Ouvrir la recherche
Actualité

Le Projet Lutétium, une chaîne vidéo pour comprendre la science

Mise à jour le 06/10/2016
Des étudiants de l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris lancent une chaîne vidéo sur le web de vulgarisation scientifique. Reportage.
En 1907, le chercheur Georges Urbain, ingénieur de l'École supérieure de physique et de chimie industrielles de la Ville de Paris (ESPCI), découvrait un nouvel élément chimique: le lutétium, nommé en hommage aux origines gallo-romaines de la capitale. "Projet Lutétium" : c'est le nom du projet lancé au cœur du Quartier latin par des étudiants de l'ESPCI, avec l'aide d'élèves de l'École nationale supérieure des Arts décoratifs et du Conservatoire de Paris, et d'une équipe de passionnés.
Leur idée ? "Fabriquer des vidéos scientifiques sur un ton léger", explique Guilhem Mauran, l'un de ses fondateurs, et les diffuser gratuitement sur une chaîne Youtube dédiée. "Nous nous sommes inspirés du succès des vidéos anglo-saxonnes, telles les "Periodic videos" du département de chimie de l'Université de Nottingham [Ndlr : Grande-Bretagne] qui rassemblent plus de 800.000 abonnés", précise le doctorant au Musée de l'Homme.
"Nous voulons montrer au grand public que la recherche expérimentale n'est pas un milieu isolé", détaille Guillaume Durey, doctorant à l'ESPCI. Les jeunes scientifiques entendent donc dépoussiérer l'image des chercheurs, et faire connaître leurs découvertes aux néophytes. 
Leurs vidéos veulent ainsi expliquer les concepts scientifiques, donner la parole aux chercheurs à travers des interviews, mais aussi détailler des expériences... en musique! "On espère produire une vingtaine de vidéos d'ici l'été 2017", explique Guillaume Durey.
Les internautes ont rendez-vous le mardi, toutes les trois semaines, pour découvrir les vidéos. La première sera publiée le 4 octobre prochain. En attendant, petite présentation...
Pour Lutétium, les jeunes chercheurs ont monté leur studio de tournage dans une petite salle de l'ESPCI. Quelques éprouvettes et une série d'équations écrites sur un tableau noir y font office de décor.
La chaîne web compte aussi mettre en lumière les publications des chercheurs de l'ESPCI : des vidéos pourraient ainsi être diffusées simultanément à la publication de sujets de recherche.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.