VIH/sida: Paris confirme son engagement à l’international 

En 2016, 1,8 millions d’euros sont consacrés à la lutte contre le VIH/sida dans plus de 20 pays du monde.

Seize associations internationales bénéficiaires pourront, grâce à ces aides, réaliser de nombreuses actions : prévention de la transmission mère-enfant, la prévention et le dépistage, la prise en charge médicale des personnes atteintes du virus accompagnée d’un suivi psychologique, l’accompagnement économique et social et le renforcement de compétences des systèmes de santé nationaux et de la société civile.

« Les populations vulnérables, que ce soit en raison de leur orientation sexuelle, de leur activité professionnelle, de leurs pratiques ou de leur situation économique fragile, seront accompagnées par les 16 associations », soulignent les adjoints à la Maire.

À l’occasion de la réunion de haut niveau des Nations unies sur le VIH/sida de juin 2016, Patrick Klugman et Bernard Jomier étaient présents aux côtés de Bill de Blasio, Maire de New York, et de Michel Sidibé, directeur exécutif d’ONUSIDA, à la réunion des villes engagées contre le VIH/sida afin de mettre en avant le rôle majeur des villes pour mettre fin à l’épidémie de sida et encourager les États à prendre des mesures efficaces dans ce combat. Avec sa stratégie « Vers Paris sans SIDA », rendue publique le 1er février 2016, la Ville de Paris a été saluée par l’ensemble des villes et acteurs impliqués.

La Ville poursuit ainsi, à Paris et dans le monde, son engagement pris le 1er décembre 2014, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida afin de parvenir d’ici 2020 aux objectifs 90-90-90 : 90% des personnes séropositives connaissent leur statut sérologique, 90% des personnes séropositives sont sous traitement antirétroviral, 90% des personnes sous traitement ont une charge virale indétectable.

Près de 26 millions d’euros ont été consacrés à cette cause depuis 2001, au bénéfice chaque année de plus de 500.000 personnes. 

carte

Because these sums destined to support NGO and association projects are lifesaving, they form the largest part of the budget dedicated to international solidarity. With the exception of research, production and the supply of medication, the projects selected by the City of Paris since 2008 cover all aspects of the management of the HIV epidemic. The City of Paris has based its action on the priority objectives set by the international community: access to prevention, care and treatment for all thus accounts for almost 60% of the funds allocated since 2008. In 2016, 1.8M is dedicated to support effective and innovative programmes implemented by French associations, civil society stakeholders and NGOs. The emphasis is placed on innovative projects, both in terms of the methods and the means employed. Since 2008, around 500,000 people have been reached every year by prevention and screening activities and more than 50,000 people living with HIV have benefitted from high quality care.

Eight priorities:
- Prevention
- Screening
- Improving medical care
- Supporting psychological and social care
- Protecting future generations
- Supporting vulnerable populations
- Strengthening public responses
- Supporting civil society


Pour en savoir plus : Paris.fr/international

Dernière mise à jour le vendredi 9 juin 2017
Crédit photo : OPALS

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.