Ville de Paris

Actualité

Comment Paris lutte contre les rats

Mise à jour le 20/02/2019
Un plan d'action pour réduire le nombre de rats dans les rues de Paris a été mis en place. Il associe des mesures de lutte directe à d'autres relatives aux facteurs d'infestation.
Un plan de lutte intégrée contre les rongeurs a été mis en place. Il consiste à associer à la lutte directe (chimique et/ou mécanique) des mesures sur l’environnement des animaux. Ainsi, en matière de lutte contre les rongeurs, la Ville de Paris associe à la mise en œuvre de méthodes de lutte directe (biocides rodenticides et pièges mécaniques) les actions sur les facteurs d’infestation (accessibilité de nourriture et d’eau, « voies de passage » pour les rongeurs, possibilités de nichage) qui sont indispensables à la maîtrise pérenne des populations de rongeurs.

Un plan ciblé pour réduire fortement la présence de rats dans Paris

Afin de limiter la prolifération de ces rongeurs dans l’espace public parisien, un plan d’action a été adopté en 2017. L’objectif de la Ville est de réduire significativement leur présence.

Ce plan se traduit de cinq manières

  • Mettre en œuvre des actions de lutte directe. La lutte directe par des raticides (protégés dans des boîtes qui les rendent inaccessibles aux espèces non cibles et à l’homme) et des pièges (respectueux de l’environnement), est mise en place sur les sites infestés pour diminuer la population de rats. Chaque année, la Ville réalise plus de 7000 interventions visant à limiter la présence des rongeurs sur le domaine public. C’est le rôle du Département Faune et Actions de salubrité du Service Parisien de santé Environnementale.
  • Limiter la circulation des rats du sous-sol vers la surface.
  • Limiter l’accessibilité des déchets alimentaires aux rats. Dans les jardins, les sacs poubelles ont été remplacés par des contenants fermés, des bacs roulants et des abri-bacs. Ces derniers permettent par ailleurs d’effectuer un tri sélectif. 250 jardins sont désormais équipés d’abri-bacs (soit 1200 abri-bacs), 221 sites de bacs roulants (1000 bacs) et 310 poubelles modèle Cybel déployées (sacs protégés). Sur la voie publique, de nouveaux modèles de poubelle, rendant les déchets inaccessibles ont été déployés : ce sont les poubelles compactantes et les poubelles modèle Cybel. Les jardins partagés associatifs sont équipés de composteurs étudiés pour que les rats n’aient pas accès à leur contenu.
  • Accroître les tournées de ramassage des poubelles dans les lieux les plus fréquentés et accueillant le plus de pique-niques, et renforcer le nettoyage de l’espace public.
  • Limiter les possibilités de nichage sur certains espaces, en mettant en place un grillage recouvert de 15 cm de terre.
  • Sanctionner les personnes qui jettent de la nourriture dans les rues et les espaces verts, qu’il s’agisse de déchets, de graines ou de pain destinés aux oiseaux, qui sont très appréciés par les rats.
L'implantation d'abris à conteneurs dans les espaces verts vise à réduire la prolifération et les dégâts liés à la présence des rats.
Un abri à conteneurs.
© Mairie de Paris

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations