Évènement

Expo des Samouraïs aux mangas

Du jeudi 14 mars au samedi 13 juillet 2024
expo Japon des Samouraïs aux mangas
Des samouraïs aux mangas L’épopée chrétienne au Japon
Après une introduction permettant de rappeler les conditions de la circumnavigation au XVIe siècle en direction de l’Asie et le quasi-monopole du padroado portugais pour atteindre l’archipel nippon, en cinq grandes parties, l’exposition se propose de retracer toute cette évolution historique pour s’achever en brossant un panorama actuel du rayonnement de l’Église du Japon.
L’histoire de la présence chrétienne au Japon offre, au cours des premiers siècles de son existence, une dimension à deux visages retraçant tantôt des évènements les plus exaltants témoignant d’une expansion rapide, consensuelle, aux effets bénéfiques ; tantôt une série de revers, de désastres, commués en autant de tragédies, broyant inconsidérément des populations entières comme les premiers missionnaires venus d’Occident.
Avec l’avènement de l’ère Meiji (1868), le Japon met officiellement fin à sa politique d’isolement entamée depuis le début du XVIIe siècle. Quelques années auparavant, le P. Bernard Petitjean (1829- 1884) des Missions Étrangères de Paris (MEP) avait pu s’établir à Nagasaki et y construire une église, consacrée en février 1865. Quelques semaines après cette ouverture, de simples pêcheurs et de modestes artisans descendants d’anciens chrétiens japonais (Kakure Kirishitan) et intrigués par la nouvelle construction, se sont fait discrètement connaître au missionnaire. Malgré leur total isolement durant deux siècles et demi et les très lourdes représailles pesant sur eux en cas de dénonciation, ils ont gardé la foi et maintenu la trans- mission de certaines prières.
En 1889, la promulgation de la constitution Meiji reconnait de nombreuses libertés aux sujets de l’Empereur parmi lesquelles est affirmée la liberté religieuse, permettant une nouvelle expansion du christianisme à travers tout l’archipel.
Exposition organisée par les Missions Etrangères de Paris et l’Institut de Recherche France Asie, sous le commissariat de :
Mme Sylvie Morishita, docteur en théologie catholique
Père Antoine de Monjour, prêtre des MEP, coordinateur de l’IRFA
M. Jacques Charles-Gaffiot, historien d’art

ENTREE LIBRE
Exposition ouverte du mardi au samedi, de 10h00 à 18h00
Visite guidée tous les mardis à 15h, inscriptions : missionsetrangeres.com/nousvisiter
Mise à jour le 24/01/2024

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations