Tout savoir sur les Jeux Paralympiques 2024

Paris a reçu ce vendredi 10 novembre 2017, le nouveau Président de l’International Paralympic Committee (IPC), Andrew Parsons qui effectue sa première visite officielle à Paris depuis l’attribution des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. A cette occasion, retrouvez les 3 priorités de Paris2024 sur la question des Jeux Paralympiques.

  • Paris 2024, c’est un projet qui fait du sport un levier de changement.
  • Paris 2024, c’est avant tout un projet pour les « gens », pour faire bouger les lignes. Notamment sur la pratique pour tous, le changement de regard sur le handicap et l’accessibilité.

Vision Paris 2024 : un projet utile & inclusif pour contribuer à changer la société

Une aventure sportive tournée vers une société où tout le monde a sa place

  • Notre ambition, grâce à la mobilisation de tous, est de créer une société plus équitable et solidaire, où personne n’est laissé de côté.
  • Les Jeux Paralympiques constitueront l’apogée d’une aventure sportive de sept années, œuvrant à une meilleure participation et intégration sociale des personnes en situation de handicap.
  • Le mouvement paralympique bénéficiera d’une organisation exceptionnelle et d’une visibilité permettant de faire rayonner la marque paralympique, dans un pays où l’intérêt des spectateurs et des partenaires pour le sport paralympique progresse.

Paris 2024 s’est donné trois priorités sur la question des Jeux Paralympiques 

Développer une pratique sportive plus importante pour tous

  • Un club permettant la pratique de tous dans un rayon d’une heure dans toute la France
  • Une accessibilité des infrastructures sportives pour tous les publics
  • La possibilité de pratiquer le sport en mixité
  • Améliorer la formation des encadrants aux publics en situation de handicap
  • Faire connaitre les sports paralympiques et les para-athlètes 

Changer le regard sur les personnes en situation de handicap

  •  81% des Britanniques confient avoir mesuré un changement suite aux Jeux Paralympiques de Londres en 2012
  • Changer le regard de la Génération 2024 notamment via la Semaine de l’Olympisme et du Paralympisme
  • Organiser des rencontres avec des publics en situation de handicap
  •  Augmenter la pratique du sport paralympique dans les écoles
  • Proposer une offre olympique et paralympique dans le plus grand nombre de clubs/associations
  • Opérer la promotion des sports paralympiques lors des temps forts sportifs

Améliorer l’accessibilité à tous les niveaux

  • Développer une voirie accessible pour tous
  • Garantir que tous les sites de compétition olympiques et paralympiques de Paris 2024 seront accessibles
  • S’assurer que les restaurants, hôtels, gares et aéroports seront rendus accessibles pour une autonomie de tous
  • Développer l’accessibilité des principaux sites, à l’image de l’Arc de Triomphe, dès le printemps 2018, ou du Grand Palais, après ses travaux
    • 100% des nouvelles stations du Grand Paris seront accessibles
    • Faire progresser l’accessibilité dans les transports en commun : 
      - 100% des nouvelles stations du Grand Paris seront accessibles 
      - Bus et tramway 100% accessibles
      - Multiplier par 6 le nombre de stations accessibles en Ile-de-France en 2024 (de 11 à 60)
      - Passer de 41 à 61% des gares ferroviaires d’Ile-de-France accessibles
  • Concevoir un village des athlètes exemplaire sur le plan de l’accessibilité

Un projet commun pour les athlètes & proposer des Jeux spectaculaires

Principe du « one project » (mixité, village, communication, concept, etc.)

