière sur réquisition judiciaire dans le cadre du sinistre

Un certain nombre de véhicules stationnés rue de Trévise ont fait l’objet d’un placement en fourrière sur réquisition judiciaire. Lorsque le véhicule a été endommagé à la suite de l’explosion, les frais de fourrière et de récupération du véhicule sont normalement à la charge des compagnies d’assurance. Si le véhicule n’est pas endommagé, la Ville de Paris met en place une procédure spécifique au sinistre Trévise avec la possibilité pour le propriétaire de récupérer le véhicule sans acquitter les frais de fourrière. Pour ce faire, le véhicule concerné devra avoir été déplacé à la suite du sinistre et le propriétaire devra fournir une attestation de non prise en charge de son assurance. Pour toute question, vous pouvez nous écrire sur info-trevise@paris.fr.

Démarches auprès des assurances

Réunis par la Fédération française des assurances, l’ensemble des assureurs se sont mis d’accord le 16 janvier, sur des mesures exceptionnelles qui sont mises en place dans le cadre de cet événement :

  • accepter les déclarations au-delà des délais contractuels et faire preuve de compréhension quant aux moyens d’attester des dommages. Les déclarations pourront être faites par tout moyen : téléphone, internet, lettre simple, etc. ;
  • prendre en charge les frais de relogement de leurs assurés dont le logement est aujourd’hui inhabitable ou inaccessible, pendant une durée minimale de deux mois sur justificatif, quelles que soient les garanties prévues dans leur contrat ;
  • verser une avance immédiate aux assurés pour faire face à leurs besoins urgents.

Raccordement aux réseaux (gaz, électricité...)

GRDF (gaz)

GRDF est mobilisé depuis les premiers instants de l’accident. Cet événement a nécessité, par mesure de sécurité, l’interruption de la distribution de gaz dans un certain nombre d’immeubles environnants.

Les services de GRDF sont joignables 24h/24 et 7j/7 via la plateforme Urgence Sécurité Gaz : 0 800 47 33 33.

Enedis (électricité)

Avant de rétablir l’alimentation dans votre logement, plusieurs actions sont nécessaires. Il vous faut prendre contact avec Enedis, plateforme d’accueil et de dépannage, joignable 24h/24 et 7j/7 au    09 72 67 50 75.

Application Enedis à mes côtés

Consulter les conseils de sécurité

Dispositifs d’accompagnement pour les particuliers

À la suite de l’explosion survenue samedi 12 janvier rue de Trévise, la Mairie de Paris et la Mairie du 9e se mobilisent, avec les services de l’État et l’ensemble des partenaires. Plusieurs mesures d’urgence sont prises pour accompagner les victimes, riverains, commerçants et touristes.

La Ville a mobilisé l’ensemble des acteurs pour qu’ils soient présents aux réunions publiques et puissent apporter des réponses adaptées aux habitants et commerçants : assureurs, Finances publiques, Chambre de Commerce et d’Industrie, Chambre des Métiers et de l’Artisanat, etc.

Pour toute question concernant les services de la Ville de Paris, le 3975* (*prix d’un appel local à partir d’un poste fixe sauf tarif propre à votre opérateur) est à votre disposition.

Une adresse e-mail dédiée a été ouverte : info-trevise@paris.fr.

Le Centre d’Action sociale de la Ville de Paris accueille en mairie du 9e arrondissement, ou par téléphone au 01 71 37 73 00, de 8h30 à 17h, tous les habitants du quartier ayant besoin d’assistance ou d’hébergement. Vous pouvez également contacter le service technique de l’habitat par e-mail : paris.fr/habitatindigne.

Enfin, pour toutes les questions relatives aux indemnisations et aux assurances, nous vous invitons à contacter en priorité votre compagnie d’assurance. En cas de difficulté à contacter votre assureur, la Fédération française de l’assurance a mis en place une adresse électronique (trevise@ffa-assurance.fr) pour vous aider dans vos démarches.

Pour toutes les personnes victimes d’un préjudice corporel, c’est-à-dire touchées dans leur intégrité physique par l’explosion, un numéro vert dédié est mis en place : 0800 134 048, afin de faire connaître votre situation et de pouvoir mettre en place un accompagnement adapté et les indemnisations auxquelles vous avez droit.

