Ville de Paris

Lieu

Square Richard-Lenoir

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Horaires
Du 01/05/2022 au 31/08/2022
Sélectionner une autre période
Lundi
  • 08 h 00 – 21 h 15
Mardi
  • 08 h 00 – 21 h 15
Mercredi
  • 08 h 00 – 21 h 15
Jeudi
  • 08 h 00 – 21 h 15
Samedi
  • 09 h 00 – 21 h 15
Dimanche
  • 09 h 00 – 21 h 15
Sur place
Équipement
  • Aire de jeux
  • Bacs à sable
  • Boulodrome
  • Points d'eau potable
  • Tables de ping-pong
Infos pratiques
  • Toilettes : oui
  • WIFI : oui
  • Table à langer : non
  • Distributeur de boisson : non
  • Admission animaux : non
  • Défibrillateur : non
Découvrir
En savoir plus

Un peu d’histoire

Le boulevard Richard-Lenoir rend hommage aux ingénieurs François Richard et Lenoir Dufresne qui créèrent en 1802 la première manufacture de coton. La première fraction du boulevard, du côté des numéros impairs recouvre une partie de la propriété de Beaumarchais. Le boulevard a été ouvert en 1859, sur le canal Saint-Martin pour permettre à la cavalerie de la caserne des Vérines (anciennement caserne du Prince-Eugène) de franchir rapidement l’obstacle. On créa à cette époque la longue et élégante promenade de la Reine-Hortense qui était rythmée par une quinzaine de squares dessinés par Davioud.
Le square, qui s’étend aujourd’hui jusqu’au boulevard Jules-Ferry, arrêtée ensuite par le canal à ciel ouvert, est composée de quatre jardins : Richard-Lenoir, Bréguet-Sabin, Bataclan et Jules-Ferry. Ils ont été entièrement remodelés par Jacqueline Osty, paysagiste et David Mangin, architecte, en 1994.

Se promener

Les concepteurs ont tenté de suggérer le passage d’une rivière pour rappeler la présence du canal Saint-Martin. Une succession de squares et de jardins ouverts alterne de la place de la Bastille à l’extrémité du boulevard Jules-Ferry. Les portails ajourés jouent avec les transparences.
Les abords sont plantés d’arbustes et des passerelles permettent de traverser ce « jardin-rivière ». Des puits de lumière qui donnent sur le canal rappellent la présence souterraine de l’eau. Ces « occulis » sont entourés d’un tapis végétal et parfois transformés en fontaine. Un dallage de pierre s’immisce entre les deux rangées de sophoras du Japon, situées de part et d’autre de la rivière. De l’eau jaillit des bassins (les margelles) qui ponctuent la promenade. Des lampadaires en forme de lyre bordent les allées.
L’espace libéré entre les jardins est occupé par des terrains de jeux de boules et le marché du boulevard Richard-Lenoir.
Les aires de jeux ont été récemment rénovées.

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations