Ouvrir la recherche
Actualité

Et si vous semiez des coquelicots dans tout Paris!

Mise à jour le 19/04/2019
Sommaire
Vendredi 19 avril, la Ville de Paris et l’association « Nous voulons des coquelicots » invitent les Parisiens et Parisiennes à semer des coquelicots et de l’orge sur le parvis de l’Hôtel de Ville et sur la pelouse de l’esplanade du Trocadéro.
Face à l’urgence écologique et afin de retirer tous les pesticides de synthèse en France, l’association « Nous voulons des coquelicots » a lancé à la fin de l’été 2018 « L’appel des coquelicots », une pétition contre les pesticides.
Coquelicot
Mairie de Paris
Pour soutenir cette initiative sur le territoire parisien et renforcer la biodiversité dans la capitale, vendredi 19 avril, Parisiennes et Parisiens sont invités à semer aux côtés des jardiniers de la Ville et de l’association, des graines biologiques de coquelicots et d’orge sur les pelouses aux abords du parvis de l’Hôtel de Ville et de l’esplanade du Trocadéro.

Et aussi dans les arrondissements

Cette opération inédite se déclinera par ailleurs dans 13 arrondissements de Paris à partir de vendredi et les semaines suivantes, où des parcelles seront semées:

  • 3e arrondissement : mairie du 3e
  • 4e : parvis de l'Hôtel de Ville
  • 5e arrondissement : square Capitan
  • 6e arrondissement : place Edmond Rostand
  • 8e arrondissement : parc Monceau
  • 10e arrondissement : square Villemin
  • 11e arrondissement : square de la Roquette
  • 12e arrondissement : avenue Émile
  • 13e arrondissement : place Yersin
  • 14e arrondissement : angle des rues Père Corentin et Tombe Issoire
  • 15e arrondissement : place Cambronne
  • 16e arrondissement : esplanade du Trocadéro
  • 18e arrondissement : jardins d’Éole
  • 19e arrondissement : TEP Chaumont
  • 20e arrondissement : avenue Ibsen
La Ville de Paris est engagée en faveur de la protection de l’environnement et de l’adaptation de la ville au changement climatique. Depuis 2007, plus aucun pesticide n’est utilisé pour l’entretien des espaces verts parisiens, de même dans les cimetières parisiens depuis 2015.
Le Plan Biodiversité 2018-2024 de la Ville prévoit de généraliser cette démarche à travers le dispositif « zéro pesticide ». Il vise à accompagner les Parisiennes et les Parisiens dans leur changement de pratique de jardinage à la suite de l’interdiction effective au niveau national, depuis le 1er janvier 2019, de la vente aux particuliers des produits phytosanitaires.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr, nous vous invitons à faire part ci-dessous de votre commentaire ou suggestion.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.