Les victimes de dommages matériels sont quant à elles invitées à prendre contact directement avec leur assureur. 

Prise en charge et accompagnement des victimes

Si vous avez été victime, à la demande de la Ville de Paris et de la Préfecture de Région, l’association Paris Aide aux victimes accueille l’ensemble des personnes victimes, et propose un soutien psychologique, une information sur les droits, une aide dans les démarches et un lien avec les différents services sociaux, médicopsychologiques, juridiques et assurantiels.

Paris Aide aux victimes est joignable dès à présent au 07 88 70 70 38 (24h/24), aux heures de bureau au 01 83 62 25 05 et par courriel : espaceinformatif.pav@pav75.fr.

Permanences de l’Espace d’Information et d’Accompagnement (EIA) -

Victimes de l’incendie de la rue Trévise (Paris 9ème) 18 rue Poliveau – 75005 Paris.
Pour prendre rendez-vous, contacter le 01 83 62 25 05 et/ou le 07 88 70 70 38.

Semaine du 4 au 8 mars 2019

  • Lundi 4 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
  • Mardi 5 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Permanences Barreau de Paris : de 14h à 17h
  • Mercredi 6 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 17h
  • Jeudi 7 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 18h
    Permanences Barreau de Paris : de 14h à 17h
  • Vendredi 8 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 17h
D’autres permanences
  • Permanence GENERALI à la demande
  • Permanence FFA à la demande


Semaine du 11 au 15 mars 2019 

  • Lundi 11 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
  • Mardi 12 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Permanences Barreau de Paris : de 14h à 17h
  • Mercredi 13 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 17h
  • Jeudi 14 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 18h
    Permanences Barreau de Paris : de 14h à 17h
  • Vendredi 15 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 17h
D’autres permanences

  • Permanence GENERALI à la demande
  • Permanence FFA à la demande


Semaine du 18 au 22 mars 2019 

  • Lundi 18 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
  • Mardi 19 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Permanences Barreau de Paris : de 14h à 17h
  • Mercredi 20 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 17h
  • Jeudi 21 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 18h
    Permanences Barreau de Paris : de 14h à 17h
  • Vendredi 22 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 17h

D’autres permanences

  • Permanence GENERALI à la demande
  • Permanence FFA à la demande


Semaine du 25 au 29 mars 2019


  • Lundi 25 mars
Juristes PAV : de 9h à 17h

  • Mardi 26 mars

Juristes PAV : de 9h à 17h
Permanences Barreau de Paris : de 14h à 17h

  • Mercredi 27 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 17h
  • Jeudi 28 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 18h
    Permanences Barreau de Paris : de 14h à 17h
  • Vendredi 29 mars
    Juristes PAV : de 9h à 17h
    Psychologues PAV : de 9h à 17h

D’autres permanences

  • Permanence GENERALI à la demande
  • Permanence FFA à la demande

Des permanences, sur rendez-vous, de juristes de Paris aide aux victimes et des partenaires sont organisées au sein de l’Espace d’information et d’accueil (18 rue Poliveau Paris 5ème).

Par ailleurs, les permanences des cellules d’urgence médico-psychologique peuvent également vous accueillir :

  • à l’Hôtel-Dieu, accès par les urgences, rue de la Cité Paris 4e
    (01 42 34 82 34 ou 01 42 34 88 04)
  • à l’hôpital Tarnier, 89 rue d’Assas Paris 6e (01 58 41 33 10)
  • à l’hôpital Tenon, 4 rue de la Chine Paris 20e
    (consultations 01 56 01 70 00 et 01 56 01 71 82)

Dispositifs d’accompagnement pour les commerçants et les professionnels

La Ville de Paris et la mairie du 9e sont mobilisés, avec les services de l’État et en lien avec la Chambre de Commerce et d’Industrie et la Chambre des Métiers et de l’Artisanat.

Une cellule dédiée à l’information des acteurs économiques ainsi qu’aux demandes de relogement temporaire a également été créée. N’hésitez pas par ailleurs à signaler vos coordonnées via ce biais pour recevoir toutes informations utiles.

