Ouvrir la recherche
Attention, cet article n'a pas été mis à jour depuis le 27/05/2015, il est possible que son contenu soit obsolète.
Actualité

Jean Ferrat a désormais sa place à Paris

Mise à jour le 16/06/2015
L'auteur et interprète de "La Montagne" et de "Ma France" nous a quittés il y a cinq ans. Jean Ferrat a désormais sa place à la frontière des 11e et 20e, dans ce Paris populaire qu'il n'aurait pas renié.
A cette occasion, Anne Hidalgo lui a rendu hommage en présence de son amie et interprète Isabelle Aubret, et de Bertrand Delanoë, grand admirateur du poète.

En mars 2012, en concertation avec les habitants qui l’avaient demandé, le Conseil de Paris adopta à l’unanimité une délibération portant sur la dénomination d’une place Jean Ferrat, à cheval sur le 11e et le 20e arrondissement.
Anne Hidalgo, Maire de Paris, a inauguré vendredi cette place, située à l’intersection du boulevard de Ménilmontant et de la rue Oberkampf, aux côtés de Bertrand Delanoë, Maire honoraire de Paris, qui avait eu à cœur de porter cette délibération.
De gauche à droite : Isabelle Aubret, Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo -
inauguration Place Jean Ferrat
Sophie Robichon / Mairie de Paris
Elle a prononcé un discours en hommage à cet auteur-compositeur-interprète engagé, amoureux des mots, qui a popularisé le travail de grands écrivains. Il était passionné par la chanson et par la poésie, en particulier celle de Louis Aragon, qui ne l’a jamais quitté.

Un artiste lucide et engagé

Auteur-compositeur-interprète, Jean Ferrat compte à son actif quelques 200 chansons. Bien qu'il ait le plus souvent écrit les paroles de ses chansons, Jean Ferrat a également interprété et mis en musique les textes de plusieurs auteurs : Georges Coulonges, Claude Delécluse, Pierre Frachet, Henri Gougaud, Philippe Pauletto, Michelle Senlis et Guy Thomas.
Il est également connu pour avoir mis en musique beaucoup de poèmes, notamment de Louis Aragon (environ une trentaine) et de Guillaume Apollinaire. Reconnu pour son talent de mélodiste et ses textes engagés, Jean Ferrat fut considéré comme l'un des grands de la chanson française, et son succès populaire aussi bien que critique ne fut jamais démenti.
Né le 26 décembre 1930 à Vaucresson, dans le département qui était alors celui de la Seine-et-Oise, Jean Tenenbaum, dit Jean Ferrat, était un artiste exceptionnel, mais aussi un homme de convictions. Resté toute sa vie fidèle à ses idéaux communistes, il se démarqua néanmoins de la ligne du Parti communiste français (PCF) en raison des positions pro-soviétiques de ce dernier.
Homme d'engagement social et politique, Jean Ferrat avait occupé les fonctions de conseiller municipal et d'ajoint au maire d'Antraigues-sur-Volane, dans sa patrie d'adoption, l'Ardèche, où il s'était installé en 1973. C'est dans ce département aux paysages sublimes qu'il vécut jusqu'à sa mort le 13 mars 2010, à Aubenas.

Retrouvez en vidéo l'inauguration de la Place Jean Ferrat par Anne Hidalgo, Maire de Paris

Une place à la frontière des 11e et 20e arrondissements

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.