Des sites d’exception, iconiques au cœur de Paris

  • Tennis en fauteuil, Basket en fauteuil, Rugby en fauteuil : Roland-Garros
  • Les para-cyclistes : Tour Eiffel
  • Football à 5 : Champ de Mars
  • Le Tir à l’arc : Invalides
  • Aviron / Canoë : Vaires-sur-Marne
  • Cyclisme sur piste : Vélodrome de Saint-Quentin
  • Equitation : Château de Versailles
  • Football à 5 : Champ-de-Mars, au pied de la Tour Eiffel

Un seul village pour créer une vraie communauté qui préfigure la société de demain

Tout ce que vous devez savoir sur les Jeux Paralympiques de Paris 2024

  • 4-15 septembre 2024
  • 22 sports
  • 17 sites de compétition
  • 4 350 athlètes
  •  170 + NPC
  • 100% des sites accessibles
  • 90% des para-athlètes à moins de 30 min des sites de compétition
  • 60% des para-athlètes s’entraîneront au sein même du village
  • 18 sports à moins de 10 km du Village des athlètes
  • 440m$ du budget du budget COJO sera consacré aux Jeux Paralympiques
  • 3,7 millions de billets à vendre pour les Jeux Paralympiques
  • Plus de 500 épreuves (vs. 300 pour les Jeux Olympiques)

Le Comité International Paralympique (IPC) en quelques mots & chiffres

Le Comité International Paralympique (IPC)

Le Comité International Paralympique (IPC) est la fédération internationale du mouvement Paralympique. L'IPC organise les Jeux Paralympiques d'été et d'hiver, et agit en tant que fédération internationale pour neuf sports, pour lesquels il dirige et coordonne les championnats du monde ainsi que d’autres compétitions. L'IPC s’efforce de permettre aux athlètes Paralympiques d'atteindre le plus haut niveau d'excellence sportive et s’engage à développer pour toute personne avec un handicap des occasions de faire du sport, qu’elle soit débutante ou professionnelle. De plus, l'IPC promeut les valeurs Paralympiques, parmi lesquelles le courage, la détermination, l'inspiration et l'égalité.

Date de fondation 

1989

Siège

Bonn, Allemagne (depuis 1999)

Vision

Permettre aux Para-athlètes d’atteindre l’excellence sportive et d’être une source d’inspiration et d’enthousiasme pour le monde

Devise paralympique

« L'esprit en mouvement »

Valeurs

  • Courage – à travers de leurs performances, les Para-athlètes montrent au monde ce que l’on peut accomplir lorsque l’on pousse son corps jusqu’à ses limites absolues.
  • Détermination – les Para-athlètes ont une force de caractère unique mêlant force mentale, capacité physique et agilité exceptionnelle, pour réussir des performances sportives qui redéfinissent sans cesse les limites du possible.
  • Inspiration – les Para-athlètes tirent le maximum de leurs aptitudes et de leurs capacités dans leur quête inlassable de l’excellence sportive. Ils sont des modèles à suivre, qui encouragent et stimulent les autres à pratiquer une activité sportive.
  • Égalité – à travers le sport, les Para-athlètes bousculent les stéréotypes et transforment les mentalités ; ils contribuent à favoriser l’intégration en brisant les barrières sociales et la discrimination envers les personnes ayant un handicap.

Symbole

Le symbole des Jeux paralympiques est composé de trois « agitos », respectivement rouge, bleu et vert (les couleurs les plus largement représentées dans les drapeaux des nations du monde), s'encerclant sur un fond blanc. Le mot « agito » vient du latin et signifie « je bouge ». Adopté comme symbole en 2003, il fut officiellement dévoilé à la cérémonie de clôture des Jeux paralympiques d’Athènes (2004).

Président & Directeur exécutif

Andrew Parsons (Président depuis 2017)
CV Andrew Parsons

Xavier Gonzalez (Directeur exécutif depuis 2004)
CV Xavier Gonzalez

Fondateur du mouvement paralympique (1948)

Dr. Ludwig Guttmann (GER / UK)

Paris 2024

17e édition des Jeux Paralympiques (depuis Rome 1960)

Nombre de médailles françaises aux Jeux Paralympiques depuis 1960

1038 (346 or, 347 argent, 345 bronze)

Classement de la France parmi les nations les plus titrées dans l’histoire des Jeux (au nombre totale de médailles d’or depuis 1960)

