Collecte des déchets alimentaires: c'est parti!

Paris lance la collecte des déchets alimentaires dans les 2e et 12e arrondissements. Plus grande ville du monde à s’engager dans cette innovation, Paris poursuit ainsi son objectif « Zéro déchet » en donnant les moyens aux habitants de franchir une nouvelle étape dans le tri et le recyclage.

Après le tri tel qu’il existe déjà avec les bacs jaunes et blancs, c’est une nouvelle étape que nous vous proposons de franchir en mettant en place une collecte sélective des déchets alimentaires. Deux arrondissements, le 2e et le 12e, se sont portés volontaires pour se lancer les premiers dans cette innovation.

La collecte sélective des déchets alimentaires est organisée dans ces deux arrondissements pilotes. Épluchures de légumes, coquilles d’œuf, restes de repas, sachets de thé, crustacés, viandes… L’intégralité des déchets alimentaires est désormais collectée grâce à des outils fournis gratuitement par la Ville de Paris : un « P’tit Bac », un « P’tit Sac » compostable (servant à recueillir les déchets alimentaires de la cuisine) et un Guide du tri. La collecte par les services de la propreté sera réalisée deux fois par semaine, entre 17h et 22h, selon les secteurs concernés.


On vous explique tout

Jusqu’à la fin du mois de juin, une centaine d’ambassadeurs du tri (répartis entre des services civiques, des agents de la Direction de la Propreté et de l’Eau et des agents du Syctom) vont se rendre dans les ménages des 2e et 12e arrondissements afin de donner les outils, expliquer le fonctionnement du tri des déchets alimentaires et la démarche de la collecte.

2e arrondissement

Pour savoir si votre immeuble sera doté d'un bac de collecte de déchets alimentaires (en fonction de sa taille et de son accessibilité), il vous suffit de faire une recherche (touches Ctrl +F) et d'entrer votre adresse (le nom de la voie suffit) puis de vous reporter au bon numéro, et de vérifier dans la dernière colonne s'il sera équipé (oui ou non).    

12e arrondissement

Pour savoir si votre immeuble sera doté d'un bac de collecte de déchets alimentaires (en fonction de sa taille et de son accessibilité), il vous suffit de faire une recherche (touches Ctrl +F) et d'entrer votre adresse (le nom de la voie suffit) puis de vous reporter au bon numéro, et de vérifier dans la dernière colonne s'il sera équipé (oui ou non).

Votre immeuble ne figure pas dans la liste des immeubles dotés d’un nouveau bac marron, que faire?

Votre immeuble ne sera pas pourvu d’un bac marron dans le cadre du lancement de la collecte des déchets alimentaires? Vous estimez qu’il est pour autant possible d’accueillir un bac marron, en réorganisant votre local poubelle ou en substituant un bac vert par un bac marron? Saisissez votre gestionnaire d’immeuble (syndic ou bailleur) afin que soit procédé à la réorganisation du local et qu’il contacte la division locale de propreté pour formuler une demande de dotation en bac marron. Une fois doté, gratuitement, votre immeuble sera intégré aux parcours de collecte.

Qu’est-ce qu'un déchet alimentaire?

  • Préparation de repas : épluchures de légumes, de fruits, coquilles d’œuf, découpes de viande et de poisson…
  • Restes de repas : tous les restes de légumes, de fruits, les salades, avec ou sans sauce, les pommes de terre, pâtes, riz, tous les restes de viande, de charcuterie, de poisson…, y compris coquillages et crustacés (coquilles d’huîtres, de moules…), les restes de fromage, de pain, de pâtisserie…
  • Fin de repas : les sachets de thé, les filtres à café et les serviettes de table en papier
  • Produits alimentaires périmés, débarrassés de leurs emballages
  • Déchets végétaux domestiques : fleurs fanées, feuilles de plante d’appartement ou de balcon
COUV_Guide-du-tri-des-déchets-alimentaires
À ne pas mettre dans le bac de collecte alimentaire!
  • Emballages, produits emballés et sacs plastiques: sacs poubelles noirs, emballages cartonnés et emballages plastiques, boîtes de conserves, pots de confitures, pots de yaourts, pots de crèmes fraîche, gourdes compotes, barquettes de fruits, jambon emballé, canettes, pack de fruits, bouteilles d’huile
  • Animaux morts et litière d’animaux
  • Bouteilles de vin, bocaux en verre
  • Produits d’hygiène, de nettoyage et de soins: savons, produits ménagers (javel, détergeant, produits vaisselle), mouchoirs, serviettes hygiéniques, couches-culottes, pansements, médicaments, seringues
  • Déchets dangereux: piles, pots de peinture
  • Déchets verts: tonte, taille, branches, terre
  • Divers: gobelets et vaisselles jetables, textiles, chaussures, cendres, sciures et copeaux de bois, mégots

Si vous avez un doute sur les déchets à mettre déposer dans votre P’tit Sac, pensez qu’après leur traitement ils retourneront au sol!

