Une place de la Bastille libérée 

Une vaste concertation a permis aux Parisiens et usagers de la capitale de faire part de leurs envies, idées et besoins pour l’aménagement de sept grandes places parisiennes: Bastille, Fêtes, Gambetta, Italie, Madeleine, Nation et Panthéon. 

Populaire et dynamique, la place de la Bastille est située aux croisements des 4e, 11e et 12e arrondissements. Avec son opéra et ses cinémas dans les rues adjacentes, Bastille est connue pour son dynamisme culturel. Mais cette place est surtout associée à la prise de la Bastille. À ce titre, elle est porteuse de l’un des symboles les plus significatifs de l’Histoire de France et demeure le lieu de nombreux rassemblements et manifestations. 

Hier: une place symbolique

Située à l’emplacement de l’ancienne forteresse de la Bastille, la place est démolie en 1789. Sous l’administration napoléonienne au XIXe siècle, elle est traversée par le percement du canal Saint-Martin. La colonne de Juillet des architectes Alavoine et Duc est inaugurée en 1840. Elle porte le nom des victimes des journées révolutionnaires de juillet 1830. Son sommet est orné du Génie de la Liberté, sculpture en bronze de Dumont.

Aujourd’hui: une place commerciale aux parcours difficiles

Point de rencontre d’axes structurants et de plusieurs lignes de transports en commun, la place dispose de commerces, essentiellement concentrés au nord. 70% d’entre-eux sont des cafés et des restaurants, offrant de grandes terrasses.

La place s’organise autour de l’usage automobile : la moitié de sa surface est dévolue aux circulations, organisées en giratoire autour de la Colonne. Il n’existe pas de traversées directes pour les piétons : les déplacements à pied suivent le tour de la place sur les trottoirs très encombrés. Les aménagements cyclables sont inexistants.

Aujourd’hui, l’histoire de la place demeure peu lisible. Le seul témoin du passé historique de la place est le tracé de l’ancienne forteresse marqué au sol par un dallage spécifique.

Et demain? De nouveaux usages

L’esplanade du parvis de l’Arsenal, occupée aujourd’hui ponctuellement par la fête foraine et le marché d’art contemporain, ainsi que le terre-plein du boulevard Richard-Lenoir constituent des espaces de changement, dont les usages seront à renouveler. Le canal Saint-Martin sous la place et le bassin de l’Arsenal en contrebas représentent des sites à mettre en valeur.

L’aménagement de la place devra prendre en compte quelques contraintes techniques (métro, réseaux souterrains), le plan local d’urbanisme (PLU) et les projets déjà identifiés tels que le passage sur la place d’une ligne de transport en commun à haut niveau de service.

Comment se donner rendez-vous au pied du Génie de la Liberté? Une grande esplanade est libérée pour les piétons, esplanade sur laquelle seront disposés des mobiliers selon les usages souhaités.

Le collectif Bastille s'installe sur la place

Pour expérimenter de nouveaux usages et construire avec vous le projet d'aménagement de la place, le collectif Bastille vous convie à de nombreuses rencontres de co-conception de la place ; ateliers, séances de travail et événements se succèderont pour amorcer et préfigurer les aménagements à venir. La démarche consiste à tester et rendre possible la diversité des usages de la place, du quotidien aux grands rassemblements.

Pour le confort de tous, il s’agira d’augmenter la place dédiée aux piétons, cyclistes, circulations douces et au végétal en diminuant la présence automobile.

Aujourd’hui, le collectif Bastille, composé d’architectes, paysagistes, botanistes, constructeurs, sociologues et artistes, travaille avec vous à la transformation de la place et passe à l’acte ! Tel un grand plateau de théâtre, la place évolue et se met en scène avec vous pour devenir un laboratoire grandeur nature.


Horaires, lieux de rencontre et infos pratiques

Le collectif Bastille vous accueille au container installé sur la place le samedi de 14h à 18h


Les prochains rendez-vous


Samedi 22 juillet de 15h à 17h
Atelier de co-conception : L’éclairage public place de la Bastille 

En présence de Yann Kersalé / animé par ABCD


Lundi 24 juillet de 14h à 18h 
Atelier de co-construction : Atelier graphique pour la réflexion du futur marquage au sol de la place de la Bastille.
A partir de gabarits de formes et de craies nous inviterons les participants à créer leurs propres compositions au sol / animé par Surface Totale


Mardi 8 août de 14h à 18h
Atelier de co-construction : Atelier graphique pour la réflexion sur le rythme des formes graphiques et leurs raisonnantes avec la place.

Co-construction de marquage au sol sous forme de trame. Travail de composition sur le rythme des formes graphiques et leurs résonances avec la place.


Lundi 21 et mardi 22 août de 14h à 18h 
Atelier de co-construction : Atelier graphique pour la Réflexion sur la signalétique de la place. 

Comment indiquer, comment se déplacer, Quel marquage possibles ?
Réalisation de test graphiques in situ / à la craie, à la thermo et à la peinture.


Dimanche 3 septembre de 14h à 18h
Atelier de co-construction d'un espace dédié aux sports de glisse (bmx, roller, skate) Avec la participation des usagers des sports de glisse de la place et animé par ABCD


Mercredi 6 septembre de 14h à 18h
Atelier de co-conception / Le son et l'acoustique à Bastille - quels dispositifs pour améliorer l'acoustique ? 

Comment des dispositifs sonores peuvent interagir avec l'espace public ? Animé par Julien Beller



Dernière mise à jour le mercredi 19 juillet 2017
Crédit photo : © Mairie de Paris

Votre avis nous intéresse

Afin d'améliorer l'information sur Paris.fr et de mieux répondre à vos attentes, vous pouvez exprimer votre opinion et nous laisser un commentaire ci-dessous.

Merci pour votre contribution. Attention nous ne formulons pas de réponse dans cet espace.

Restez connecté

La newsletter

Chaque semaine, recevez l’essentiel de Paris pour savoir tout ce qu’il se passe dans la capitale.

Je m'abonne

Paris j'écoute

Sur @Parisjecoute, la Mairie de Paris répond à toutes vos questions pratiques. A votre service du lundi au vendredi.