Contact

• Courriel : dae-commerces-trevise@paris.fr

Démarches auprès de l’assureur

  • Prévenir du sinistre, le plus rapidement, par téléphone ou e-mail, sa compagnie d’assurance.
  • Déclarer son sinistre, par écrit, auprès de son agent d’assurance dans les délais et forme stipulés par le contrat.
  • Rassembler le maximum de preuves pouvant certifier la propriété de vos biens détruits ou blessures (photos, factures, témoignages, déclaration auprès du commissariat, etc.).

Attention : ne pas accepter les services d’experts se présentant spontanément à vous, sans être mandaté par votre assureur (preuve à l’appui).

Rapport d'intervention des pompiers

Si vous souhaitez obtenir un rapport d’intervention des pompiers, afin de le transmettre à votre assureur, faites un e-mail à : rapports.bopo@pompiersparis.fr

N’oubliez pas d’indiquer l’adresse de votre activité, le jour et l’heure de l’intervention. Vous recevrez en retour le rapport d’intervention.

Aide aux démarches des entreprises

Mise en place de la cellule d’urgence par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE)

. Tél. : 06 10 52 83 57 – Courriel : idf.continuite-eco@direccte.gouv.fr

Demande d’échelonnement des charges fiscales (DRFIP)

En lien avec les services fiscaux, permet d’échelonner les charges fiscales pour ne pas épuiser la trésorerie de l’entreprise, une remise des pénalités est possible sur étude.

Demande d’échelonnement des charges sociales (URSSAF)

En lien avec l’URSSAF, permet d’échelonner (voire de réévaluer) les charges sociales pour ne pas épuiser la trésorerie de l’entreprise, une remise des pénalités est possible sur étude de la situation de l’entreprise.

Activité partielle (DIRECCTE):

  • permet de limiter l’impact de l’arrêt d’activité dû à l’événement par la prise en charge d’une partie de la masse salariale ;
  • permet à l’entreprise de reprendre rapidement son activité et de conserver les emplois associés, en limitant le recours à la trésorerie.

Médiation bancaire (médiation du crédit)

- permet de faciliter les dépassements de découvert ou l’obtention d’un crédit pour éviter au maximum les dépôts de bilan.

Contacts

. Tél. : 06 10 52 83 57 – Courriel : idf.continuite-eco@direccte.gouv.fr

Soutien aux entreprises

Chambre de Commerce et d’Industrie Paris-Île-de-France

Les services de la CCI Paris IdF sont joignables auprès du standard (0 820 01 21 12) ou de l’équipe dédiée :

Contacts

. Tél. : 01 55 65 48 78 – courriel : averfaillie@cci-paris-idf.fr

. Tél. : 01 55 65 46 36 – courriel : farmagnac@cci-paris-idf.fr

Chambre de Métiers et de l’Artisanat Paris

Les équipes de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de Paris (CMA) sont mobilisées et joignables pour accompagner les entreprises sinistrées.

Contacts

Tél. : 01 53 33 53 18 – Courriel : se@cma-paris.fr

Centre d’information et de prévention des entreprises de Paris (CIP 75) :

Un expert-comptable ou un commissaire aux comptes, un avocat et un ancien juge du tribunal de commerce informent et orientent les chefs d’entreprise en difficulté vers les dispositifs d’aide existants adaptés, tous les troisièmes jeudis du mois à 9h à la CCI de Paris (place de la Bourse - 75002 Paris).

Il suffit au chef d’entreprise de prendre rendez-vous par téléphone ou par courriel pour bénéficier d'un entretien gratuit, personnalisé et confidentiel.

Contact(s)

• Tél. : 01 55 04 31 31 – Courriel : cip.prevention75@gmail.com

Cérémonie d'hommage aux deux Pompiers de Paris

Le jeudi 17 janvier au matin, une cérémonie d'hommage à Simon Cartannaz et Nathanaël Jousselin, Pompiers de Paris, décédés lors de l’explosion de la rue de Trévise, s'est tenue au sein de la caserne Champerret, dans le 17e arrondissement. Aux côtés des proches, les représentants de l’État, Anne Hidalgo, la Maire de Paris et les élu·e·s de Paris étaient présents.

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter
Dernière mise à jour le lundi 15 avril 2019

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute sur twitter

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.