Levée de fonds d'un million d'euros pour la startup Wheeliz

Cette jeune entreprise a lancé le premier service de location entre particuliers de voitures adaptées aux personnes handicapées. Découverte.

Elle est née d'un «ras-le-bol face aux difficultés à se déplacer». «Je voulais me rendre à un mariage dans le sud de la France, explique Charlotte de Vilmorin, co-fondatrice de Wheeliz, qui se déplace elle-même en fauteuil roulant. Mais je n'ai pas pu rejoindre le lieu de la réception depuis la gare, faute de véhicule adapté. Pourtant, quelqu'un avait peut-être une voiture disponible dans les environs». 

Première levée de fonds d'un montant d'un million d'euros pour Wheeliz

La startup Wheeliz annonce sa première levée de fonds d'un montant d'un million d'euros, auprès de MAIF et Keolis, deux de ses partenaires historiques.

Wheeliz compte aujourd'hui 4.200 utilisateurs et 600 véhicules équipés d'une rampe ou d'un poste de conduite aménagé, partout en France. Le business model de la startup, fondé sur le principe de l'économie collaborative, lui permet de proposer un service de location de véhicules entre particuliers trois fois moins cher que les offres classiques du marché. La startup qui est la seule plateforme au monde à proposer ce type de service, a été élue meilleur projet d'innovation sociale par la Commission Européenne fin 2015.


100.000 voitures adaptées chez les particuliers

Avec Rémi Janot, elle crée Wheeliz sur un constat : «Le plus grand parc de voitures adaptées est chez les particuliers». 100 000 véhicules, chers à l'achat, qui sont souvent sous-utilisés. La France compte aussi 400 000 personnes en fauteuil roulant. La start-up, actuellement hébergée à l'incubateur Incuba'school, initie donc en avril 2015 le premier service au monde de location entre particuliers dédié aux véhicules adaptés. 

Elle a été sélectionnée dans le cadre du programme Logistique et mobilité urbaines durables de la plateforme Ville durable de Paris&Co. 

Wheeliz compte désormais 2 100 inscrits. Près de 250 voitures sont disponibles à la location dans l'hexagone, un chiffre qui dépasse de très loin l'offre des loueurs traditionnels.

L'équipe de Wheeliz

Avec un argument clé : le tarif. À la journée, il faut compter environ 60 euros (le prix est fixé librement par le particulier) contre 150 euros chez un loueur «classique». Et la solidarité fonctionne entre utilisateurs : les remises de véhicule se déroulent ainsi sans souci.

Le service n'intéresse d'ailleurs pas que les personnes handicapées : les seniors sont également de plus en plus clients de la plate-forme en ligne. Wheeliz souhaite coller aux attentes bien spécifiques de ses utilisateurs. «Des critères comme la qualité de la suspension et les aménagements intérieurs pour un fauteuil sont, par exemple, fondamentaux», précise  Rémi Janot.

Une nouvelle page de la start-up pourrait bientôt s'écrire... à l'international. Le service devrait s'ouvrir aux utilisateurs de Belgique d'ici quelques mois. «On a déjà des personnes intéressées qui nous contactent d'Italie, de Grande-Bretagne, du Liban, du Canada...», se réjouit Charlotte de Vilmorin. 

Comment ça marche ?

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter
Dernière mise à jour le mardi 4 avril 2017
Crédit photo : © François Grunberg / Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.