Le 11 novembre 1918, la Première Guerre mondiale prend fin avec la signature de l'Armistice. Quatre années de conflits et des millions de morts. Cent ans après, la Ville de Paris se souvient et commémore avec la volonté de transmettre et expliquer cette page d'Histoire.

Un trait d'union intemporel

Un monument aux 94 415 Parisiens morts

Ce 11 novembre 2018 Paris a inauguré son Monument aux Parisiens morts pendant la Première Guerre mondiale. Sur le mur d'enceinte du Père-Lachaise, le long du boulevard de Ménilmontant, il mesure 280 mètres de long pour 1,30 mètre de haut. Il est le symbole de l'ampleur du conflit et du nombre de victimes, 94 415 Parisiens morts au combat. Son horizontalité évoque un trait d'union intemporel entre les générations passées et celles à venir. Sa couleur bleu horizon rappelle la France et la teinte de l'uniforme des poilus.

En savoir plus

À l'origine, le Monument aux morts virtuel

Paris dispose depuis 2016 d'un Monument aux morts, virtuel, hébergé sur un site internet. Chaque nom des Parisiens morts est enrichi de l'acte de décès et d'informations historiques. On doit la réalisation de ce site à Jean-Louis Robert, professeur émérite à l'université Paris-1. Aidé de ses étudiants il a mené un long travail pour rassembler les noms, vérifier les identités, supprimer les doublons et rendre accessible cet impressionnant travail de mémoire. 

Jean-Louis Robert nous raconte ce travail: lire l'interview 

Des hommes et des femmes en guerre

Paris et la guerre: hier et aujourd'hui

Guerre 1914-1918. Femme conductrice de tramway. Paris.

Paris pendant le conflit

Dès 1914 puis en 1915 et 1916, Paris fait l'objet de différents bombardements depuis des avions ou des zeppelins allemands. Au printemps 1918, alors que les armées allemandes se rapprochent encore de Paris, des obus pleuvent dans le ciel. C'est un gigantesque canon qui tire sur les Parisiens, depuis la forêt de Saint-Gobain à des kilomètres de là.

Diaporama d'images d'archives de Paris bombardée
 La guerre à Paris (1914-1918) dans les dossiers de la Commission du Vieux Paris

Le Département d'Histoire de l'Architecture et d'Archéologie de Paris (DHAAP) a souhaité mettre en lumière les dossiers constitués par les architectes et les archéologues de la Commission du Vieux Paris (CVP) durant les années 1914-1918. La Commission du Vieux Paris est un comité créé en 1897 dont la mission est de conseiller la Maire pour la protection du patrimoine parisien tant sur le plan historique, archéologique, architectural et urbain. Lors de sa première réunion depuis le début de la guerre, le 20 Novembre 1915, la Commission du Vieux Paris décide de constituer un «recueil documentaire […] sur l’état de Paris pendant la guerre», en réunissant des documents officiels, des articles de presse, des pièces iconographiques «se rapportant aux choses de la guerre concernant la ville de Paris, sa population, ses monuments, etc.»

Découvrez La guerre à Paris (1914-1918) dans les dossiers de la Commission du Vieux Paris

11 novembre 1918: la joie et le deuil

Les traces visibles dans Paris, aujourd'hui

Reste-t-il des traces de la Première Guerre mondiale dans Paris aujourd'hui? Suivez notre balade patrimoniale, voyez les bâtiments qui portent encore des impacts d'obus, lisez l'histoire des lieux dont l'affectation a changé temporairement. Et puis, saluez les statues et les monuments que la Ville de Paris a érigés, au fil du temps, pour honorer la mémoire des hommes connus ou inconnus qui ont combattu pour rendre libre Paris et la France.

Suivre la balade interactive