Ouvrir la recherche
Équipement

Clos des Blancs-Manteaux

Mise à jour le 16/10/2019

Horaires

 

mercredi 16/10 09:30 à 17:00
jeudi 17/10 09:30 à 17:00
vendredi 18/10 09:30 à 17:00
samedi 19/10 08:30 à 17:00
dimanche 20/10 08:30 à 17:00
lundi 21/10 09:30 à 17:00
mardi 22/10 09:30 à 17:00
mercredi 23/10 09:30 à 17:00
jeudi 24/10 09:30 à 17:00

Accès

Clos des Blancs-Manteaux
21, rue des Blancs-Manteaux
75004 Paris
Complément d'adresse

Le jardin est au fond de la cour de l'immeuble.

Métro
Rambuteau, ligne 11
Velib
Station 4014, 29 rue des blancs manteaux
Station 4013, 50 rue vieille du temple
Station 3009, 76 rue du temple

Labels et signalétiques

Contact

Nom : Clos des Blancs-Manteaux

Présentation

Pour votre sécurité, ce jardin sera fermé en cas de vents forts ou d’intempéries.
Ce jardin de 1000 m² a été aménagé en 2000, au fond de la cour d’une école maternelle. Il s’inspire des jardins monastiques du Moyen Âge et accueille plus de 250 espèces de plantes aromatiques, condimentaires et médicinales. Il est complété par un jardin partagé.
Il est ouvert tous les jours au public depuis août 2016.
La Maison des Acteurs du Paris Durable, structure de la Ville de Paris créée pour accompagner la mutation environnementale du territoire parisien, a élu domicile sur ce site et y organise conférences et activités pédagogiques.
Un peu d'histoire Vers 1258, la communauté des moines-mendiants, surnommés « les serfs de la Vierge Marie », résidait ici. Ils portaient de longs manteaux blancs, signe distinctif dont le nom de l'église et de la rue des Blancs-Manteaux perpétue le souvenir. Ils furent remplacés en 1297 par les ermites de Saint-Guillaume, les Guillemites, vêtus, quant à eux, d’un manteau noir.

Un peu d'histoire

Vers 1258, la communauté des moines-mendiants, surnommés « les serfs de la Vierge Marie », résidait ici. Ils portaient de longs manteaux blancs, signe distinctif dont le nom de l'église et de la rue des Blancs-Manteaux perpétue le souvenir. Ils furent remplacés en 1297 par les ermites de Saint-Guillaume, les Guillemites, vêtus, quant à eux, d’un manteau noir.