Ouvrir la recherche
Équipement

Jardin de la Fondation Eugène-Napoléon

Mise à jour le 17/10/2019

Horaires

 

vendredi 18/10 09:30 à 18:30
samedi 19/10 09:00 à 18:30
dimanche 20/10 09:00 à 18:30
lundi 21/10 09:30 à 18:30
mardi 22/10 09:30 à 18:30
mercredi 23/10 09:30 à 18:30
jeudi 24/10 09:30 à 18:30
vendredi 25/10 09:30 à 18:30
samedi 26/10 09:00 à 18:30

Accès

Jardin de la Fondation Eugène-Napoléon
2, rue de Picpus
75012 Paris
Métro
Nation, lignes 1, 2, 6 et 9
RER
Nation, ligne A
Velib
Station 12014, 16 place de la nation sur tpc
Station 12018, 5 avenue saint mande
Station 11013, 5 place de la nation

Labels et signalétiques

Accessibilité

  • Accessible aux personnes à mobilité réduite

Contact

Nom : Jardin de la Fondation Eugène-Napoléon

Présentation

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Jusqu'en 2007, le jardin faisait partie intégrante de la Fondation Eugène-Napoléon et n'était pas ouvert au public. La Fondation, qui procédait au réaménagement de l'ensemble des bâtiments qui accueillent une école et un foyer d'étudiantes, a ouvert au public une partie de son jardin dans le cadre d'une convention avec la Ville de Paris. Le dessin du jardin n'a pas été modifié.
Un peu d'histoire
Lors du mariage de Louis-Napoléon Bonaparte avec Eugénie en 1853, la Ville de Paris offre un collier de diamants à l'impératrice, qui le refuse et qui demande, en à la place, qu'on fasse construire un orphelinat. Le bâtiment de cette fondation a été construit par Jacques-Ignace Hittorff (architecte, notamment, du Cirque d'hiver et de la mairie du 1er arrondissement) en s'inspirant de la forme du collier originel (ce que l'on remarque en observant un plan ou une photo aérienne).
Se promener
Le jardin se rapproche d'un jardin à la française, avec ses bordures de buis et sa décoration florale saisonnière devant la façade du bâtiment principal. Autour de cette décoration, quatre ifs en forme de cône soulignent l'espace. Des rosiers tiges « Louis de Funès » apparaissent au milieu de massifs de rosiers « Manou Meilland ».
De chaque côté du jardin, des massifs d'arbustes (persistants et caducs) et des arbres, permettent  au public de se détendre à l'ombre l'été et de s'isoler des bruits extérieurs.