Retour sur la Journée du Grand Nettoyage: les Parisien.ne.s étaient au rendez-vous!

Samedi 30 septembre 2017, des centaines de Parisien.ne.s se sont retrouvé.e.s dans tout Paris pour participer, en groupe, au nettoyage des rues de leurs quartiers. Stéphanie, Timothée, Nicole et Colette, habitants du 15e et du 18e arrondissement de Paris, ont partagé leurs motivations.

La Ville de Paris organise une fois par an une grande opération de nettoyage participatif, qui mobilise chaque année plus de 1.000 Parisiennes et Parisiens.
Cette opération conviviale permet de sensibiliser les usagers et les riverains car c'est grâce à la mobilisation de tous que nous améliorerons durablement la propreté de Paris.

Collette Kerjean à la Journée du Grand Nettoyage
Témoignage de Colette

«Voilà, voilà, le grand nettoyage de la rue André-Antoine est terminé, nous avons même été nettoyer la rue Piémontési et la fontaine de la place Pigalle.
Un jeune homme, Guillaume, demeurant rue du Faubourg-Montmartre, est venu nous prêter main forte.  Par ailleurs, une dame, Gisèle, qui avait voulu se joindre à un groupe rue Lepic, n'ayant trouvé personne, est revenue vers nous. Je lui ai donné une pince, des gants et deux sacs pour qu'elle puisse nettoyer la rue Durantin, rue de sa résidence. Ensuite, un couple de la rue des Trois-Frères est arrivé mais je n'avais plus de matériel. Comme ils avaient chez eux l'équipement adéquat, ils sont repartis pour nettoyer leur propre rue.
Pendant notre opération de nettoyage les passants et riverains nous ont félicités, l'un d'entre eux nous a même offert un café. Beaucoup n'étaient pas au courant de cette opération mais se disaient partants pour une autre initiative de ce genre!»


Des Parisien.ne.s qui se sont organisé.e.s en amont de l’événement

Stéphanie est habitante du 15e arrondissement de Paris. Elle est présidente du conseil syndical de son immeuble et adhérente de la régie de quartier Vaugirard. Elle nous explique: «Nous avions candidaté pour Eco-rénovons Paris, en vue d'obtenir un accompagnement et des aides financières dans le cadre de travaux de rénovation à venir, un ravalement avec isolation thermique. Nous avons d'ailleurs été les lauréats de la 1re commission, Il me semblait naturel de renvoyer l’ascenseur si je puis dire!» Avec Timothée, le responsable de la régie de quartier Vaugirard, ils ont lancé une véritable opération de communication pour constituer un groupe: «Timothée a déposé des flyers chez les commerçants du quartier et moi à la crèche de ma fille, à une association d'aide aux enfants en difficulté. J'en ai parlé autour de moi et mis une affiche dans mon immeuble, dont les habitants sont assez soucieux de l’environnement et attentifs au tri.»

Stéphanie Evain Journée du grand nettoyage

Stéphanie et Timothée ont ensuite récupéré les kits de nettoyage mis à disposition par la Ville (chasubles, sacs poubelles, gants, pince télescopique). Ils ont été de Javel à Bir Hakeim, en passant par les quais de Seine. «On s'est donné rendez-vous vers 10h autour d'un café et nous avons débuté vers 10h30. L'opération nettoyage a duré jusqu'à 13h». Pour Stéphanie, la démarche visait à créer du lien social par une action collective, mais aussi sensibiliser au respect de l'environnement, même en ville. 

Nicole habite, elle, dans le 18e arrondissement de Paris. Elle est présidente d'une association de protection animale, Alerte SOS. «Je suis en lien avec la Ville du fait de mon engagement associatif et j'ai reçu un mail m'informant de cette initiative. Je me suis inscrite car je suis sensible à l'engagement et au collectif». Elle pense tout de même qu'une formation citoyenne serait aussi la bienvenue: «Hier un monsieur en voiture a jeté un papier par sa fenêtre et avec le vent, il est revenu dans le véhicule. Ça m'a fait rire, mais c'est un sujet sérieux!» Nicole a démarré sur les coups de 11 heures, regrettant que d'autres n'aient pas répondu à l'appel, au-delà des proches déjà réquisitionnés.

Paris 18 Journée du Grand Nettoyage

Colette, retraitée, habite elle aussi le 18e. Son ami, qui réside en proche banlieue, a vu l’info sur le site Paris.fr et ils ont décidé de s’inscrire tous les deux. Colette est très active, elle aime aller voir des expos et a toujours des choses à faire. «J’ai récupéré des affiches en même temps que les kits, j'en ai mis deux dans mon immeuble et j’espère bien rallier quelques voisins à ma cause». Colette et son ami se sont retrouvés à 10h, les services de la Mairie devant venir récupérer leurs sacs poubelles vers 12h30.

Des Parisien.ne.s mobilisé.e.s

Dernière mise à jour le jeudi 5 octobre 2017
Crédit photo : © Sophie Robichon / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.