Ouvrir la recherche
Actualité

Rosa-Parks: une nouvelle gare au nord de Paris

Mise à jour le 04/02/2016
Après cinq ans de travaux, la gare Rosa-Parks a levé son rideau pour la première fois le 13 décembre 2015 pour accueillir ses premiers voyageurs et remettre aux Parisiens les clés d’un nouveau quartier, situé à la croisée des 18e et 19e arrondissements.

Un pôle d’échanges multimodal

Située entre Pantin et Magenta, la gare a accueilli le 13 décembre 2015 ses premiers voyageurs. La proximité des tramways T3 et T8 renforce la connectivité et l’attractivité de ce territoire parisien. Le réseau de bus a également été restructuré: les fréquences de certaines lignes augmentées et les dessertes modifiées pour desservir la gare. Au total, ce sont 15.000 habitants supplémentaires attendus dans le nouveau quartier Rosa-Parks Macdonald et la création de 25.000 emplois. Ses aménagements multimodaux font la part belle aux cyclistes qui pourront choisir d’emprunter le Vélib’ ou d’utiliser leur propre vélo en profitant de la consigne sécurisée Véligo.

Un maillon clé du Grand Paris

Avec le prolongement du RER E vers l’ouest, ce sont plus de 85.000 voyageurs qui transitent quotidiennement dans cette nouvelle gare. À terme, elle permettra d’entraîner l’ensemble du secteur nord-est dans la dynamique du Grand Paris, en les positionnant à 15 minutes du bassin d’emploi de la Défense contre 45 minutes aujourd’hui.

La nouvelle gare en images 

Un chantier spectaculaire

Ce chantier d’envergure, sous maîtrise d’ouvrage SNCF Réseau, a multiplié les exploits techniques pour permettre le maintien des 1.000 trains par jour circulés sur la ligne E.
Conçue par les architectes Jean-Marie DUTHILLEUL et François BONNEFILLE, la gare Rosa-Parks est un espace moderne, pratique et accessible. Son design aérien, son grand auvent translucide et l’ouverture des espaces de la gare vers l’extérieur mettent l’éclairage naturel au cœur de la conception du projet.
Équipée de panneaux solaires et d’une toiture végétale, la gare promet par ailleurs un bilan carbone positif après quelques années de fonctionnement.
Le projet Rosa-Parks représente un budget de 130 millions d’euros, financés par la Région Île-de-France (51,2%), la Ville de Paris (25%), l’État (22,7%) et SNCF Réseau (0,4%), sous l’égide du Syndicat des transports d’Île-de-France.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.