Votez pour la fresque de l’artiste Baudelocque sur les murs du TEP Philippe Auguste

Dans le cadre du budget participatif 2014, les Parisiens ont voté pour que l’art investisse la rue. Plusieurs projets sont ainsi mis en œuvre et notamment la réalisation de murs peints. Dans le cadre des projets retenus en 2014, Philippe Baudelocque réalise une fresque sur le mur du TEP Philippe Auguste, sous la direction artistique d'Hugo Vitrani.

Les Parisiens ont montré un grand intérêt pour cette initiative, et depuis, ce sont de nombreux murs peints qui ont ainsi pu dynamiser la capitale, dans les 3e, 10e, 18e et 19e arrondissements. Aujourd'hui, c’est désormais au tour du 11e d’en bénéficier, avec l'œuvre d'art de Philippe Baudelocque. Si vous êtes résidents du 11e arrondissement, vous avez jusqu'au 14 mai pour voter pour l'une de ses variations.

L'œuvre

Réalisée par l’artiste Philippe Baudelocque, l'œuvre d’art investira un mur du TEP Philippe Auguste.  

À vous de voter !

A Paris, l'art ne se limite pas aux musées et aux lieux d'expositions. Il est aussi - et depuis toujours - dans la rue. Il participe ainsi à l'image et au cadre de vie des Parisien.ne.s. Dans ce cadre, c'est sur le thème du reflet de l’esprit d’équipe que Philippe Baudelocque propose plusieurs variations qui habilleront les murs de ce terrain de sport. Habitants du 11e, ces propositions artistiques sont soumises à votre vote, qui prendra fin le lundi 14 mai.

Philippe Baudelocque

Philippe Baudelocque trace à la craie blanche sur fond noir ses univers infinis. Ses travaux sont composés de symboles mystérieux et désacralisés qui racontent une nouvelle origine du monde possible, entre sciences et fictions  Ses fresques fragiles et éphémères sont composées de cellules, d’étoiles filantes, de croisement de lignes - ses « codex » - qu’il dessine à l’avance dans un carnet, puis recompose dans l'environnement, souvent en improvisation. 

Finalement, je crois que je préfère l’expérience de l’art à l’œuvre d’art

Philippe Baudelocque,
Artiste

Biographie

Philippe Baudelocque est né en 1974 à Yerres (France), où il vit et travaille. Élevé par une famille de musiciens avec un père artiste animalier, il fait ses premiers pas artistiques dans la scène graffiti de la fin des années 1980 : il en gardera la passion du travail de la lettre, la monumentalité de la peinture, l’énergie et l’envie de confronter l’art à l’environnement, de manière souvent éphémère.  Diplômé de l’École nationale supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2002, Baudelocque a été exposé au Salon du dessin contemporain Drawing Now (2014, 2018), à la galerie du jour agnès b (Paris), au Museum of Modern Art MACRO (Rome), au Palais de Tokyo (2016), au Cloitre de la Cathédrale (Puy-en- Velay, 2017), et a intégré les collections du Museum d’Histoire Naturelle d’Orléans et du Centre Pompidou.

En parallèle de son travail d’atelier ou de collaborations avec des marques (Dyptique, agnès b., Chevalier Edition, Dymant, Gilles Nouailhac, etc), l’ artiste multiplie les interventions dans l’espace public, de Paris à Hong Kong en passant par le Canada ou le Kenya. Il travaille actuelle sur son projet « Science Fusion », qu’il déploie dans des laboratoires de recherches scientifiques.

"Les œuvres d’art investissent la rue"

Ce projet relevant du Budget Participatif 2014, a conduit notamment à la restauration de murs peints existants, à l’installation d’une œuvre pérenne dans le cadre de Nuit Blanche 2015 et à la réalisation d’un premier mur peint par Philippe Baudelocque intitulée « la Panthère cosmique », en lien avec l’ouverture de la médiathèque Françoise Sagan.

La panthère cosmique

Le site Paris.fr utilise des cookies pour le fonctionnement des boutons de partage sur les réseaux sociaux et la mesure d'audience des vidéos et des pages de Paris.fr. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez leur utilisation. Pour mieux comprendre notre politique de protection de votre vie privée, rendez-vous ici.

accepter

Ce patrimoine de murs peints subit l'usure du temps ; il faut donc l'entretenir, mais aussi le renouveler pour soutenir la création contemporaine. Tel est l'objet de ce projet inscrit au Budget participatif de 2014, qui regroupe trois actions distinctes :

  1. La réalisation de murs peints 
  2. La restauration de fresques
  3. Pérennisation d’une œuvre 
Les œuvres d’art investissent la rue
  • Budget Participatif 2014
  • Résultat du vote: Projet gagnant avec 3 214 votes 
  • Coût: 3 000 000 €


Dernière mise à jour le mercredi 25 avril 2018
Crédit photo : © Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.