Ouvrir la recherche
Focus

La plus grande toiture photovoltaïque d’Île-de-France

Mise à jour le 04/04/2019
Le 16 décembre 2017 était inaugurée la plus vaste toiture photovoltaïque francilienne. Près de 12.000 m² de panneaux solaires sont installés sur un réservoir d’eau potable à l’Haÿ-les-Roses (Val-Marne).
La plus grande toiture photovoltaïque d'Ile-de-France
Réservoir_Hay-les-Roses_photovoltaique
© StudioVU
C'est une application concrète de la stratégie de développement durable de la Ville de Paris : 11.800 m² de panneaux solaires ont été installés sur un réservoir d’eau potable à l’Haÿ-les-Roses (Val-de-Marne), géré par Eau de Paris, l’entreprise publique de l'eau parisienne. Cette toiture photovoltaïque, inaugurée le 16 décembre par Anne Hidalgo, est la plus vaste du genre en Île-de-France. Cette réalisation s'inscrit dans le cadre du nouveau Plan climat air énergie, qui vise à faire de Paris une ville neutre en carbone et 100% énergies renouvelables en 2050 : un engagement dans la lignée de l’Accord de Paris de 2015.
La plus grande toiture photovoltaïque d'Ile-de-France
Réservoir_Hay-les-Roses_photovoltaique
© StudioVU

Pourquoi des panneaux photovoltaïques sur un réservoir?

Le site de l’Haÿ-les-Roses est propice à ce type d'installation. Bâti en 1971, le bâtiment de l’Haÿ-les-Roses est l’un des cinq principaux réservoirs d’eau potable alimentant la Ville de Paris. A l'occasion d'importants travaux d'étanchéité, une idée a germé : y implanter une centrale photovoltaïque. Avec 20.000 m² de toiture disponibles et environ 1.780 heures d’ensoleillement par an, ce réservoir était un candidat idéal pour ce type d'installation.
La plus grande toiture photovoltaïque d'Ile-de-France
Réservoir_Hay-les-Roses_photovoltaique
© StudioVU

Garantir l'étanchéité

Avant la pose des panneaux, l’étanchéité du toit végétalisé devait être refaite. Objectif : assurer la parfaite protection sanitaire des 240 000 m3 d’eau potable contenus dans 4 compartiments. Alimenté par l’usine d’Orly et l’aqueduc de la Vanne, le réservoir fournit de l'eau au sud-ouest de Paris (16e, parties sud des 14e et 13e arrondissements).

La mise en place d’une centrale a aussi entraîné une modification de la gestion des eaux pluviales de la toiture du réservoir (création de 28 entrées d’eau pluviale en toiture-terrasse, construction de 2 nouveaux bassins en sous-sol du réservoir…).
L'installation en chiffres

- 11 800 m2 de panneaux solaires photovoltaïques, soit la surface de plus de 9 piscines olympiques

- 6 578 panneaux photovoltaïques

- 1 600 MWh/an directement réinjectés dans le réseau local, soit la consommation électrique annuelle de 500 foyers (hors chauffage et eau chaude sanitaire) dès 2018

- Budget : 5 millions d'euros. 2,5 millions d’euros pour la réfection de l’étanchéité de la toiture du réservoir, avec une subvention de l’Agence de l’Eau Seine-Normandie à hauteur de 50 %. et 2,5 millions d’euros pour les panneaux photovoltaïques. Ce coût sera entièrement amorti par la revente de l’électricité à Enedis.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.