Ouvrir la recherche
Actualité

Le point sur le projet d'aménagement du 49-53 Ménilmontant

Mise à jour le 12/04/2019
Près du cimetière du Père-Lachaise, une opération d’aménagement urbain et paysager, portée par la Ville de Paris et le bailleur Paris Habitat, verra le jour d'ici 2023. Ce programme concerté avec les habitants, proposera à la fois des services, des équipements et des logements. Une nouvelle vocation pour cet ancien espace pollué.

En quoi consiste le projet ?

Il s'agit d'une parcelle de 5 300 m² au 49-53 boulevard de Ménilmontant (11e). Le projet répond en premier lieu à enrichir l'offre en équipements sportifs attendue par les riverains avec trois nouveaux équipements sportifs fonctionnels et modernes :
  • un gymnase multisport ouvert aux compétitions qui répondra aux besoins des établissements scolaires et des associations sportives ;
  • deux terrains d'éducation physique (TEP) accessibles à tous, notamment aux personnes à mobilité réduite, situés au cœur de l'îlot.La conception des deux terrains a été réalisée en lien avec un acousticien pour réduire l'impact sonore des activités sportives de plein air et préserver. une coexistence harmonieuse avec les autres usagers du site et les riverains.
Avant après aménagement TEP Ménilmontant
Avant après aménagement TEP Ménilmontant
Paris Habitat

Quelques images du projet…

Vue gymnase bas Passage FR
Paris Habitat

Le projet prévoit aussi :

  • 85 logements sociaux dont 9 logements équipés pour l’accueil en autonomie de personnes en situation de handicap ;
  • un local associatif ;
  • un centre de valorisation des encombrants pour permettre aux habitants de déposer leurs encombrants et ainsi limiter la multiplication des dépôts sur l'espace public.

Un nouvel espace paysager

Au total, le site accueillera 1 650 m² d’espaces végétalisés comprenant une promenade plantée, des jardins partagés et des terrasses végétalisées.
Au final, le projet comporte davantage d'espaces verts que l'ancien TEP recouvert alors d'une dalle imperméable en asphalte amiantée.

Un projet éco-durable

3 400 m2 de bitume amianté ainsi que 8 400 m3 de terres polluées ont été évacués, soit l’équivalent de deux piscines olympiques. Pour favoriser le développement de la biodiversité, la fauche tardive sera privilégiée pour préserver la flore et la faune. Des nichoirs seront installés afin d’accueillir différentes espèces de passereaux.

Une concertation menée depuis 2012

Amorcée dès 2012, la concertation a mobilisé les riverains, le Conseil de quartier Léon-Blum-Folie-Regnault, les services de la Ville, les élus et l'Atelier parisien d'urbanisme. Des réunions publiques, des ateliers participatifs et des marches exploratoires ont permis de définir ce programme d’aménagement ambitieux qui concilie de nombreuses attentes exprimées par les habitants du 11e arrondissement.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.