Comment les collecter?

Dans la cuisine

Mon P’tit Sac

Il s’agit d’un sac compostable suffisamment transparent afin de permettre des contrôles visuels des professionnels chargés de la collecte. Ces contrôles sont importants car des erreurs de tri peuvent empêcher le traitement de l’ensemble du bac. En effet, tout ce qui n’est pas du déchet alimentaire pollue la matière et empêche son traitement. Le sac compostable a plusieurs avantages:

  • Il facilite le transfert des déchets alimentaires depuis la cuisine vers le bac de collecte, 
  • Il supprime les nuisances.
  • Il ne perturbe par le processus de traitement en centre de valorisation.
  • Il aide à maintenir propre le P’tit Bac et le bac de collecte.

Deux rouleaux de 36 sacs vous sont fournis gratuitement par la Ville de Paris, soit presque neuf mois de collecte des déchets alimentaires. Par la suite, il vous appartiendra d’acheter ces sacs spécifiques dans les magasins et grandes surfaces, ou de vous fournir au moment de faire vos courses sur les marchés alimentaires parisiens ou au rayon « fruits et légumes » de votre commerce de proximité.

Les sacs normés NF EN 13 432 (OK Compost) et NF T 51 800 (OK Home Compost) sont compatibles avec la collecte des déchets alimentaires.

Mon P’tit Bac

La Ville de Paris fournit également gratuitement un petit seau individuel de 7 litres dont les nombreuses aérations permettent de limiter la dégradation des déchets alimentaires. Cela permet d’éviter la formation de jus et de mauvaises odeurs. Pratique, car il prend peu de place.

Dans le local poubelle

  • Un bac à couvercle marron sur lequel est apposé un autocollant rappelant les consignes de tri et l’indication des deux jours de collecte et des horaires.
  • Une affiche avec les mêmes consignes apposée sur les murs du local poubelle. Le bac marron devra être sorti une heure avant le passage des bennes, comme pour les bacs verts, jaunes et blancs.
Trucs et astuces pour réussir sa collecte de déchets alimentaires
  • Fermer le couvercle du P’tit Bac après chaque utilisation
  • Ne pas mettre de sacs plastiques classiques
  • Vider le P’tit Bac dans le bac de collecte au minimum deux fois par semaine, les jours de collecte, avant le passage de la benne…
  • Laver régulièrement le P’tit Bac

La collecte sera réalisée par les services de la Ville avec des bennes spécifiques à étanchéité renforcée, roulant au biogaz (biogaz produit à partir de déchets alimentaires!). Elle aura lieu deux fois par semaine, entre 17h et 22h, par secteur. trois secteurs dans le 2e, trois secteurs dans le 12e: lundi et jeudi, mardi et vendredi, mercredi et samedi.

Visuel Affiche Bac MARRON - déchets alimentaires Consignes de tri destinée aux Locaux Poubelles

À quoi vont servir les déchets alimentaires?

Chaque Parisien produit 500 kilos de déchets par an. Parmi ceux-ci, 20% sont recyclés et deviennent à nouveau papier journal, flacon en plastique, bouteille en verre… Or, près de 75% pourraient être recyclés. Nous pouvons mettre fin à ce gaspillage de matière première qui épuise la planète, pollue l’environnement et coûte cher à la collectivité. Nos déchets sont de véritables ressources : intégrons, plus encore, sans plus attendre le tri dans nos gestes quotidiens ! 

Jusqu’à présent, les déchets alimentaires étaient collectés avec les ordures ménagères pour être incinérés, ce qui n’est pas un mode de traitement efficace dans la mesure où ils contiennent une grande quantité d’eau. Or ces déchets, collectés séparément, sont une véritable richesse pour fertiliser les sols ou produire du biogaz. La récupération du gaz issu de la dégradation des déchets organiques et le compostage, pratiqué de longue date en milieu rural, sont aujourd’hui possibles avec les déchets alimentaires parisiens. 

Dernière mise à jour le lundi 9 octobre 2017
Crédit photo : Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.