Ouvrir la recherche
Actualité

«De Passage», l'art comme trait d'union entre Paris et Pantin

Mise à jour le 25/07/2017
Cette œuvre artistique lumineuse, lauréate du Budget participatif 2014, est à découvrir à l'angle du boulevard Sérurier et du canal de l'Ourcq.
C'est l'un des volets du projet "Reconquête urbaine" : lauréat du Budget participatif en 2014, il vise notamment à "effacer le périphérique par des créations artistiques ou paysagères dans des espaces abandonnés", tels que les passages souterrains.
Inaugurée le 12 juillet, cette œuvre artistique lumineuse, réalisée par les Arts Codés et Malte Martin (Agrafmobile), vous invite… à lever la tête ! Et à vous laisser guider par une constellation de signes lumineux qui accompagnent et racontent la vie du lieu à ceux qui traversent cet espace.
De Passage, oeuvre artistique sur le canal de l'Ourcq
De Passage, oeuvre artistique sur le canal de l'Ourcq
Mairie de Paris
La voûte s’illumine en fonction du passage des piétons, cyclistes ou péniches. En l’absence de passage, l’œuvre impulse ses propres mouvements, avec un clapotis lumineux qui s’écoule à la surface de la voûte.
Un escalier a également été agrandi et rénové par la Direction de la voirie et des déplacements de la Ville de Paris. Situé au croisement du boulevard Sérurier et des berges du canal de l’Ourcq, il permet notamment de relier plus facilement Pantin et la Philharmonie de Paris.
Escalier vers le canal de l'Ourcq
Escalier vers le canal de l'Ourcq
Mairie de Paris
Avis aux promeneurs : vous pouvez devenir chef d'orchestre de cette installation lumineuses au niveau de deux zones sensibles marquées au sol par une étoile, de chaque côté des rives du canal. L'oeuvre sert de trait d'union entre Paris et Pantin (Seine-Saint-Denis).

Où découvrir l'oeuvre "De Passage" ?

A l'angle du boulevard Sérurier et du canal de l'Ourcq (19e).

Le Passage miroir à la Porte de Montmartre

Autre volet du projet "Reconquête urbaine", le passage miroir, situé Porte Montmartre, à la frontière entre Saint-Ouen et Paris. Cet espace sous le "périph" a été repensé par le collectif d'architectes Encore Heureux avec l'aide de La Fabrique des impossibles. D'immenses miroirs ornent les deux côtés du passage et sont agrémentés par de plus petits morceaux issus de la récupération.

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.