6e

L’athlète français le plus médaillé dans l’histoire des Jeux Paralympiques

Beatrice Hess (Natation) : 20 or, 5 argent

Classement de Beatrice Hess parmi les athlètes les plus médaillées dans l’histoire des Jeux Paralympiques depuis 1960

2e

Questions / Réponses: budget et organisation

Cette partie est la seule du budget COJO qui provient des pouvoirs publics (3%) car elle est directement liée à l’héritage des Jeux pour les territoires

Sur les sites existants ou temporaires, l’accessibilité sera améliorée grâce aux Jeux et restera au terme des compétitions

Nous allons adopter une stratégie de long terme qui vise à informer sur les sports, le projet commun et les athlètes pour sensibiliser le grand public et la Génération 2024 dès maintenant.

Dès la phase de candidature, nous avons mis les volets Paralympiques et Olympiques au même niveau (sites, athlètes, présentation du dossier à Bonn en février, réception IPC, gouvernance)

Un budget de promotion de 17 millions d’euros a été provisionné pour garantir le succès des Jeux paralympiques en septembre 2024

Nous aurons 3,7 millions de billets à vendre pour les Jeux Paralympiques

Pour établir notre budget, nous sommes partis sur un taux de remplissage conservateur de 75% lors des Jeux Paralympiques

En sept ans, nous avons l’objectif d’informer, d’expliquer et de valoriser les épreuves et les athlètes Paralympiques pour garantir le succès de l’épreuve sur les 11 jours de compétition

Depuis 1960, chaque édition des Jeux Paralympiques a permis de faire progresser la question du sport paralympique.

L’approche de Londres, la ferveur à Rio et les progrès constatés dans le projet Tokyo 2020 sont autant de signaux positifs

Paris 2024 veut établir une référence en réussissant les 7 années qui précèdent les 11 jours de compétition

L’organisation des Jeux est couverte par un accord CIO-IPC qui prévoit deux événements consécutifs

Cela permet de limiter le nombre d’athlètes (10 500 et 4 500, pas ensemble) et de mettre à niveau les infrastructures entre les deux événements

Les Jeux Olympiques sont l’événement historique qui associe le plus large public et permet de maximiser le succès des Jeux Paralympiques ensuite

A la création du Comité International Paralympique en 1989, certains groupements (sourds) ont fait le choix de ne pas s’associer à l’événement

Les Deaflympics existent en parallèle

Les transports en Ile-de-France vont passer de 3 à 18% de métros accessibles (Nouvelles lignes du Grand Paris, prolongement ligne 11) en Ile-de-France. Ce sera même 61% au lieu de 41% pour les gares ferroviaires de la région

Dans Paris intra-muros, la ville et ses partenaires procèdent déjà à nombreuses améliorations pour les personnes en situation en handicap (surdité, malvoyant, etc.)

Enfin, des discussions sont en cours pour améliorer l’accessibilité pour les PMR dans certaines stations

Par l’éducation d’une génération, par exemple avec la Semaine Olympique et Paralympique

En informant sur ces sports, ces athlètes et leurs performances

En profitant de la préparation des Jeux pour développer la pratique pour tous

En proposant une forte visibilité des athlètes paralympiques aussi dans la période entre les Jeux

Développer la pratique pour tous

Changer le regard

Améliorer l’accessibilité

Le CPSF préfère ne pas parler d’un objectif de médailles à 7 ans

La priorité est aux moyens que l’on se donne avec la volonté de rendre l’accès au sport facilité pour tous

 Avant Paris 2024, il y a Pyeonchang, Tokyo et Pékin où l’équipe de France paralympique aura envie de progresser

Dernière mise à jour le lundi 13 novembre 2017
Crédit photo : PHOTO EDDY LEMAISTRE / KMSP / DPPI - EXCEL - WHEELCHAIR FENCING - MEN'S TEAM - LUDOVIC LEMOINE (FRA)

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.