Ouvrir la recherche
Actualité

Les mesures sanitaires pour la rentrée scolaire 2021

Mise à jour le 06/09/2021
Jeudi 2 septembre les écoliers parisiens reprennent le chemin de l'école, alors même que la situation sanitaire est toujours délicate. Des mesures ont été prises afin de limiter la propagation de la Covid-19 et de protéger les enfants et le personnel éducatif. Tour d'horizon.

Un protocole sanitaire avec 4 niveaux de protection

Un protocole sanitaire est mis en place avec 4 niveaux de protection selon le niveau de circulation du virus. Le protocole sanitaire en vigueur dans les écoles, collèges et lycées à partir du 2 septembre 2021 sera de niveau 2. Tous les élèves, vaccinés ou non, seront accueillis dans les écoles, les collèges et les lycées.
  • Dans les écoles, conformément au niveau 2 du protocole sanitaire mis en place, la classe sera fermée dès le 1er cas de Covid-19 confirmé pendant 7 jours et les apprentissages se poursuivront à distance.
  • Dans les collèges et les lycées, par mesure de protection, les élèves "contact à risque" sans vaccination complète poursuivent pendant 7 jours leurs apprentissages à distance. Les élèves "contact à risque" justifiant d’une vaccination complète ou ayant contracté la Covid-19 depuis moins de deux mois poursuivent les cours en présentiel.

Masques, gel et nettoyage des locaux

Tous les établissements scolaires de la Ville de Paris – crèches, écoles maternelles et élémentaires, collèges – sont équipés de savon et de gel hydroalcoolique afin de garantir le respect des gestes barrières. Les agents disposent de gants, de masques chirurgicaux et de masques FFP2 lorsqu’ils sont au contact des élèves ne portant pas le masque.
L’entretien des établissements est assuré en utilisant des produits virucides, conformément au protocole sanitaire établi par le ministère de l’Éducation nationale.

Des capteurs de CO2 dans les crèches et les écoles

Pendant l’année scolaire 2020-2021, 500 capteurs de CO2 ont été installés dans 63 crèches, 50 écoles et 75 collèges dans le cadre d’une étude scientifique qui a confirmé leur utilité pédagogique. Ces dispositifs de contrôle de la qualité de l’air intérieur visent à inciter les professeurs et les élèves à aérer les salles de classe. C’est un bon moyen de lutter contre le Covid-19 et, comme le lavage des mains, il s'agit également d'un bon réflexe santé à garder toute sa vie. En effet, en intérieur, le taux de CO2 (dioxyde de carbone) est un bon indicateur de la qualité de l’air : un taux élevé indique qu’il faut aérer. Une forte concentration de CO2 dans une pièce n’est cependant pas dangereuse en elle-même pour la santé des personnes, il s'agit d'une prévention pour éviter la transmission du virus.
Des études quantitatives et qualitatives sur les conditions d’aération des salles sont également menées en parallèle.

Tests salivaires et autotests

Un renforcement des actions de vaccination sera mis en place dans les établissements ou quartiers prioritaires où les taux de vaccination sont très souvent plus bas que la moyenne parisenne.
En complément, la Ville proposera un dispositif d’autotest à disposition des parents afin qu’ils puissent tester leur enfant à la maison : le laboratoire fournira le matériel à l’école, les enfants réaliseront le test à la maison et ramèneront le flacon le lendemain pour l'analyse.
Pour les agents qui le souhaitent, la Ville a également mis en place des modalités facilitant la vaccination de ses personnels.
Vous ne savez pas comment trouver l’information que vous cherchez ?
Posez votre question

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations