Ouvrir la recherche
Actualité

Un plan de soutien à destination des Fab Labs

Mise à jour le 16/12/2020
Relocaliser 50 % de la production sur le territoire pour 2050, c'est l'objectif du Plan Climat adopté par la Ville de Paris en 2015. Dans ce contexte, un plan de soutien de 200 000 euros à destination des ateliers partagés de fabrication numérique (Fab Labs), également touchés par la crise sanitaire et économique, va être déployé.
Le secteur de la fabrication numérique s’est particulièrement mobilisé depuis le début de l’année pour répondre aux enjeux de cette crise sanitaire; et en a également subi les conséquences économiques (activité stoppée ou réduite, surcoûts liés à la mise en place d'une nouvelle organisation, etc.).
Pour l'aider à faire face, la Ville de Paris va déployer un plan de soutien de 200 000 euros à destination des ateliers partagés de fabrication numérique (Fab Labs), situés à Paris intra-muros. Cette aide financière se manifestera sous la forme de subventions de fonctionnement pouvant aller jusqu’à 30 000 euros.
Ce soutien municipal s'inscrit dans le cadre du plan « Fabriquer à Paris », qui comprend également une facilitation d’accès aux marchés publics. Un des six axes ce ce plan porte sur le soutien à l’implantation d’activités productives et se matérialise par un maillage du territoire de Fab Labs.

13 ateliers soutenus

Ces soutiens sont accordés à 13 ateliers de fabrication partagée :
  • La société par action simplifiée Volumes (19e) est un espace de travail collaboratif, productif et créatif. Ce laboratoire transdisciplinaire développe plusieurs axes : un espace de coworking ; un espace de fabrication numérique ; un pôle recherche et incubation ; un espace d'innovation culinaire. Sa perte d’exploitation liée à la crise s’élève à près de 120 000 euros (subvention de 30 000 euros).
  • La société par action simplifiée Draft (18e) qui est une micro-usine urbaine de fabrication de mobilier et un organisme de formation (subvention de 30 000 euros).
  • L’association Le Lorem (14e) est un Espace Public Numérique, doté d'un fablab spécialisé sur les drones et l'imagerie 3D (subvention de 20 000 euros).
  • L’association MU (18e) qui dans le cadre du tiers lieu La Station - Gare des Mines, a créé le fablab « ArtLab » (subvention de 20 000 euros).
  • La société par action simplifiée Mako (11e) qui lie une usine compacte à une boutique pour proposer au public des produits fabriqués localement (subvention de 20 000 euros).
  • L’association HomeMakers (15e) qui est un fablab spécialisé dans les métiers du textile et du design (subvention de 10 000 euros).
  • Le Fablab solidaire de l’association SIMPLON.CO (20e) qui propose des ateliers d'initiation gratuits et des formations certifiantes (subvention de 10 000 euros).
  • L’association Fablab ENSAPVS (École nationale supérieure d'architecture Paris-Val de Seine) qui assure la gestion d'un espace de type fablab et de conception en réalité virtuelle (subvention de 10 000 euros).
  • L’association Atelier 21 qui gère un tiers lieu spécialisé dans la culture technique, les énergies renouvelables et la recherche collaborative (subvention de 10 000 euros).
  • L’association Bien Commun (WOMA) qui cherche à favoriser l'inclusion sociale, la fabrication responsable, et le partage de connaissances à travers des fabriques de quartier, et qui gère le fablab "15bis" orienté autour de l'accessibilité et du numérique (subvention de 10 000 euros).
  • L’association AGECA qui gère un Espace Public Numérique (subvention de 10 000 euros).
  • La société par action simplifiée Makerz qui gère un Fablab, ouvert aussi bien aux professionnels qu’au grand public (subvention de 10 000 euros).
  • L’association Sirius Production qui gère « Le FabuleuxLab », tiers lieu pluridisciplinaire, organisme de formation professionnel spécialisé dans l'interactivité et la vidéo, et qui développe une activité de R&D et de fabrication de logiciels (subvention de 10 000 euros).

Un soutien constant

Depuis 2016, la Ville a investi pour le maintien sur le territoire d’activités productives (l’hôtel industriel Métropole 19) et dans la création d’ateliers innovants (Villette Makerz, la Fabrique Pompidou).
Les Parisiens ont également plébiscité à travers le budget participatif l’ouverture d’un fablab dans le 15e arrondissement, HomeMakers. L’extension de lieux innovants a également été accompagnée, en étroite collaboration avec les bailleurs sociaux, à l'image du foodlab de Volumes, installé dans un nouveau lieu rue de Mouzaïa (19e).
Outre le soutien à l’implantation d’activités productives, la Ville de Paris est engagée auprès de l’écosystème des Makers, notamment à travers un projet de recherche et d’innovation, Horizon 2020, portant sur la structuration des filières de réemploi.

Focus sur les réalisations des Fablabs

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.